820 résultats en français
Un acteur dans le rôle de Sato Norikiyo qui devient Saigyo : un acteur dans le rôle de Yoshinaka
L'art japonais de l’ukiyo-e (« Images du monde flottant [ou souffrant] ») est né dans la ville d'Edo (aujourd'hui Tokyo) durant l'époque de Tokugawa ou d'Edo (1600-1868), une époque relativement paisible durant laquelle les shoguns Tokugawa gouvernaient le Japon et ont fait d'Edo le siège du pouvoir. La tradition d'estampes et de peintures sur bois ukiyo-e s'est poursuivie jusqu'au XXe siècle. Cette estampe en diptyque réalisée entre 1849 et 1852 montre Saigyo entouré d'hommes essayant de l'empêcher de quitter sa ...
Album d'objets religieux du musée d'archéologie religieuse de l'Académie de théologie de Kiev
Le thème de ce livre, le premier d'une série d'albums consacrés au musée d'archéologie religieuse de l'Académie de théologie de Kiev, est le recueil d'icônes du mont Sinaï et du mont Athos constitué par l'évêque Porphyre Uspensky (1804–1885). L'évêque Porphyre naquit en Russie, étudia à l'Académie de théologie de Saint-Pétersbourg et fut ordonné prêtre en 1829. En 1842, il fut envoyé par le synode de l'Église orthodoxe de Russie à Jérusalem pour renforcer les relations avec les chrétiens orthodoxes de ...
Art de l'ancienne Rus'-Ukraine
Ce livre est une courte histoire de l'art de l'ancienne Rus’. Ce régime politique médiéval, centré sur la ville de Kiev, prospéra du IXe au XIIIe siècle et inspira beaucoup plus tard le fondement de la culture russe et ukrainienne. L'ouvrage aborde les influences des Varègues et de l'orthodoxie orientale, l'importance du christianisme, l'architecture en bois, les églises et les monastères de Kiev, l'art et l'architecture de la ville historique de Tchernigov, et les arts de l'émail et de ...
Grottes de Kiev et laure de Kievo-Petchersk
Ce livre, publié à Kiev en 1864, décrit et raconte l'histoire de la laure de Kievo-Petchersk, portant également le nom de monastère des Grottes de Kiev (pechera signifie grotte et lavra désigne un monastère), un grand ensemble fondé en 1051 par un moine du nom d'Antoine dans des grottes creusées à flanc de colline. Le monastère devint rapidement le centre du christianisme en Russie et joua un rôle majeur dans le développement culturel local, accueillant la première presse de Kiev, ainsi que des chroniqueurs, des écrivains, des médecins ...
Description de la laure de Kievo-Petchersk
Ce livre, publié en 1826 à l'imprimerie de la laure de Kievo-Petchersk, est une histoire complète du monastère et de sa création. La laure de Kievo-Petchersk, portant également le nom de monastère des Grottes de Kiev (pechera signifie grotte et lavra désigne un monastère), est un grand ensemble fondé en 1051 par un moine du nom d'Antoine dans des grottes creusées à flanc de colline. Le monastère devint rapidement un centre du christianisme en Russie et du développement culturel local, soutenant des écrivains, des médecins, des scientifiques et ...
Évangéliaire de Peresopnytsia, monument de l'art de la Renaissance du XVIe siècle du sud de la Russie
Cet ouvrage est consacré à l'un des manuscrits slaves orientaux les plus importants et richement décorés, l'Évangéliaire de Peresopnytsia. Créé au milieu du XVIe siècle, une partie de ce manuscrit fut réalisée au monastère de la Mère de Dieu à Peresopnytsia, dans la province de Volhynie, et l'autre au monastère de la Sainte-Trinité près de Lviv, tous deux en Ukraine actuelle. L'ouvrage présenté ici, d'Alexander Gruzinskii, évoque l'histoire de l'évangéliaire, ses ornements et ses illustrations. Le thème principal de la première section ...
