463 résultats en français
Région comprise entre le fleuve Amazone et São Paulo
Cette carte à l'aquarelle et à l'encre montre le cours du fleuve Amazone, incluant ses affluents mineurs et les villes situées le long de ses rives. Bien que l'essentiel des rives de l'Amazone était, au début de la période coloniale, contrôlé par des peuples autochtones, les colons ont établi des villes le long des berges pour soutenir le commerce et l'exploration de l'intérieur du Brésil. La plus grande de ces villes était Belem, qui apparaît sur la carte.
Java et l'Australie
Cette carte manuscrite de Java et de la pointe nord de l'Australie est une copie d'une œuvre antérieure du cartographe malaisien-portugais Emanuel Godinho de Eredia (1563-1623). Au XVIe siècle, le Portugal a mené plusieurs expéditions pour explorer les îles au sud de la Malaisie ; il est possible que certaines connaissances sur la géographie de l'Australie aient été acquises à partir de ces missions. Certains chercheurs ont supposé que les Malais avaient quelques connaissances sur l'Australie, et qu'Eredia en avait profité d'une certaine façon. La ...
Forteresse de Brum au Pernambuco
Ce plan du XIXe siècle, dressé par un capitaine de l'inspection des forteresses de l'armée brésilienne, montre la forteresse de Brum, construite par les Hollandais et les Portugais au XVIIe siècle.
Carte de l'Empire brésilien
Cette carte détaillée du Brésil impérial a été dressée par Niemeyer Conrado Jacob (1788-1862), d'après une carte précédente de Duarte da Ponte Ribeiro, baron de Ponte Ribeiro (1795-1878). Après avoir commencé sa carrière en tant que médecin, Ponte Ribeiro est devenu un haut diplomate pendant les premières années de l'indépendance du Brésil. Il a représenté son pays au Portugal, au Mexique, au Pérou, en Bolivie et en Argentine. Niemeyer était un ingénieur essentiellement connu pour la construction, à ses propres frais, d'une grande route reliant les différents ...
Forteresse de Dio : Plans de Plazas et Forts des possessions portugaises en Asie et en Afrique
Ce dessin montre la forteresse de Diu, située sur une île au large de la côte nord-ouest de l'Inde. En 1509, les Portugais ont vaincu les forces du sultan de Gujarat à la bataille de Diu, s'assurant ainsi la domination sur les routes commerciales de l'Océan Indien. La construction de ce complexe (forteresse et garnison) a commencé en 1535, en vertu d'un accord avec le sultan ; mais l'accord a été rompu et les troupes du sultan ont attaqué le fort en 1537. La forteresse a ...
Forteresse de Chaul : Plans de Plazas et Forts des possessions portugaises en Asie et en Afrique
Ce dessin montre la forteresse de Chaul, l'un des complexes de défense portugais qui jalonnent la côte ouest de l'Inde. Les Portugais se sont installés à Chaul en 1521 et y ont implanté un fort, qui à été remodelé à plusieurs reprises. La structure représentée dans ce dessin est vraisemblablement celle construite en 1613, qui présentait des extensions des ouvrages de défense.
Forteresse d'Ormuz: Plans de Plazas et Forts des possessions portugaises en Asie et en Afrique
Ce dessin montre le fort portugais d'Ormuz, situé sur l'île du golfe Persique qui porte le même nom. À son apogée, Ormuz était l'un des ports les plus importants au Moyen-Orient, contrôlant les voies commerciales entre l'Inde et l'Afrique de l'Est. Avant de passer sous contrôle portugais au début du XVIIe siècle, Ormuz était une ville-État qui s'est peu à peu transformée en royaume indépendant. Sa situation unique le long des routes de commerce en a fait l'une des villes les plus ...
