10 résultats en français
Codex Totomixtlahuaca
Datant de l'ère coloniale, ce document pictographique indigène est une carte du Mixtecan, Tlapaneca, aire d'influence de la culture Nahua, qui correspond à l'actuel état du Guerrero, au Mexique. Il renvoie principalement, à l'agglomération appelée Totomixtlahuacan, et indique que le document date de 1584. Cette carte coloniale indigène utilise abondamment les conventions picturales mésoaméricaines, et comprend de nombreux textes en Nahuatl, la plus répandue des langues de la région. La carte décrit une région géographique traversée par deux rivières, où sont indiquées plusieurs villes. Plusieurs noms ...
Manuscrit Colomb
Dans ce manuscrit, portant la mention Cadix, Espagne, 20 novembre 1493, Christophe Colomb décrit les nouvelles terres qu'il a découvertes, appelées par lui Indes Orientales. Le manuscrit est écrit sur du papier de lin et porte un filigrane. En 1978, l'éminent historien Edmundo O'Gorman a authentifié le document et validé son acquisition par CONDUMEX.
Décret royal de fondation de la ville de Tlaxcala
Cet édit ou décret royal, par ordre de l'Empereur Charles V, confère à la ville de Tlaxcala, Mexique, des armoiries et le titre de "Ville loyale", en reconnaissance des services que "les nobles et villes de ladite province ont accompli pour nous. "Ceci était le premier des trois titres uniques de ce type octroyés par l'empereur à des villes en Nouvelle-Espagne. Cette reconnaissance directe par l'empereur des nobles indigènes de Tlaxcala eut une influence déterminante sur le cours de l'histoire de Tlaxcalan, car la province indigène ...
Catéchisme testérien
Ce manuscrit du début du 16ème siècle, connu comme le catéchisme Testerian, est l'un des documents les plus remarquables des archives du Centre pour l'Étude de l'Histoire du Mexique. Au début de la conquête espagnole du Mexique, avant que les instructeurs religieux n'aient appris les langues des peuples indigènes, ils utilisèrent des histoires en images décrivant les enseignements de base pour diffuser l'évangile chrétien. Ces catéchismes furent appelés Testerians, d'après Père Jacobo de Testera, un prêtre franciscain qui fut l'initiateur de cette méthode ...
Au nom Nom du Saint... (Bulle pontificale du Pape Paul III)
Cette Bulle papale de 1537, en latin, fut promulguée par le Pape Paul III, qui fut pape de 1534 à 1549. Surtout connu pour avoir convoqué le Concile de Trent en 1545, Paul III s'inquiétait également du rôle de l'église en Amérique. La bulle discute de l'évangélisation et de la conversion, notamment la manière adéquate d'administrer les sacrements, en particulier le baptême. Ceci était tout particulièrement important au début de la domination coloniale, lorsque des centaines et parfois de milliers d'indigènes étaient baptisés chaque jour ...
Grand Miracle de l'Apparition de la Reine des cieux, Sainte Marie notre Mère bien-aimée de Guadalupe, à proximité de la grande ville de Mexico à l'endroit appelé Tepeyácac
Connu également comme Nican mopohua (Il est dit ici), ce document est le récit en Nahuatl de l'histoire des apparitions de la vierge de Gualalupe, sur la colline de Tepeyac, à l'humble indien Juan Diego, entre le 9 et le 12 décembre 1531. Il est considéré comme le document central du culte de la Vierge de Guadalupe, qui fait partie de l'identité fondamentale des Mexicains. Luis Lasso de la Vega, son auteur, était le vicaire du sanctuaire de la Vierge. Le récit se fonde peut-être sur une ...
Carte de la ville de Mexico
Datée de 1720, cette carte fut produite par le gouvernement de la ville de Mexico afin d'améliorer les conditions sanitaires urbaines grâce à la collecte des ordures. Elle montre en détail la partie centrale de la ville, notamment les noms des rues, les plazas, hôpitaux, hospices, colonnes, petites places, arches et autres lieux.
Plan pour l'indépendance de l'Amérique Septentrionale (Mexique)
Agustin de Iturbide était un officier royaliste pendant la Guerre d'indépendance mexicaine qui combattit le leader insurgé Vicente Guerrero. Échouant à vaincre l'insurrection, Iturbide adopta la cause de l'indépendance et s'allia avec Guerrero (un événement connu comme l'"Embrace de Acatempan"), rendant ainsi possible de mettre un terme à la guerre et de garantir l'indépendance à l'égard de l'Espagne. Le 24 février 1821, Iturbide proclama le Plan d'Iguala (d'après une ville dans l'état actuel de Guerrero, dans le sud du ...
Déclaration au monde par Agustin de Iturbide ou plutôt Notes pour l'histoire
Ce manuscrit, taché de sang et trouvé entre la ceinture et la chemise d'Agustín de Iturbide après son exécution par le peloton d'exécution à Mexico le 19 juillet 1824, est un émouvant mémoire en défense de la carrière publique d'Iturbide. Ancien officier royaliste qui rejoignit la lutte mexicaine pour l'indépendance, Iturbide fut couronné empereur du Mexique le 21 mai 1822, sous le nom Agustín I. Cependant, il fut incapable de ramener la paix et abdiqua le 19 mars 1823, puis il partit en exil. Ignorant qu ...
Plan d'Ayala
John Womack, historien de la Révolution mexicaine, a appelé le Plan d'Ayala l'"Écriture sainte" des Zapatistes. Rédigé par Emiliano Zapata et Otilio Montaño, et signé le 25 novembre 1911, le plan fut proclamé à Ayala, Morelos, le 28 novembre de la même année. Il devint la référence pour la rébellion Zapatiste après sa rupture avec l'initiateur de la Révolution mexicaine, Francisco I. Madero. Outre la condamnation de la "trahison" de Madero qui se voulait plus conciliant, le Plan d'Ayala met en exergue les demandes de la ...