Sagesse éternelle, pièce de théâtre d'étudiants de Kiev
L'art dramatique pour les étudiants est une forme théâtrale qui se développa au XVIIe et XVIIIe siècles en Ukraine. Les étudiants jouaient des pièces écrites par leurs professeurs dans le cadre de leur instruction religieuse et pour l'étude des principes du théâtre. Ce genre théâtral semble avoir été développé à partir de la poésie dialogique des périodes de Noël et de Pâques qui étaient populaires en Europe de l'Ouest au début du XIIe et du XIIIe siècle et qui s'étendit à l ...
La méthode suprême et la source pure des règles de notarisation
Juriste et érudit, Aḥmad ibn Yaḥyá al-Wansharīsī (1430 ou 1431–1508) appartenait à l'école malikite de la jurisprudence islamique. Il naquit au Jabal Wansharīs, mais lorsqu'il était enfant sa famille s'installa dans la ville voisine de Tlemcen, aujourd'hui dans l'ouest de l'Algérie, où il étudia le droit malikite, puis l'enseigna. Pour des raisons peu claires, sa relation avec le souverain de Tlemcen, le sultan Muhammad IV de la dynastie Banu abd al-Wad, se détériora et il dut s'enfuir à Fès, au Maroc ...
Le trésor lumineux et des réponses acceptables aux questions religieuses
Aḥmad ibn 'Abd al-Laṭīf ibn Aḥmad al-Bashbīshī (1631–1685), juriste islamique de l'école de jurisprudence shāfi'ī, naquit et mourut dans le village de Bashbīsh, à proximité d'El-Mahalla dans la région du delta du Nil, en Égypte. Il étudia la jurisprudence islamique au Caire et enseigna à la mosquée Al-Azhar du Caire, longtemps considérée comme la plus grande institution du monde musulman pour l'étude de la théologie sunnite. Al-Tuhfa al-Saniyya bi Ajwibat al-Masaa’il al-Mardhiyya (Le trésor lumineux et des réponses acceptables aux questions religieuses) est un ...
Panneau calligraphique gulzar
Ce panneau calligraphique exécuté en noir et rouge sur un fond blanc décoré d'or contient plusieurs prières (du'a's) adressées à Dieu, au prophète Mahomet et à son gendre Ali. Les lettres des plus grands mots sont exécutées en écriture nasta'liq et sont remplies de motifs décoratifs, d'animaux et de figures humaines. Ce style d'écriture remplie de divers motifs est appelé gulzar, ce qui signifie littéralement « jardin de roses » ou « plein de fleurs ». Il est habituellement appliqué à l'intérieur d'inscriptions écrites en nasta ...
Village de Gusinoe Ozero, Datsan, temple principal (1858-1870), façade ouest, Gusinoe Ozero, Russie
Cette photographie du temple principal du monastère bouddhiste (datsan) de Gusinoozersk a été prise en 2000 par William Brumfield, photographe américain et historien de l'architecture russe, dans le cadre du projet de la Bibliothèque du Congrès intitulé « Réunion des frontières ». Situé près du lac Gusinoe (Lac des oies) dans le sud-ouest de la République de Bouriatie (Fédération de Russie), le datsan de Gusinoozersk ou de Tamtchinski fut fondé au milieu du XVIIIe siècle et devint en 1809 le centre du bouddhisme en Sibérie orientale, position qu'il occupa jusqu ...
Antiphonaire
Cet antiphonaire (livre contenant les parties de chœur du Saint-Office) fut transféré de son emplacement d'origine, le monastère augustin Saint-Sauveur de Lecceto près de Sienne, à la bibliothèque municipale des Intronati de Sienne en 1811. En vertu de sa fonction liturgique spécifique, l'antiphonaire, conçu pour être utilisé par la communauté monastique, contient les services diurnes et nocturnes. Il fut enluminé en 1442 dans le cadre d'un vaste programme artistique au sein du monastère encouragé par les prieurs Bartolomeo Tolomei et Girolamo Buonsignori. En 1446, une bulle du ...