Carte sur laquelle les rivières d'Argentine, du Paraguay et du Parana sont décrites pour la première fois avec précision, lors de l'implantation de la nouvelle colonie et ce jusqu'à l'embouchure de la rivière Jauru
Cet atlas de l'Amérique du sud coloniale est due à Miguel Antonio Ciera. Mathématicien renommé et professeur d'astronomie de l'Université de Coimbre au Portugal, Ciera faisait partie d'une expédition envoyée pour délimiter la frontière entre les possessions espagnoles et portugaises en Amérique du sud après la signature du traité de Madrid en 1750 et la guerre des Guaranis en 1756. L'atlas est consacré à la partie sud du continent, dans le bassin hydrographique de la rivière Parana, où les frontières étaient les plus contestées. Dans ...
La Baie de tous les Saints
Cette carte de Joan Blaeu (1596-1673), l'un des plus importants cartographes néerlandais, montre la Baie de tous les Saints sur la côte du Brésil. La baie a été baptisée ainsi par Amerigo Vespucci, qui y aurait accédé le jour de la Toussaint, le 1er novembre de l'année 1501. La ville de Salvador est située sur la baie.
Brésil : classe noble, amours et lettres ...
Cette carte du Brésil est l'oeuvre de Joan Blaeu (1596-1673), l'un des plus célèbres cartographes néerlandais. Initialement formé au Droit, Blaeu rejoint à Amsterdam l'entreprise de son père, le cartographe Willem Blaeu. Avec son père et son frère Cornelis, Joan Blaeu a publié l'Atlas Novus (Nouvel Atlas), un ouvrage en 11 tomes composé de 594 cartes. Joan Blaeu est devenu plus tard le cartographe officiel de la Compagnie hollandaise des Indes orientales.
Nouvelle image du Brésil
Cette carte du Brésil est l'oeuvre de Willem Blaeu (1571-1638), fondateur d'une célèbre dynastie de cartographes néerlandais. Blaeu a étudié l'astronomie, les mathématiques et la fabrication de globes terrestres avec le savant danois Tycho Brahé, avant d'établir son atelier de cartographie à Amsterdam. En 1633, il est nommé cartographe de la Compagnie hollandaise des Indes orientales. En 1635, avec ses fils Joan et Cornelis, Blaeu a publié l'Atlas Novus (Nouvel Atlas), un ouvrage en 11 tomes composé de 594 cartes.
Paraguay, ou Province du Rio de la Plata, avec les régions adjacentes Tucamen et Santa Cruz de la Sierra
Cette carte du Paraguay et du bassin du Rio de la Plata est l'oeuvre de Willem Blaeu (1571-1638), fondateur d'une célèbre dynastie de cartographes néerlandais. Blaeu a étudié l'astronomie, les mathématiques et la fabrication de globes terrestres avec le savant danois Tycho Brahé, avant d'établir son atelier de cartographie à Amsterdam. En 1633, il a été nommé cartographe de la Compagnie hollandaise des Indes orientales. En 1635, avec ses fils Joan et Cornelis, Blaeu a publié l'Atlas Novus (Nouvel Atlas), un ouvrage en 11 tomes ...
Le Saint Empire Romain - Duché d'Anvers et Domaine de Malines: Avec les territoires Flamands de l'Est et les frontières du Brabant en découlant
Cette carte de la fin du 17ème siècle montre le Duché de Brabant, comprenant les villes d'Anvers et de Malines. Le Duché se composait de l'actuelle province belge du Brabant flamand, du Brabant Wallon, d'Anvers et de Bruxelles, ainsi que de la province du Brabant septentrional dans les Pays-Bas d'aujourd'hui. La carte fut publiée à Amsterdam par Karel Allard (1648-1706) qui, avec son frère Abraham, avait repris l'entreprise de leur père, l'éditeur cartograhique d'Amsterdam Hugo Allard. La famille Allard était plus connue ...
Guyane, ou, le Royaume des Amazones
Cette carte de la Guyane coloniale (l'actuel Surinam) est l'œuvre de Jan Jannson (mort en 1664), un cartographe hollandais qui épousa un membre de la famille d'illustres cartographes Hondius. Jodocus Hondius (1563-1612) et ses fils, Jodocus et Henricus, gravèrent des cartes des Amériques et d'Europe, et contribuérent à populariser les travaux de Gérard Mercator, le créateur de la projection Mercator qui permit au navigateurs d'utiliser une carte plate reflétant la courbure du globe. La famille Hondius publia un premier atlas de poche de la carte ...
