9 résultats en français
Travaux de Galileo Galilée, partie 1, tome 13, correspondance familière : lettres de femmes à Galileo Galilée
Ce codex contient des lettres adressées au savant, philosophe, et mathématicien italien Galileo Galilée (1564-1642), y compris celles écrites par sa fille Virginia, nonne au couvent de San Matteo à Arcetri, qui avait pris le nom de sœur Maria Celeste. De 1623 à 1633, Virginia écrivit fidèlement à son père, et ses lettres sont un témoignage touchant d'amour filial. En 1633, Galilée fut reconnu coupable d'hérésie pour avoir fait valoir la vision copernicienne que la terre tourne autour du soleil et fut condamné à la réclusion à perpétuité ...
Travaux de Galileo Galilée, partie 1, tome 16, Registres
Galileo Galilée (1564-1642), en plus d'être un scientifique et un mathématicien important, était un fabricant d'instruments accompli, qui en 1597 inventa une boussole militaire pour aider les bombardements d'artillerie et d'autres activités militaires. Tout en occupant la chaire de mathématiques à l'Université de Padoue, Galilée créa un atelier où, aidé par le mécanicien Marcantonio Mazzoleni, il construisit des instruments de précision, en particulier des boussoles, pour ensuite les vendre afin de compléter son traitement universitaire. Ce document contient la liste des comptes de l'atelier ...
Travaux de Galilée, partie 2, tome 13, objets flottants : fragments et premières ébauches concernant le traité "Des choses qui flottent sur l'eau"
Cet ouvrage fragmentaire développe des études antérieures réalisées par le savant italien, philosophe et mathématicien Galileo Galilei (1564–1642) sur le mathématicien et physicien grec Archimède de Syracuse (vers 287-212 avant notre ère). Cette étude contient des notes sur les théories de la flottabilité et de la flottaison, que Galilée a plus tard rassemblées sous une forme plus cohérente dans son Discorso… intorno alle cose che stanno in sù l'acqua (Discours sur les corps flottants), publié à Florence en 1612. Comme pour son ouvrage d'astronomie plus éminent, Sidereus ...
Travaux de Galileo Galilée, partie 3, tome 5, astronomie : Observations et calculs connexes sur les planètes médicéennes
Ce manuscrit contient des observations et des calculs effectués par le scientifique et mathématicien italien Galileo Galilée (1564-1642) sur les ainsi nommées planètes médicéennes - les satellites tournant autour de la planète Jupiter que Galilée découvrit avec le télescope puissant qu'il inventa et construisit à la fin de 1609. Galilée prit ces notes dans le cadre de ses intenses études astronomiques au début de 1610, alors qu'il se trouvait dans les derniers mois de son mandat de chaire de mathématiques à l'Université de Padoue. Ces observations furent ensuite ...
Travaux de Galileo Galilée, partie 3, tome 15, Astronomie : l'Essayeur
Il Saggiatore (L'Essayeur) par Galileo Galilée (1564-1642) est l'ouvrage final le plus important dans la polémique concernant les caractéristiques des comètes impliquant le scientifique et mathématicien italien dans les années 1618-23. Trois comètes apparurent dans le ciel d'Europe en 1618, donnant lieu à un débat sur la nature de ces corps célestes. En 1619, le prêtre jésuite Orazio Grassi publia un traité sur les comètes sous un pseudonyme. L'interprétation de Grassi fut ensuite critiquée dans Discorso delle comete (Discours sur les comètes), un ouvrage publié par ...
Travaux de Galilée, partie 3, volume 12, Astronomie : Discours sur les comètes produit par lui-même à l'Académie Florentine pendant son propre consulat
En 1618, trois comètes apparurent dans le ciel au-dessus de l'Europe. Cette série phénoménale d'événements déclencha un débat sur la nature de ces corps célestes et les conséquences de leur apparition sur la théorie aristotélicienne affirmant que les corps célestes sont immuables et "incorruptibles". En 1619, l'astronome et mathématicien jésuite Orazio Grassi publia sous un pseudonyme son traité sur les comètes, dans lequel il confirma la vision établie des corps célestes comme étant immuables et en orbite autour de la terre. Déjà attaqué pour sa défense des ...
Travaux de Galileo Galilée, partie 4 : Travaux d'astronomie, à savoir, tout ce qui appartient au Système copernicien, et au Projet sur les longitudes, Tome 1, Astronomie
Ce codex contient des manuscrits importants dans lesquels Galileo Galilée (1564-1642) défend la théorie de Copernic selon laquelle la Terre tourne autour du soleil, qu'il avait confirmée par l'observation au moyen du télescope qu'il avait conçu, et qui offrait un grossissement grandement amélioré par rapport aux télescopes plus anciens. Les principaux documents dans le volume sont des lettres, datant de 1614-15, à son ami et disciple Benedetto Castelli, au prêtre jésuite Piero Dini, et à la grande-duchesse de Toscane, Christine de Lorraine. Dans chacune de ces lettres ...
Travaux de Galileo Galilée, partie 4, tome 2, Astronomie : Dialogue sur les deux grands systèmes du monde
Ce manuscrit de 1632 contient une édition incomplète, auto-graphique du Dialogo sopra i massimi sistemi del mondo (Dialogue sur les deux grands systèmes du monde) par le scientifique et mathématicien italien Galileo Galilée (1564-1642). Le texte de cette version, à la Bibliothèque nationale centrale de Florence, est très proche du manuscrit définitif préparé pour publication (la version complète auto-graphique du texte se trouve à la Bibliothèque du séminaire de Padoue). Publié en 1632, le Dialogo a occupé Galilée pendant six ans et est l'une de ses œuvres ...
Exercices philosophiques par Antonio Rocco
Dans Esercitazioni filosofiche (Exercices de philosophie), publié en 1633 et dédié au pape Urbain VIII, le prêtre italien et professeur de philosophie, Antonio Rocco (1586-1653), a présenté diverses théories aristotéliciennes dans l'intention de réfuter la nouvelle méthode scientifique de Galilei Galilée (1564-1642). Partisan auto-déclaré de l'école péripatétique de philosophie, Rocco y dénonça la science fondée sur des preuves dont Galilée était le pionnier, et plaida en faveur d'une adhésion à l'approche aristotélicienne de vérités scientifiques découlant de principes généraux. Le livre de Rocco était une attaque ...