Coran
Selon la croyance islamique, Dieu révéla le Coran au prophète Mahomet (570–632) par l'intermédiaire de l'archange Gabriel au cours d'une période de 22 ans. Le Coran aborde en termes forts et émouvants la réalité et les attributs divins, le monde spirituel, les desseins de Dieu pour l'humanité, la relation des hommes avec Dieu et leurs responsabilités envers lui, le jour du jugement dernier et la vie dans l'au-delà. Il contient également les règles de vie, les histoires des premiers prophètes et de leurs communautés ...
Les merveilles de la création
Érudit iranien distingué, Zakarīyā ibn Muhammad al-Qazwīnī (1203–1283 env.) fut très versé en poésie, en histoire, en géographie et en histoire naturelle. Il exerça en tant que juriste et juge dans différentes localités d'Iran et à Bagdad. Après avoir voyagé en Mésopotamie et en Syrie, il écrivit son ouvrage de cosmographie le plus célèbre en langue arabe, 'Aja'eb ol-makhluqat wa qara'eb ol-mowjudat (Les merveilles de la création, ou littéralement, Les merveilles des choses créées et les curiosités des choses existantes). Souvent accompagné d'illustrations, ce traité ...
Les couplets spirituels
La contribution la plus importante de l'éminent poète et mystique iranien Jalāl ad-Dīn Muhammad Rūmī (plus connu sous le nom de Mawlānā en persan et de Rûmî en français, 1207–1273) à la littérature persane est probablement sa poésie, et plus particulièrement son célèbre ouvrage Masnavi (Les couplets spirituels). Cette œuvre, considérée comme l'exposé en vers le plus long sur le mysticisme toute langue confondue, aborde de nombreux problèmes complexes de métaphysique, de religion, d'éthique, de mysticisme, etc., et se propose de les résoudre. Masnavi met en ...
Recueil de Molla Sadra
Muḥammad ibn Ibrāhīm Ṣadr al-Dīn Shīrāzī (1571–1640), plus connu sous le nom de Molla Sadra, fut le philosophe, théologien et mystique islamique persan qui mena la renaissance culturelle iranienne au XVIIe siècle. Figure de proue du mouvement illuminatif, ou ishrâqî, école de philosophes mystiques, Molla Sadra est généralement perçu par les iraniens comme le plus grand penseur que l'Iran ait produit, et il est probablement le philosophe le plus important et le plus influent du monde musulman des quatre derniers siècles. Il appartient à l'école de ...
Traité sur la guerre sainte
L'imprimerie persane fit son apparition à Tabriz, en Iran, en 1816. Le premier livre publié s'intitulait Jihādīyyah (Traité sur la guerre sainte) et fut écrit par Abu al-Qasim ibn 'Isá Qa'im'maqam Farahani (1779–1835 env.), Premier ministre de Perse à cette époque. Au cours du règne du roi Fath Ali Shah (1772–1834, règne : 1797–1834), lorsque le gouvernement kadjar était enlisé dans la gestion de l'instabilité nationale, les puissances coloniales européennes rivales tentèrent d'imposer leur hégémonie dans la région. Les Britanniques cherchèrent à ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Introduction, index et Livre I : les dieux
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Conformément à la typologie des premiers ouvrages médiévaux, Sahagún organisa sa recherche selon les ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre II : les cérémonies
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre II aborde les fêtes et les sacrifices honorant les dieux, pratiqués selon ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre III : l'origine des dieux
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre III traite de l'origine des dieux, en particulier de Tezcatlipoca et ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre IV : l'art divinatoire
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre IV traite de l'art divinatoire, ou de l'astrologie judiciaire telle ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre V : présages et superstitions
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre V aborde les présages, les augures et les superstitions. Comme dans le ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre VII : le Soleil, la Lune et les étoiles, et la ligature des années
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre VII aborde le Soleil, la Lune et les étoiles. Il contient une ...