Une Image plus détaillée du Brésil
Cette première carte de l'État de Bahia au Brésil, est l'œuvre de Henricus Hondius (mort en 1638), membre d'une célèbre famille de cartographes néerlandais. Son père, Jodocus Hondius (1563-1612), acquit les plaques pour l'atlas de Gerard Mercator en 1604, et en 1606 publia une nouvelle édition de cet ouvrage. Henricus et son beau-frère, Jan Jannson (mort en 1664), publièrent le Novus Atlas (Nouvel Atlas) en 1637. Les cartes néerlandaises du 16ème siècle étaient marquées par des encarts illustrés, comme on le voit sur cette carte, et ...
La République Hollandaise, agrandie et modifiée: Produite par les soins et le travail de Matthaeus Seutter
Cette carte des Provinces-Unies des Pays-Bas fut gravée par Matthaeus Seutter (1678-1757), graveur et éditeur d'Augsburg, en Allemagne. Seutter étudia l'impression à Nuremberg et à Augsbourg, comme apprenti de Jeremias Wolff, avant de créer sa propre maison d'édition en 1710. De façon générale, Seutter élargit et grava les œuvres de tiers mais dessina très peu de cartes originales. Cette carte fut imprimée par Tobias Conrad Lotter (1717-77), beau-fils de Seutter, qui reprit l'entreprise après la mort de Seutter.
Nouvelle et exacte représentation de l'entier Brésil / Johann Blaev I.F.
Cette carte du Brésil est l'œuvre de Joan Blaeu (1596-1673), l'un des plus importants cartographes néerlandais. Initialement formé au barreau, Blaeu rejoignit à Amsterdam l'entreprise de son père, le cartographe Willem Blaeu (1571-1638). Avec son père et son frère Cornelis (mort en 1648), Joan Blaeu publia l' Atlas Novus (Nouvel Atlas), un ouvrage en 11 tomes composé de 594 cartes. Joan Blaeu devint plus tard le cartographe officiel de la Dutch East India Company. Durant les années 1600, les Pays-Bas devinrent une grande puissance navale et commerciale ...
Isabel, princesse du Brésil
La collection Thereza Christina Maria est constituée de 21 742 photographies réunies par l'empereur Pedro II et qu'il légua à la Bibliothèque nationale du Brésil. Cette collection couvre une vaste gamme de sujets. Elle documente les réalisations du Brésil et du peuple brésilien au XIXe siècle et comprend aussi de nombreuses photographies d'Europe, d'Afrique et d'Amérique du Nord. Cette photographie montre la Princesse Isabel, fille de Pedro II et héritière en titre du trône du Brésil jusqu'à l'abolition de la monarchie en 1889 ...
Ath, en Belgique, dénommée Ath et Aeth en français / F. de Witt
Cette carte, montrant les fortifications entourant la ville d'Ath, est le fruit du travail de Frederik de Wit (1630-1706), fondateur d'une dynastie de trois générations d'éditeurs de cartes néerlandais, tous nommés Frederik. La société de Wit produisit de nombreux types de cartes, mais était spécialisée dans la conception des cartes et atlas de villes. Située dans l'actuelle province du Hainaut en Belgique francophone, Ath fut conquise par les Français sous Louis XIV en 1667. Les français construisirent par la suite des fortifications massives autour de la ...
Carte de Hollande: Selon les observations astronomiques, les mesures de Schnellius & c. et les cartes spéciales de qualité supérieure de F. L. Güssefeld
Cette carte de la côte des Pays-Bas est l'œuvre du cartographe prussien Franz Ludwig Güssefeld (1744-1807). La carte a été réalisée sur la base des calculs du célèbre mathématicien hollandais Willebrord Snellius (1580-1626), professeur de mathématiques à l'Université de Leiden, qui conçut l'idée d'une mesure de la terre utilisant la triangulation. Les découvertes de Snellius ont contribué à déterminer le rayon de la terre ainsi qu'à établir des méthodes plus précises pour mesurer la distance entre deux villes.
