92 résultats en français
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit, aujourd'hui conservé à la bibliothèque laurentienne des Médicis, à Florence, entra en la possession des Médicis au plus tard en 1588. Sahagún commença ...
La carte des terres d'Oztoticpac
Datée d’environ 1540, cette carte est un document pictural mexicain comportant des mots en espagnol et en nahuatl. Elle se rapporte à un procès concernant le domaine du seigneur aztèque Don Carlos Ometochtli Chichimecatecotl, l'un des nombreux fils de Nezahualpilli, le souverain de Texcoco. Don Carlos fut accusé d'hérésie et exécuté publiquement par les autorités espagnoles le 30 novembre 1539. La procédure judiciaire commença le 31 décembre 1540 lorsqu'un homme appelé Pedro de Vergara demanda à l'Inquisition de lui restituer certains arbres fruitiers confisqués sur ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Introduction, index et Livre I : les dieux
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Conformément à la typologie des premiers ouvrages médiévaux, Sahagún organisa sa recherche selon les ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre II : les cérémonies
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre II aborde les fêtes et les sacrifices honorant les dieux, pratiqués selon ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre III : l'origine des dieux
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre III traite de l'origine des dieux, en particulier de Tezcatlipoca et ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre IV : l'art divinatoire
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre IV traite de l'art divinatoire, ou de l'astrologie judiciaire telle ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre V : présages et superstitions
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre V aborde les présages, les augures et les superstitions. Comme dans le ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre VI : rhétorique et philosophie morale
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre VI aborde la rhétorique et la philosophie morale. Il contient les textes ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre VII : le Soleil, la Lune et les étoiles, et la ligature des années
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre VII aborde le Soleil, la Lune et les étoiles. Il contient une ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre VIII : les rois et les dignitaires
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre VIII aborde les rois et les dignitaires, les formes de gouvernement, l ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre IX : les marchands
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre IX aborde les marchands, les fonctionnaires responsables de l'or et des ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre X : le peuple, ses vertus et ses vices, et autres nations
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre X traite de la société aztèque, couvrant des sujets tels que les ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre XI : les choses naturelles
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre XI, le plus long du codex, est un traité sur l'histoire ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre XII : la conquête du Mexique
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre XII retrace la conquête espagnole du Mexique, qui se déroula entre 1519 ...
Carte des nations mayas et de leurs langues
Cette carte de 1934 environ, réalisée pour la revue Maya Society Quarterly et imprimée par l'Imprimerie nationale du Guatemala, montre la répartition des nations mayas et de leurs langues dans le sud du Mexique, le Guatemala et l'ouest du Honduras actuels, entre l'an 1000 et 1500 environ. La carte est basée sur les recherches effectuées par William E. Gates (1863–1940), collectionneur de manuscrits mésoaméricains et mayaniste américain qui œuvra pendant de nombreuses décennies au déchiffrement de l'écriture hiéroglyphique maya. Le maya (également appelé maya yucatèque ...
Le codex de Dresde
Des quatre manuscrits mayas encore existants aujourd'hui, le codex de Dresde, qui est conservé dans les collections de la Bibliothèque nationale et universitaire de Saxe, est le plus ancien et le mieux préservé. Le manuscrit fut acheté en tant que « livre mexicain » pour la bibliothèque de la cour de Dresde en 1739 à Vienne. En 1853, on détermina qu'il s'agissait d'un manuscrit maya. Plié à l'origine en accordéon, il est composé de 39 feuillets, écrits au recto et au verso, d'environ 358 centimètres de ...
Codex Vergara
Le Codex Vergara est un document cadastral aztèque réalisé en 1539 par les conquérants espagnols du Mexique afin de faciliter la perception de l'impôt pour le roi d'Espagne auprès des populations autochtones. Il recense les propriétés foncières des villages aztèques de Calcantloxiuco, Topotitlan, Patlachiuca, Teocatitla et Texcalticpac. Ces villages sont représentés sur le document cadastral avec leur situation géographique et leur étendue. Les sept premières pages fournissent la généalogie des familles propriétaires et leurs liens avec les différentes parcelles. Dans l'angle supérieur gauche, l'habitation familiale, ou ...
Codex d'histoire mexicaine, de 1221 à 1594
Ce manuscrit est une copie du XVIIIe siècle d'un ouvrage d'origine désormais disparu. Il retrace l'histoire de la nation mexicaine de 1221 à 1594, évoquant des événements tels que la découverte mythique de Tenochtitlan (ancêtre de la ville de Mexico) par Cuauhcohuatl et la mort de l'empereur Moctezuma (ou Montezuma). Le document fut rédigé en nahuatl, langue principale de la population indigène du Mexique. Cette copie, produite au Mexique sur du papier importé d'Europe, fut très probablement réalisée par le père José Antonio Pichardo ...