La Bible de Séville
La Biblia hispalense (La Bible de Séville), également appelée le codex Toletanus, est un manuscrit de la première moitié du Xe siècle, écrit en latin et en minuscules wisigothiques par au moins quatre copistes. Les titres apparaissent également en hébreu et les marges contiennent des notes en arabe. Le manuscrit est composé de brochures de huit feuilles chacune, sur parchemin, où le texte est organisé en trois colonnes contenant entre 63 et 65 lignes. Il comporte les textes du Nouveau et de l'Ancien Testament, avec une préface, des ...
Beatus de Liébana : le codex de Ferdinand Ier et doña Sancha
En l'an 776 environ, un moine nommé Beato ou Beatus, vraisemblablement l'abbé du monastère de Santo Toribio de Liébana, écrivit une œuvre intitulée Comentarios al Apocalipsis (Commentaire de l'Apocalypse), qui eut un succès extraordinaire au cours des siècles suivants. Grâce à son grand savoir, Beatus associa à son texte, tel un résumé, de nombreux commentaires sur le sujet de l'apocalypse d'auteurs comme saint Irénée de Lyon, saint Grégoire le Grand, saint Isidore de Séville et Ticonius, érudit du IVe siècle. Le genre littéraire apocalyptique ...
Psautier de Frédéric II
Ce remarquable psautier enluminé, décoré dans le style byzantin, fut commandé par l'empereur du Saint Empire romain Frédéric II de Sicile (1194–1250) pour sa troisième épouse, Isabelle d'Angleterre (1214–1241), qu'il épousa en 1235. La conception et l'exécution des enluminures du manuscrit combinent la palette de couleurs de l'art byzantin avec la représentation stylistique de la plasticité du corps humain courante dans l'école italienne à cette période. Probablement réalisé dans le scriptorium d'Acri, ville située dans les collines de la Calabre, le ...
Livre de la passion de sainte Marguerite la Vierge, avec la vie de sainte Agnès, et des prières à Jésus-Christ et la Vierge Marie
Ce volume est un recueil de trois manuscrits produits à Bologne à la fin du XIIIe siècle. La Passion de sainte Marguerite d'Antioche, en latin, débute l'ouvrage, suivie de deux textes en italien, l'un décrivant la vie et la dévotion de sainte Agnès et l'autre contenant des prières à la Vierge Marie. Chaque manuscrit est écrit d'une main différente ; il semble que les trois parties furent rassemblées et reliées au début du XIVe siècle. La Passion est le seul volume illustré du livre ...
Manuel de théorie et de pratique de la musique
Ce manuscrit de 1825, produit pour une édition imprimée, est un manuel sur la théorie et la pratique de la musique écrit en katharévousa, forme puriste du grec moderne développée au début du XIXe siècle, époque à laquelle elle était largement utilisée à des fins littéraires et officielles. Cet ouvrage est une introduction à la notation byzantine du chant liturgique dans l'Église orthodoxe grecque, s'adressant principalement aux étudiants de musique ecclésiastique byzantine. Le texte fut probablement réalisé par un scribe nommé Basileios Nikolaḯdes Byzantios. La première page ...
Recueil abrégé des hadiths authentiques d'al-Bukhāri
Cette œuvre est le plus ancien manuscrit arabe de la Bibliothèque nationale de Bulgarie. Incomplet et fragmentaire, il s'agit d'une copie de 1017 du troisième volume de Sahīh al-Bukhārī (Hadiths authentiques d'al-Bukhārī). Muhammad ibn Ismā‘īl al-Bukhārī (810–870) naquit à Boukhara, en Ouzbékistan actuel, et mourut à Khartank, près de Samarcande. Les musulmans sunnites le considèrent comme le plus grand compilateur de hadiths, ensemble des paroles ou des actes attribués au prophète Mahomet. Cet ouvrage, réalisé en 846, est le recueil le plus connu d'al-Bukhārī ...