Le Marañon ou Rivière Amazone, Mission de la Société de Jésus
Cette carte du Fleuve Amazone a été réalisée par Samuel Fritz (1654-1728), missionnaire jésuite qui a cartographié le bassin du fleuve. Né dans la province de Bohême (faisant partie de l'actuelle République Tchèque), Fritz est devenu prêtre en 1673. Il fut envoyé à Quito en Équateur en tant que missionnaire en 1684 et passât 40 années à se dévouer aux autochtones de la région du Haut Marañon. Il a commencé la cartographie de la région dans le cadre d'un projet visant à préciser les frontières des terres de ...
Carte sphérique montrant le nord de l'île de Saint-Domingue et la partie orientale du Canal Viejo de Bahamas
Cette carte marine espagnole du début du 19e siècle montre l'est des Caraïbes, du nord des côtes d'Hispaniola (aujourd'hui Haïti et la République dominicaine) et de Cuba aux Bahamas. La carte a été gravée par Fernando Selma(1752-1810), célèbre graveur espagnol à qui l'on doit non seulement des cartes, mais aussi des portraits de notables espagnols.
Étendue et emplacement des gouvernements de Santa Cruz de la Sierra, Matogroso, Cuyaba et villes d'amérindiens appelés Chiquitos
Cette carte montre les actuelles provinces boliviennes de Santa Cruz de la Sierra et de Chiquitos, et l'État brésilien de Mata Grosso. La carte indique les villages des peuples autochtones, connus à l'époque sous le nom de Chiquitos. Cette région était un centre d'activité jésuite et beaucoup des colonies ont pu être ce qui restait des centres jésuites, appelés reducciones (réductions ou communes). Les Jésuites ont commencé leur œuvre missionnaire en Amérique du Sud en 1609. Au plus haut de leur activité, ils ont parrainé jusqu'à ...
Carte de la côte brésilienne, qui va de l'île de Santa Ana à la Joatinga, copiée à partir d'une carte portugaise et imprimée en Janvier 1785
Cette carte espagnole montrant une partie de la côte brésilienne est une copie d'une carte portugaise antérieure. Le médaillon en haut à gauche montre le port de Rio de Janeiro.
Carte de la bataille de Catalan : datée du 4 Janvier 1817
Cette carte manuscrite coloriée à la main illustre la bataille de Catalan, le 4 janvier 1817, au cours de laquelle l'armée portugaise, opérant à partir du sud du Brésil, a battu les forces de José Gervasio Artigas, leader de la lutte pour l'indépendance de l'Uruguay. Le Portugal était tacitement allié avec le gouvernement de Buenos Aires, qui cherchait à maintenir son emprise sur la province orientale d'Argentine qui allait devenir le pays indépendant de l'Uruguay.
Carte de l'Espagne et du Portugal, corrigée et améliorée à partir de la carte publiée par D. Tomas Lopez
Tomás López (1730-1802), cartographe espagnol, a été envoyé durant plusieurs années à Paris par le gouvernement espagnol pour apprendre la gravure et la cartographie auprès du grand cartographe français Jean-Baptiste Bourguignon d'Anville (1697-1782). En 1804, López publia son Atlas Geográfico de España (Atlas géographique de l'Espagne), le premier atlas d'Espagne produit par un Espagnol. Les enfants de López ont publié de nouvelles éditions de cet ouvrage en 1810 et en 1830.
Carte de la baie de tous les Saints dans le sud du Brésil
Cette carte de navigation espagnole du XIXe siècle montre la Baie de tous les Saints au large des côtes du Brésil. Sur la carte sont indiquées des mesures de profondeur d'eau dans la baie, les îles, ainsi que des fortifications côtières et d'autres repères.
Carte géographique du Brésil
Cette carte du Brésil a été publiée par Giovanni Battista Albrizzi (1698-1777), éminent éditeur vénitien de livres et de cartes. Les notes sur la carte, en italien, incluent divers remarques spéculatives sur la population et la géographie de l'intérieur du Brésil, alors encore largement inconnues des Européens. Albrizzi, qui tenait l'entreprise de son père, faisait partie d'une famille active dans l'édition et la librairie à Venise depuis 150 ans. Il jouait un rôle important dans la vie intellectuelle de la ville et éditait un bulletin hebdomadaire ...