Codex Azcatitlan
Ce manuscrit, appelé Codex Azcatitlan, fut très probablement réalisé quelques années seulement après l'arrivée des Espagnols au Mexique. Il retrace l'histoire des Aztèques (ou Mexicas), dont leur migration vers Tenochtitlan (ancêtre de la ville de Mexico) depuis Aztlan, ancien berceau mythique de cette civilisation. Le codex décrit la succession des souverains aztèques, l'arrivée des troupes espagnoles menées par Hernán Cortés et l'introduction du christianisme. De tous les manuscrits connus relatant l'histoire aztèque, le Codex Azcatitlan est sans doute le plus précieux et le plus important ...
Codex Ixtlilxochitl
Le Codex Ixtlilxochitl est un calendrier rituel représentant les cérémonies et les fêtes principales célébrées au grand teocalli, pyramide à degrés de Tenochtitlan (ancêtre de la ville de Mexico), pendant l'année mexicaine. Le calendrier aztèque était composé de deux systèmes. Ce codex présente le Xiuhpohualli (premier calendrier, également appelé solaire) de 365 jours, divisé en 18 mois de 20 jours chacun, plus une période supplémentaire de cinq jours vides ou néfastes à la fin de l'année, appelée Nemontemi. Le manuscrit débute par le premier mois de l'année ...
Matrícula de Huexotzinco
Matrícula de Huexotzinco est un recensement des villages de la province de Huexotzingo (également Huejotzingo). Ce document très volumineux comptait plus de 440 feuillets, dont six sont désormais manquants. Le recensement est divisé en trois parties : un texte en espagnol en introduction au recensement, le recensement pictural et une analyse en espagnol des résultats. Chaque partie débute par une page sur laquelle figure le glyphe du nom du village, suivi d'un registre des hommes mariés, des personnes âgées, des veuves et des veufs, des malades et des personnes décédées ...
Tonalamatl Aubin
Le Tonalamatl Aubin est un codex pictural qui se lit de haut en bas et de droite à gauche. Il comprenait à l'origine deux feuillets supplémentaires aujourd'hui disparus. Le Tonalamatl (papier [ou livre] d'écorce d'arbre de l'époque) était utilisé par les prêtres mexicains durant les rituels de divination. Tonalli signifie « jour » et amatl désigne le papier fabriqué à partir de l'écorce interne des arbres du genre ficus. L'ouvrage contient un calendrier religieux de 260 jours, le Tonalpohualli, qui était utilisé comme service religieux ...
Codex Huexotzincah, 1531
Le Codex Huexotzinco est un document comportant huit feuillets d'amatl, une forme de papier fabriquée en Amérique Centrale avant l'arrivée des européens. Il fait partie d'un témoignage dans un procès contre des représentants du gouvernement colonial de Mexico, en 1521, dix ans après la conquête espagnole. Huexotzinco est une ville située au sud-est de Mexico, dans l'état de Puebla. En 1521, les indians Nahuas de la villes se sont alliés au conquistador espagnol Hernando Cortés dans la lutte contre Moctezuma, qui dirigeait l'Empire aztèque. Après ...
Boîte à offrande de Tortuguero
Cet objet, appelé : boîte de Tortuguero, en raison des inscriptions comparables à celles trouvées à Tortuguero, au Mexique, est une petite boîte d'offrandes, l'un des rares objets en bois de l'empire Maya ayant résisté au temps. Ce portrait en pied d'un seigneur Maya sur le couvercle de la boîte et les 44 signes hiéroglyphiques qui y figurent, racontent une histoire qui apporte un éclairage important sur le système social maya. Le récit commence avec l'image du propriétaire de la boîte, Aj K'ax B'ahlam ...
Sculpture monumentale de Jaguar
Cette sculpture de céramique orangée peinte a été réalisée dans le sud de Veracruz, au Mexique, en 600-900 après J-C, ou lors de la Période classique tardive de la civilisation Méso-américaine. Les chercheurs ont traditionnellement défini la Méso-Amérique comme une région culturelle se composant des pays modernes du Mexique, Guatemala, Belize, l'ouest du Honduras et El Salvador. Son histoire se divise en une Période archaïque (vers 12 000 - 1 500 avant J-C), une Période pré-classique ou formative (vers 1 500 avant J-C - 200 après J-C), une Période classique (vers ...