Lectionnaire des apôtres
Le Lectionnaire des apôtres, écrit sur parchemin au cours de la seconde moitié du XIIIe siècle, constitue l'une des sources linguistiques marquant la transition entre l'ancienne rédaction (de Preslav) et la nouvelle (athonite) de ce livre liturgique. Ce lectionnaire contient les parties des écritures et les leçons devant être lues dans le cadre de la liturgie des heures lors de jours particuliers. Le manuscrit présenté ici est remarquable pour ses lectures complètes tirées des Actes et épîtres des apôtres, et pour son ménée détaillé, calendrier mensuel indiquant ...
Le recueil des grâces et la fontaine de charmes
Ce manuscrit du XVIIe siècle contient le texte de Majmoo’a al-Latā’if wa-Yanbu‘ al-Zarā’if (Le recueil des grâces et la fontaine de charmes), recueil de prières ésotériques et mystiques. L'ouvrage comporte de nombreux chapitres, non numérotés et ne comptant souvent que quelques pages, avec des rubrications indiquant le début de chacun d'entre eux. Il porte sur l'opportunité spirituelle de la prière effectuée d'une façon particulière, un certain mois islamique et jour de la semaine, ou lors d'une occasion religieuse, citant les paroles ...
Évangile de Dobreisho
Ce manuscrit sur parchemin, dont seulement une partie existe encore aujourd'hui, date du premier quart du XIIIe siècle. L'année 1221 écrite sur le manuscrit à une date beaucoup plus tardive fut peut-être copiée à partir d'un colophon d'origine par un propriétaire ultérieur. Appelé l'Évangile de Dobreisho, ce manuscrit constitue un témoignage important de l'histoire et des premiers développements de la langue bulgare. Ses riches enluminures, notamment deux miniatures pleine-page des évangélistes Luc et Jean, lui donnent un intérêt particulier. Le portrait de Jean ...
Évangile de Banitsa
L'Évangile de Banitsa, écrit sur parchemin en slavon d'église à la fin du XIIIe siècle, est l'un des manuscrits témoignant de la fin de l'anonymat des hommes de lettres bulgares à cette époque. Le colophon indique que le scribe du manuscrit fut le prêtre Ioann et que ce dernier le réalisa à l'église Saint-Nicolas du village de Banitsa (vraisemblablement dans la région de Vratsa, dans le nord-ouest de l'actuelle Bulgarie). L'écriture caractéristique et l'enluminure ornementale, à l'encre noire, rouge et ...
Ménée de juin à août avec synaxaire
Ce manuscrit sur parchemin du ménée de juin à août avec synaxaire (recueil de courtes biographies des saints) remonte à la seconde moitié du XIIIe siècle. Il tire toute son importance du fait qu'il est le premier manuscrit connu incluant le service du saint Ioakim Osogovski (Joachim d'Osogovo), ermite et fondateur du monastère appelé Sarandapor. Sa mémoire, célébrée le 16 août, fut populaire en Bulgarie et dansd'autres régions des Balkans au cours du Moyen Âge et pendant la période du Renouveau national bulgare des XVIIIe ...
Chasoslovets
Ce chasoslovets (livre d'heures ou horologion) est le premier livre imprimé par l'imprimeur bulgare Iakov (Jacob) Kraikov. Recueil incluant des prières, des panégyriques, des vies des saints et des apocryphes, il servit de manuel aux prêtres et fut apprécié par les lecteurs laïques en quête de savoir et d'éclaircissements. Kraikov imprima le livre à Venise, dans la plus grande imprimerie slave cyrillique pour les Serbes et les Bulgares de la ville, qu'il acquit en 1566. Les caractères, la composition, la pagination et la riche décoration astucieuse ...
Coutumes juives. Rassemblement à l'occasion d'une fête
Cette photographie est extraite de la partie ethnographique de l'Album du Turkestan, étude visuelle complète de l'Asie centrale entreprise après que l'Empire russe prit le contrôle de la région dans les années 1860. Commandé par le général Konstantin Petrovich von Kaufman (1818–1882), premier gouverneur général du Turkestan russe, l'album est composé de six volumes en quatre parties : la partie archéologique (deux volumes), la partie ethnologique (deux volumes), la partie sur les métiers (un volume) et la partie historique (un volume). L'album fut essentiellement compilé ...