Le Brésil, dont la côte est une possession portugaise, divisée en quatorze capitaineries, montrant le centre du pays habité par un grand nombre de peuples inconnus
Cette carte de la côte portugaise Brésilienne a été réalisée par l'un des plus grands cartographes français, Nicolas Sanson (1600-67). Sanson a donné des leçons de géographie à la fois au roi Louis XIII et à Louis XIV. Il a également été nommé géographe officiel du roi, et ses deux jeunes fils lui ont succédé à ce poste. Jusqu'à Sanson, le domaine de la cartographie était dominée par les Hollandais, dont les cartes privilégiaient l'esthétique plutôt que l'exactitude. Les cartes de Sanson, étaient remarquables par leur ...
Carte de la Guyane française et de l'île de Cayenne
Cette carte de la Guyane française et l'île de Cayenne est due à Jacques Bellin (1703-72), un cartographe prolifique affecté au ministère de la Marine française. Elle reflète le soin apporté aux relevés topographiques des baies, des mers et des ports qui caractérisait la cartographie navale française du XVIIIe siècle. En plus d'informations détaillées sur la côte, la carte de Bellin inclut des notes sur l'intérieur de cette partie de l'Amérique du sud, dont l'essentiel restait encore largement inconnu des Européens.
Cours du fleuve São [Francisco] et de sa navigation de São Paulo aux mines de Pitanguy
Cette carte manuscrite du XVIIIe siècle montre le fleuve São Francisco dans l'État du Minas Gerais au Brésil. Au cours de cette période, les Portugais ont mené de nombreuses expéditions du São Francisco et de ses affluents à la recherche d'or, d'argent et de diamants.
Carte des royaumes du nord comprenant les royaumes du Danemark, Suède & Norvège
Cette carte des royaumes du Danemark, de Norvège et de Suède a été réalisée par le cartographe français Guillaume de l'Isle (1675-1726). Fils d'un géographe, de l'Isle a commencé à travailler dans le domaine de la cartographie à un jeune âge. En plus d'apprendre de son père, il a étudié les mathématiques et l'astronomie avec l'astronome italien Giovanni Domenico Cassini (1625-1712). Cette formation a conduit de l'Isle à produire des cartes scientifiquement précises. En 1718, il devint le géographe officiel du roi. Les ...
Carte de la baie de Benguela et de la rivière Cantonbelle
Cette carte de la Baie de Benguela, sur la côte de l'actuelle Angola, a été réalisée par le cartographe français Jacques-Nicolas Bellin (1703-72). Formé comme hydrographe, Bellin travaillait pour le Bureau de la Marine Française et s'est spécialisé dans la production de cartes montrant les côtes maritimes. En 1764, il publia Le Petit Atlas Maritime , une œuvre en cinq volumes contenant 581 cartes. Les cartes de Bellin ont été dans la pure tradition de Sanson et de L'Isle, elles mettaient l'accent sur l'exactitude scientifique, plutôt ...
Bruxelles, ville importante des Pays-Bas, capitale du Duché de Brabant
A la fin du 18ème siècle, les cartes françaises faisaient figurer Bruxelles, à l'époque une ville importante dans les Pays-Bas espagnols et la capitale du duché de Brabant. La carte montre les frontières de la ville et la rivière de la Senne. La situation de la ville près de la rivière en fit un important centre commercial pour les échanges entre la France et les États germaniques. En 1695, Bruxelles a été attaquée par l'armée de Louis XIV, et a subi de graves dommages. La ville demeurât en ...
Carte de la Suède
Cette carte montre le Royaume de Suède, à la fin du 18ème siècle. À l'époque, le royaume comprenait l'actuelle Suède, la Finlande, qui, cependant, a été cédée à l'empire Russe en 1809. La carte est l'œuvre de Samuel Gustaf Hermelin (1744-1820), un industriel et un diplomate suédois qui a aussi pratiqué la cartographie. Hermelin a étudié l'exploitation minière à l'Université d'Uppsala avant de voyager aux États-Unis pour étudier l'industrialisation. En Amérique du Nord, il a contribué à l'établissement des relations diplomatiques ...
