3 résultats en français
La succession présidentielle de 1910 : le parti national démocratique
La sucesión presidencial en 1910: El Partido Nacional Democrático (La succession présidentielle de 1910 : le parti national démocratique) provoqua une réaction immédiate dans la classe politique mexicaine à sa publication, à la fin de 1908. L'auteur du livre, Francisco I. Madero, était un membre d'une éminente famille de propriétaires terriens et d'hommes d'affaires de l'État de Coahuila. Il s'était engagé dans la politique libérale et, pendant de nombreuses années, il fournit une aide intellectuelle et matérielle à des dissidents opposés au gouvernement de Porfirio ...
Renommée et œuvres posthumes par le Phénix du Mexique et la dixième muse, poétesse mexicaine, sœur Juana Inés de la Cruz
Juana Inés de la Cruz (1651-1695) est considérée comme l'un des plus grands écrivains du Mexique, une figure centrale de la littérature latino-américaine du XVIIe siècle, et l'une des premières féministes à défendre le droit des femmes à acquérir des connaissances. Elle est née dans l'hacienda de Nepantla de parents qui n'étaient pas mariés et fut placée sous la garde de son grand-père maternel. En 1667, elle rejoignit l'ordre des Carmélites déchaussées, à Mexico, où elle fut libre de poursuivre ses activités intellectuelles et ...
Histoire de la révolution en Nouvelle-Espagne
Fray Servando Teresa de Mier est né à Monterrey, dans l'État de Nuevo León, au Mexique, en 1763. Il entre dans l'Ordre dominicain à 16 ans, étudie la philosophie et la théologie, et obtient un doctorat à l'âge de 27 ans. Condamné à l'exil en Espagne après un sermon jugé provocateur, il est emprisonné et s'échappe à plusieurs reprises. Il travaille avec Simón Rodriguez, un futur mentor de Simón Bolivar, en France, où il sera, plus tard, impliqué dans des hostilités contre Napoléon. L'ouvrage ...