Coutumes juives. Une fête
Cette photographie est extraite de la partie ethnographique de l'Album du Turkestan, étude visuelle complète de l'Asie centrale entreprise après que l'Empire russe prit le contrôle de la région dans les années 1860. Commandé par le général Konstantin Petrovich von Kaufman (1818–1882), premier gouverneur général du Turkestan russe, l'album est composé de six volumes en quatre parties : la partie archéologique (deux volumes), la partie ethnologique (deux volumes), la partie sur les métiers (un volume) et la partie historique (un volume). L'album fut essentiellement compilé ...
Coutumes juives. Vue extérieure d'une tente de fête
Cette photographie est extraite de la partie ethnographique de l'Album du Turkestan, étude visuelle complète de l'Asie centrale entreprise après que l'Empire russe prit le contrôle de la région dans les années 1860. Commandé par le général Konstantin Petrovich von Kaufman (1818–1882), premier gouverneur général du Turkestan russe, l'album est composé de six volumes en quatre parties : la partie archéologique (deux volumes), la partie ethnologique (deux volumes), la partie sur les métiers (un volume) et la partie historique (un volume). L'album fut essentiellement compilé ...
Festival folklorique pour le Nouvel An. Mendiants qalandars
Cette photographie est extraite de la partie ethnographique de l'Album du Turkestan, étude visuelle complète de l'Asie centrale entreprise après que l'Empire russe prit le contrôle de la région dans les années 1860. Commandé par le général Konstantin Petrovich von Kaufman (1818–1882), premier gouverneur général du Turkestan russe, l'album est composé de six volumes en quatre parties : la partie archéologique (deux volumes), la partie ethnologique (deux volumes), la partie sur les métiers (un volume) et la partie historique (un volume). L'album fut essentiellement compilé ...
Cérémonies célébrées par les musulmans pendant la prière. Fin de la prière (tachahhoud)
Cette photographie est extraite de la partie ethnographique de l'Album du Turkestan, étude visuelle complète de l'Asie centrale entreprise après que l'Empire russe prit le contrôle de la région dans les années 1860. Commandé par le général Konstantin Petrovich von Kaufman (1818–1882), premier gouverneur général du Turkestan russe, l'album est composé de six volumes en quatre parties : la partie archéologique (deux volumes), la partie ethnologique (deux volumes), la partie sur les métiers (un volume) et la partie historique (un volume). L'album fut essentiellement compilé ...
Cérémonies célébrées par les musulmans pendant la prière. Mains levées durant la prière (dou'a)
Cette photographie est extraite de la partie ethnographique de l'Album du Turkestan, étude visuelle complète de l'Asie centrale entreprise après que l'Empire russe prit le contrôle de la région dans les années 1860. Commandé par le général Konstantin Petrovich von Kaufman (1818–1882), premier gouverneur général du Turkestan russe, l'album est composé de six volumes en quatre parties : la partie archéologique (deux volumes), la partie ethnologique (deux volumes), la partie sur les métiers (un volume) et la partie historique (un volume). L'album fut essentiellement compilé ...
Cérémonies célébrées par les musulmans pendant la prière. Génuflexion (roukoua)
Cette photographie est extraite de la partie ethnographique de l'Album du Turkestan, étude visuelle complète de l'Asie centrale entreprise après que l'Empire russe prit le contrôle de la région dans les années 1860. Commandé par le général Konstantin Petrovich von Kaufman (1818–1882), premier gouverneur général du Turkestan russe, l'album est composé de six volumes en quatre parties : la partie archéologique (deux volumes), la partie ethnologique (deux volumes), la partie sur les métiers (un volume) et la partie historique (un volume). L'album fut essentiellement compilé ...