Codex Totomixtlahuaca
Datant de l'ère coloniale, ce document pictographique indigène est une carte du Mixtecan, Tlapaneca, aire d'influence de la culture Nahua, qui correspond à l'actuel état du Guerrero, au Mexique. Il renvoie principalement, à l'agglomération appelée Totomixtlahuacan, et indique que le document date de 1584. Cette carte coloniale indigène utilise abondamment les conventions picturales mésoaméricaines, et comprend de nombreux textes en Nahuatl, la plus répandue des langues de la région. La carte décrit une région géographique traversée par deux rivières, où sont indiquées plusieurs villes. Plusieurs noms ...
Le Récit splendide de Ferdinand Cortes à propos de la Nouvelle-Espagne, de la mer et de l'océan, transmis au plus sacré et invincible, le toujours auguste empereur des Romains, roi des Espagnols en l'année du seigneur 1520: dans lequel sont contenues beaucoup de choses dignes de connaissance et d'admiration à propos des excellentes villes de ses provinces... Par dessus tout à propos de la célèbre ville de Temixtitan et de ses diverses merveilles, qui émerveilleront le lecteur.
Entre juillet 1519 et septembre 1526, Hernando Cortés (1485-1547), le soldat et aventurier qui en 1519-21 fit la conquête pour l'Espagne de ce qui forme aujourd'hui le centre et le sud du Mexique, adressa cinq lettres détaillés à l'Empereur Charles V, dans lesquelles il décrivit ses exploits et se présenta lui-même ainsi que ses actions sous un jour favorable. Ce livre contient la première édition latine de la seconde lettre de Cortés. Cortés y raconte sa première rencontre avec l'empereur Aztèque, Montezuma II. Datée du 30 ...
Manuscrit Colomb
Dans ce manuscrit, portant la mention Cadix, Espagne, 20 novembre 1493, Christophe Colomb décrit les nouvelles terres qu'il a découvertes, appelées par lui Indes Orientales. Le manuscrit est écrit sur du papier de lin et porte un filigrane. En 1978, l'éminent historien Edmundo O'Gorman a authentifié le document et validé son acquisition par CONDUMEX.
Codex de Huamantla
Le contexte dans lequel ce codex a été créé est inconnu, mais son objectif évident est de raconter l'histoire du peuple Otomi de Huamantla. Le centre de la peinture représente la migration d'un groupe d'Otomis de Chiapan, dans ce qui est actuellement l'État de Mexico, vers Huamantla, dans l'État de Tlaxcala. Cette migration, qui eut lieu durant la période post-classique, fut entreprise sous la protection de la déesse Xochiquetzal et de Otontecuhtli, seigneur des Otomis et du feu. Les gloses contiennent les noms des chefs ...
Codex Colombino
Ce document a été créé pour consigner les exploits militaires et politiques au 11ème siècle du seigneur mixtèque Huit-Cerf (également appelé Griffe d’Ocelot), ainsi que ceux d'un autre dirigeant, Quatre-Vent, mais également les cérémonies religieuses marquant ces exploits. Ce codex, dont on estime qu'il fut créé au 12ème siècle, fut acquis par le Musée national aux environs de 1891 et reproduit en 1892. La vie de Huit-Cerf, représentée dans tous les codex préhispaniques mixtèques connus, comprend la conquête de deux domaines mixtèques importants : Tilantongo et Tututepec. Par ...
Codex Chavero de Huexotzingo
Le Codex de Chavero concerne l'économie et la fiscalité. Il est écrit en espagnol et contient 18 planches de glyphes et comptes numériques utilisant le système méso-américain de chiffres et de mesures, avec des variations originaires de la région de Huexotzingo (dans l'actuelle Puebla, au Mexique). Ce codex fait partie de la documentation d'une procédure judiciaire auprès de la cour royale intentée par la communauté de Huexotzingo contre des fonctionnaires autochtones accusés de percevoir des impôts injustes et excessifs. Les fonctionnaires, dans leur réponse à un questionnaire ...
La carte de Sigüenza
Cette carte est une histoire cartographiée de la migration des Aztèques d'Aztlán à Tenochtitlan. Créée dans le style pictographique typique des vallées du Mexique central et de Puebla au cours de la période post-classique, c'est la seule carte de ce type connue à ce jour. On pense qu'elle remonte au 16e siècle. La carte montre la route de la migration et dépeint l'histoire des lieux traversés et de la migration elle-même. À côté du glyphe indiquant chaque lieu se trouvent des symboles représentant le temps passé ...
Rouleau d'imposition
La Matrícula de tributos (Liste des tributs) consigne en écriture pictographique les tributs versés par les villes soumises à Mexico-Tenochtitlan, le centre de la Triple Alliance entre Mexico, Tetzcoco et Tacuba au cours de la période précédant la conquête du Mexique par les Espagnols. Cette liste fut très probablement copiée ou élaborée à partir d'un original préhispanique aux alentours de 1522-30, sur ordre du conquérant Hernán Cortés, qui souhaitait en savoir plus sur l'organisation économique de l'empire de l'alliance. Chaque page de l’ouvrage représente l ...
