78 résultats en français
Les poèmes italiens du maître Francesco Petrarcha
Francesco Petrarca (aussi connu sous le nom de Pétrarque, 1304-1374) était un poète et érudit italien, souvent appelé le « père de la Renaissance ». Plus grand érudit de son époque, Pétrarque préconisait la continuité fondamentale entre le christianisme et la culture classique de la Grèce et de Rome. Tandis qu'il écrivait principalement en latin et découvrit personnellement de nombreux manuscrits latins perdus depuis longtemps, il est surtout connu pour sa poésie lyrique italienne, en grande partie adressée à Laura, le sujet idéalisé de son amour, identifiée par de nombreux spécialistes ...
La Flûte enchantée
Die Zauberflöte (la Flûte enchantée) est parmi les 22 opéras les plus connus écrits par le compositeur autrichien Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791). Mozart composa l'opéra pendant le printemps et l'été 1791, à l'exception de l'ouverture et de la Marche des prêtres au début de l'Acte II. Ces parties furent terminées seulement quelques jours avant la première le 30 septembre de cette même année. On peut voir ici la partition manuscrite originale de Mozart. Pendant la phase initiale de composition, Mozart écrivait normalement seulement la partie ...
L'Oratorio de Noël
Jean-Sébastien Bach (1685–1750) composa six cantates pour les fêtes de Noël en 1734. L'on devait en exécuter une par jour de fête durant les services des principales églises de Leipzig, Saint-Thomas et Saint-Nicolas. Le caractère continu de la narration des évangiles, ainsi que les tonalités dans lesquelles les phrases musicales d'encadrement furent composées, donnent aux cantates la qualité d'un cycle autonome. Pour la plupart des arias et des chœurs, Bach ajouta un nouveau texte à la musique dérivée de ses propres compositions antérieures, et en premier ...
Le Testament en bas-sorabe de Miklawuš Jakubica, 1548
Ce manuscrit de 669 pages contient la traduction complète du Nouveau Testament en bas-sorabe par le pasteur Miklawus Jakubica. Il s'agit de l'un des documents culturels relatifs au peuple sorabe d'Allemagne de l'Est les plus importants et d'une source importante pour l'étude des langues slaves de l'ouest. Terminée en 1548, la traduction de Jakubica, qui inclut de nombreuses illustrations en couleurs de fleurs, d'arbres et d'animaux, n'a jamais été imprimée. Quant au travail préparatoire pour sa traduction, Jakubica utilisa la ...
Livre des herbes
Le livre de Johannes Hartlieb intitulé Kräuterbuch (Livre des herbes) de 1462 est essentiellement un extrait de l'ouvrage de Konrad von Megenberg, Buch der Natur (Livre de la nature), écrit un siècle plus tôt et qui fut la première histoire naturelle en langue allemande. Hartlieb traite des plantes, la plupart étant des herbes, et de leurs usages médicinaux. La spécificité du Kräuterbuch est la présentation du texte et des images côte à côte. Le coût élevé d'un tel livre richement décoré rend peu probable qu'il ait été ...
Régime de santé
Heinrich von Laufenberg (1390 environ – 1460) fut un ecclésiastique de Fribourg (ville du sud-ouest de l'Allemagne), un écrivain prolifique de prose et de vers aussi bien en allemand qu'en latin, connu pour ses paroles de chants religieux. Son Regimen Sanitatis (Régime de santé) de 1429 est un compendium médico-astronomique de conduite pour une vie saine qui s'étend sur plus de 6 000 lignes d'allemand métrique. L'ouvrage présente au lecteur des règles pratiques de vie saine concernant des sujets tels que l'alimentation équilibrée, la phlébotomie ...
Histoires des prophètes
Qisas al-anbiya (Histoires des prophètes) par l'écrivain persan du XIIe siècle Ishaq Ibn-Ibrahim al-Nishapuri contient l'histoire des prophètes jusqu'à Mahomet, racontée sur la base de la narration coranique. L'ouvrage comprend des histoires tirées des traditions bibliques de l'Ancien Testament, ainsi qu'une documentation sur les prophètes pré-islamiques de la péninsule arabique. Ce superbe manuscrit richement enluminé contenant 22 miniatures fut copié en 1577 à Shiraz (en actuel Iran), centre artistique de la Perse séfévide de l'époque. Ce manuscrit a appartenu à la collection ...
Max et Moritz ou les sept mauvais tours de deux petits garçons
Max et Moritz, histoire en images de deux petits garçons espiègles, est l'un des livres allemands pour enfants les plus populaires. La première édition fut publiée à la fin du mois d'octobre 1865 en un tirage de 4 000 copies. L'auteur, Wilhelm Busch (1832-1908), avait essayé de faire publier son conte dans le journal Fliegende Blätter, hebdomadaire satirique à succès de l'époque, mais l'éditeur Kaspar Braun avait inclus le titre dans le catalogue des livres pour enfants de la maison d'édition Braun & Schneider. L ...
Palais de l'électeur de Brandebourg
Cette carte à vol d'oiseau offre une vue détaillée du palais de l'électeur de Berlin tel qu'il apparaissait en 1688. La résidence fit partie d'une grande forteresse que Frédéric-Guillaume Ier (1620-1688) ordonna de faire construire après la fin de la guerre de Trente Ans (1618-1648) en Allemagne. La construction commença en 1650 sous la direction de l'architecte et ingénieur Johann Gregor Memhardt (1607-1678), et continua pendant plus d'un quart de siècle. L'ensemble architectural, également connu sous le nom de Forteresse de Berlin, comportait ...