Vue partielle du balcon détruit du ministère des Finances
La guerre franco-allemande fut provoquée par l’escalade des tensions entre la France et la Prusse dans les années 1860. La France, sous l’empereur Napoléon III, était déterminée à contenir la croissance de la puissance prussienne et à venger ce qui était considéré comme une série d’humiliations diplomatiques. La Prusse, sous le chancelier Otto von Bismarck, considérait qu’une guerre dirigée par la Prusse et menée par les États allemands contre la France serait un acte décisif menant à la création d’un empire allemand unifié. Le conflit ...
Vue générale du ministère des Finances
La guerre franco-allemande fut provoquée par l’escalade des tensions entre la France et la Prusse dans les années 1860. La France, sous l’empereur Napoléon III, était déterminée à contenir la croissance de la puissance prussienne et à venger ce qui était considéré comme une série d’humiliations diplomatiques. La Prusse, sous le chancelier Otto von Bismarck, considérait qu’une guerre dirigée par la Prusse et menée par les États allemands contre la France serait un acte décisif menant à la création d’un empire allemand unifié. Le conflit ...
Château de Saint-Cloud : pavillon sud-est. Vue prise du grand salon
La guerre franco-allemande fut provoquée par l’escalade des tensions entre la France et la Prusse dans les années 1860. La France, sous l’empereur Napoléon III, était déterminée à contenir la croissance de la puissance prussienne et à venger ce qui était considéré comme une série d’humiliations diplomatiques. La Prusse, sous le chancelier Otto von Bismarck, considérait qu’une guerre dirigée par la Prusse et menée par les États allemands contre la France serait un acte décisif menant à la création d’un empire allemand unifié. Le conflit ...
Château de Saint-Cloud : Grand escalier sud
La guerre franco-allemande fut provoquée par l’escalade des tensions entre la France et la Prusse dans les années 1860. La France, sous l’empereur Napoléon III, était déterminée à contenir la croissance de la puissance prussienne et à venger ce qui était considéré comme une série d’humiliations diplomatiques. La Prusse, sous le chancelier Otto von Bismarck, considérait qu’une guerre dirigée par la Prusse et menée par les États allemands contre la France serait un acte décisif menant à la création d’un empire allemand unifié. Le conflit ...
Parc de Saint-Cloud
La guerre franco-allemande fut provoquée par l’escalade des tensions entre la France et la Prusse dans les années 1860. La France, sous l’empereur Napoléon III, était déterminée à contenir la croissance de la puissance prussienne et à venger ce qui était considéré comme une série d’humiliations diplomatiques. La Prusse, sous le chancelier Otto von Bismarck, considérait qu’une guerre dirigée par la Prusse et menée par les États allemands contre la France serait un acte décisif menant à la création d’un empire allemand unifié. Le conflit ...
Parc de Saint-Cloud : pavillon de bains et passage blindé des Prussiens
La guerre franco-allemande fut provoquée par l’escalade des tensions entre la France et la Prusse dans les années 1860. La France, sous l’empereur Napoléon III, était déterminée à contenir la croissance de la puissance prussienne et à venger ce qui était considéré comme une série d’humiliations diplomatiques. La Prusse, sous le chancelier Otto von Bismarck, considérait qu’une guerre dirigée par la Prusse et menée par les États allemands contre la France serait un acte décisif menant à la création d’un empire allemand unifié. Le conflit ...
Batterie des buttes Montmartre
La guerre franco-allemande fut provoquée par l’escalade des tensions entre la France et la Prusse dans les années 1860. La France, sous l’empereur Napoléon III, était déterminée à contenir la croissance de la puissance prussienne et à venger ce qui était considéré comme une série d’humiliations diplomatiques. La Prusse, sous le chancelier Otto von Bismarck, considérait qu’une guerre dirigée par la Prusse et menée par les États allemands contre la France serait un acte décisif menant à la création d’un empire allemand unifié. Le conflit ...