10 résultats en français
Al-Zaura, n° 422, 28 février 1874
Al-Zaura fut créé à l'initiative de Midhat Pacha (règne : 1869–1872), Ottoman pro-occidental et progressiste qui fut wali (gouverneur) d'Irak. Il fonda le journal lorsqu'il ramena de Paris une presse à imprimer, la première en Irak, à l'occasion de son affectation à Bagdad en 1869. Le nom d'Al-Zaura fut inspiré d'un surnom de Bagdad, qui signifie littéralement coude ou courbe, car la ville est située dans un grand coude du Tigre. Le journal est probablement la source la plus importante sur l'histoire de ...
Afficher 49 numéros supplémentaires
Al-Irak, n° 1, 1er juin 1920
‎‏‎‏Al-Irak, quotidien consacré à l'actualité politique, littéraire et économique, parut pour la première fois à Bagdad, le 1er juin 1920. Sous la direction de Razzuq Dawood Ghannam, le journal se démarqua dès ses premiers numéros par une tendance éditoriale indépendante. Au cours de son existence, il documenta l'histoire politique, sociale et économique de l'Irak, et fut considéré comme la première et dernière source d'informations sur les problèmes d'ordre national et leurs causes. Le journal ne représentait pas l'élite anticoloniale nationaliste émergente, mais il ...
Afficher 499 numéros supplémentaires
Écho de Babylone, n° 4, 3 septembre 1909
Seda Babel (Écho de Babylone), dont la publication commença en 1909 à Bagdad, fut l'un des premiers journaux d'Irak. L'hebdomadaire paraissait le vendredi. Jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale, l'Irak faisait partie de l'Empire ottoman, et le pays était par conséquent soumis au droit ottoman. En 1908, grâce à la révolution émancipatrice des Jeunes-Turcs, la régulation de la presse au sein de l'empire fut assouplie, permettant aux intellectuels et aux auteurs irakiens de publier des journaux, des magazines et des livres ...
Afficher 214 numéros supplémentaires
Al-Arab, volume 1, n° 1, 4 juillet 1917
Le journal Al-Arab parut pour la première fois à Bagdad le 4 juillet 1917, quatre mois environ après la prise de la ville, jusque-là sous la domination des Turcs, par les troupes britanniques, mettant fin à trois siècles d'emprise ottomane. Le journal, créé à une période critique de l'histoire de l'Irak, était publié par les autorités britanniques et leur servait de porte-parole, alors que le nationalisme irakien et arabe était en pleine ascension. Dépeignant les Ottomans comme des étrangers et les Britanniques comme des libérateurs, le journal ...
Afficher 606 numéros supplémentaires
Couronne de roses, numéro 1, août 1904
La revue Klílā d-warde (Couronne de roses) fut publiée à Mossoul (aujourd'hui en Irak) entre août 1904 et juillet 1908 par les pères dominicains, en néo-araméen écrit en caractères syriaques orientaux, ce qui était une pratique courante des catholiques chaldéens de la région. Elle incluait des articles dévotionnels et abordait parfois des thèmes culturels. La revue fut produite par quelques membres du clergé, basés à Mossoul. La présence dominicaine dans la ville remonte à 1750, lorsque le pape Benoît XIV y envoya un groupe de frères italiens avec pour ...
Afficher 47 numéros supplémentaires
Layla, numéro 1, 15 octobre 1923
Layla a été le premier magazine féminin publié en Irak. Lancée en 1923, la revue traitait de sujets nouveaux et utiles dans des domaines aussi variés que la science, l'art, la littérature, la sociologie, mais aussi l'éducation des enfants et des jeunes filles, la santé familiale, et d'autres sujets relevant de l'économie domestique. L'établissement d'un régime républicain en Irak a été suivi par l'apparition de plusieurs journaux et magazines traitant de problématiques féminines. Layla a marqué les débuts de la presse féminine en ...
Afficher 19 numéros supplémentaires
Comprendre la vérité, numéro 1, 1er janvier 1918
Têgeyştinî Rastî (Comprendre la vérité) était un bi-hebdomadaire publié par le commandement de l'armée britannique en Irak entre 1918 et 1919. À l'époque, la Grande-Bretagne était en guerre contre l'Empire ottoman qui contrôlait l'Irak depuis le XVIe siècle. Quand les forces britanniques commencèrent à progresser au nord, en direction de la région du Kurdistan irakien au printemps 1918, le journal devint l'organe de l'Empire britannique, faisant la propagande des positions Britanniques lorsqu'il traitait de questions politiques, sociales et culturelles. Le journal était vendu ...
Afficher 65 numéros supplémentaires
La nouvelle génération, numéro 1, décembre 1921
An-Nashi'a (La nouvelle génération) était une revue littéraire mensuelle exhaustive consacrée aux progrès de la vie scientifique et culturelle en Irak, après la Première Guerre mondiale. Aux lendemains de la défaite de l'Empire ottoman dans cette guerre, l'Irak fut placé sous un mandat de la Société des Nations administré par les Britanniques. En 1921, une monarchie fut établie et le pays obtint son indépendance des Britanniques en 1932. An-Nashi'a fut fondé au début de la monarchie et son premier éditorial déclara que la nouvelle publication était ...
La nouvelle génération, numéro 2, janvier 1922
An-Nashi'a (La nouvelle génération) était une revue littéraire mensuelle complète consacrée aux progrès de la vie scientifique et culturelle en Irak, après la Première Guerre mondiale. Aux lendemains de la défaite de l'Empire ottoman dans cette guerre, l'Irak fut placé sous un mandat de la Société des Nations administré par les Britanniques. En 1921, une monarchie fut établie et le pays obtint son indépendance des Britanniques en 1932. An-Nashi'a fut fondé au début de la monarchie et son premier éditorial déclara que la nouvelle publication était ...
La nouvelle génération, numéro 3, février 1922
An-Nashi'a (La nouvelle génération) était une revue littéraire mensuelle complète consacrée aux progrès de la vie scientifique et culturelle en Irak, après la Première Guerre mondiale. Aux lendemains de la défaite de l'Empire ottoman dans cette guerre, l'Irak fut placé sous un mandat de la Société des Nations administré par les Britanniques. En 1921, une monarchie fut établie et le pays obtint son indépendance des Britanniques en 1932. An-Nashi'a fut fondé au début de la monarchie et son premier éditorial déclara que la nouvelle publication était ...