Quatre-vingt-quinze thèses
L'œuvre de Martin Luther Disputatio pro declaratione virtutis indulgentiarum de 1517, plus connue sous le nom de Quatre-vingt-quinze thèses, est considérée comme le document central de la Réforme protestante. Son titre complet est le suivant : « Par amour pour la vérité et dans le but de la préciser, les thèses suivantes seront soutenues à Wittemberg, sous la présidence du révérend père Martin Luther, maître en arts, docteur de la Sainte théologie et lecteur à Wittenberg. Celui-ci prie ceux qui, étant absents, ne pourraient discuter avec lui de bien vouloir le ...
Concordance des évangiles
Cette concordance des évangiles de 1635, en arménien, fut écrite, enluminée et reliée au monastère Saint-Sauveur à Nor Djougha (aujourd'hui appelée Djoulfa), le quartier arménien d'Ispahan (en actuel Iran). Ispahan était à l'époque la capitale de la Perse séfévide. Le livre est finement enluminé avec quatre portraits d'évangélistes, des vignettes, des en-têtes et des initiales décorées qui sont soit zoomorphes soit anthropomorphes dans leur forme. Les miniatures des sept premières pages sont des ajouts postérieurs par une main différente. Le manuscrit est l'un des joyaux ...
Le livre de l'escrime
Ce livre du début du XVIe siècle sur l'escrime consiste presque exclusivement en des illustrations, accompagnées d'un minimum de texte sous la forme de légendes. Il comprend 258 dessins sur 130 pages, la plupart desquels montrent deux adversaires utilisant les différentes armes d'estocade communes à l'époque : l'épée longue, l'épée courte et la dague. L'œuvre est anonyme, mais elle doit beaucoup à l'œuvre écrite et picturale de Hans Talhoffer (1420 environ - 1490 environ), instructeur d'escrime, célèbre épéiste et auteur de plusieurs Fechtbücher ...
Siddour
Ce codex est largement considéré comme l'un des mahzorim (livres de prières pour les fêtes juives) d'Espagne les plus anciens parmi les livres médiévaux encore existants. Il remonte probablement au début du XIVe siècle. Écrit en hébreu en caractères carrés séfarades, il contient deux parties distinctes qui furent reliées ensemble par la suite. La plus grande partie forme une Haggadah shel Pesach (le texte de l'ordre du service utilisé au début de la Pâque juive). Elle inclut des piyoutim (poèmes liturgiques, habituellement chantés ou psalmodiés) pour la ...
Locomotive : journal d'éducation politique du peuple, N°1, 1er avril 1848
Le journal radical de 1848 Locomotive est l'œuvre journalistique la plus importante de Friedrich Wilhelm Alexander Held (1813-1872). Après une carrière militaire d'officier dans l'armée prussienne, Held s'est consacré à sa vie civile et a travaillé comme acteur et écrivain pendant un temps. En 1843, il s'est installé à Leipzig où il a publié le journal Die Lokomotive (La locomotive). Le journal est très vite connu le succès avec un tirage de 12 000 exemplaires par jour. Son journal n'a pas tardé à être ...
Afficher 200 numéros supplémentaires
Assaut sur le camp établi à Gadan-Ola
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...
Pacification et capitulation de Yili
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...
La bataille d'Oroi-Jalatu
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...
La victoire de Khorgos
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...
La bataille de Khurungui
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...
Le chef d'Us et sa ville capitulent
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...
La grande victoire de Qurman
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...
Levée du siège de la Rivière noire
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...
La bataille de Tonguzluq
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...
La bataille de Qos-Qulaq
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...
La bataille d'Arcul
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...
La bataille de Yesil-köl-nor
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...
Hommage rendu par le Khan de Badakhshan
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...
L'empereur et les prisonniers musulmans arrêtés pendant la pacification
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...
Officiers et soldats qui se sont distingués dans la campagne contre les tribus musulmanes
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...
Un banquet de célébration donné par l'empereur en l'honneur des officiers et soldats décorés
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...
La reconquête du Petit Jinchuan
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...
Prise de la vallée de Lamu et de Rize
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...
Prise de la tour en pierre à la montagne de Luobowa
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...
Prise de la chaîne de montagnes à Yixi et Daertu
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...
Prise de la montagne de Ripang et de sa région
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...
Prise de la chaîne de montagnes Kangsaer
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...
Prise de la vallée de Musigonggake
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...
Prise des tours en pierre de Yixi, Jiasuo et d'autres sites
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...
Prise de la tour rebelle de Shizhenga
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...
Prise de la chaîne de montagnes Kunser à Zaizedahai, le temple Ragu Lama et d'autres localités
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...
Prise du camp rebelle
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...
Prise des villages de la chaîne de montagnes de Kebuqu et Suolonggu et d'autres sites
Les « Gravures sur cuivre de la bataille » sont une série d'impressions de gravures sur cuivre qui datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles avaient été commandées par l'empereur Qianlong de la dynastie Qing (1644-1911) qui régna de 1735 à 1796. Elles décrivent les campagnes militaires menées dans les provinces chinoises et tout le long des frontières du pays. Les illustrations principales des gravures étaient de grands tableaux peints par des artistes missionnaires européens, lesquels étaient à l'époque employés au tribunal de Pékin. Ces artistes étaient ...