Monument de l'ancienne race des Mayas, Quiriguá, au Guatemala
Cette photographie, extraite de la collection de Frank et Frances Carpenter à la Bibliothèque du Congrès, montre deux hommes examinant un monument en pierre de la cité maya antique de Quiriguá, au Guatemala. Frank G. Carpenter (1855–1924) était un auteur américain de livres de voyage et de géographie mondiale dont les travaux contribuèrent à populariser la géographie et l'anthropologie culturelles aux États-Unis au début du XXe siècle. Composée de photographies prises et rassemblées par Carpenter et sa fille Frances (1890-1972) afin d'illustrer ses écrits, la collection ...
Tititl, 17e mois du calendrier solaire aztèque
Le codex Tovar, attribué à Jean de Tovar, jésuite mexicain du XVIe siècle, contient des informations détaillées sur les rites et les cérémonies des Aztèques (également connus sous le nom de Mexicas). Il est illustré de 51 aquarelles de la taille d'une page. Fortement influencées par les manuscrits pictographiques de la période précontact, ces peintures sont d'une qualité artistique exceptionnelle. Le manuscrit est divisé en trois sections. La première section contient une histoire des voyages des Aztèques avant l'arrivée des Espagnols. La deuxième section est une ...
Tozoztontli, fête des sacrifices d'oiseaux, troisième mois du calendrier solaire aztèque
Le codex Tovar, attribué à Jean de Tovar, jésuite mexicain du XVIe siècle, contient des informations détaillées sur les rites et les cérémonies des Aztèques (également connus sous le nom de Mexicas). Il est illustré de 51 aquarelles de la taille d'une page. Fortement influencées par les manuscrits pictographiques de la période précontact, ces peintures sont d'une qualité artistique exceptionnelle. Le manuscrit est divisé en trois sections. La première section contient une histoire des voyages des Aztèques avant l'arrivée des Espagnols. La deuxième section est une ...
Hueytozoztli, suite de la fête des sacrifices d'oiseaux, quatrième mois du calendrier solaire aztèque
Le codex Tovar, attribué à Jean de Tovar, jésuite mexicain du XVIe siècle, contient des informations détaillées sur les rites et les cérémonies des Aztèques (également connus sous le nom de Mexicas). Il est illustré de 51 aquarelles de la taille d'une page. Fortement influencées par les manuscrits pictographiques de la période précontact, ces peintures sont d'une qualité artistique exceptionnelle. Le manuscrit est divisé en trois sections. La première section contient une histoire des voyages des Aztèques avant l'arrivée des Espagnols. La deuxième section est une ...
Tecuilhuitontli, septième mois du calendrier solaire aztèque
Le codex Tovar, attribué à Jean de Tovar, jésuite mexicain du XVIe siècle, contient des informations détaillées sur les rites et les cérémonies des Aztèques (également connus sous le nom de Mexicas). Il est illustré de 51 aquarelles de la taille d'une page. Fortement influencées par les manuscrits pictographiques de la période précontact, ces peintures sont d'une qualité artistique exceptionnelle. Le manuscrit est divisé en trois sections. La première section contient une histoire des voyages des Aztèques avant l'arrivée des Espagnols. La deuxième section est une ...
Tlaxochimaco, neuvième mois du calendrier solaire aztèque
Le codex Tovar, attribué à Jean de Tovar, jésuite mexicain du XVIe siècle, contient des informations détaillées sur les rites et les cérémonies des Aztèques (également connus sous le nom de Mexicas). Il est illustré de 51 aquarelles de la taille d'une page. Fortement influencées par les manuscrits pictographiques de la période précontact, ces peintures sont d'une qualité artistique exceptionnelle. Le manuscrit est divisé en trois sections. La première section contient une histoire des voyages des Aztèques avant l'arrivée des Espagnols. La deuxième section est une ...
Ochpaniztli, onzième mois du calendrier solaire aztèque
Le codex Tovar, attribué à Jean de Tovar, jésuite mexicain du XVIe siècle, contient des informations détaillées sur les rites et les cérémonies des Aztèques (également connus sous le nom de Mexicas). Il est illustré de 51 aquarelles de la taille d'une page. Fortement influencées par les manuscrits pictographiques de la période précontact, ces peintures sont d'une qualité artistique exceptionnelle. Le manuscrit est divisé en trois sections. La première section contient une histoire des voyages des Aztèques avant l'arrivée des Espagnols. La deuxième section est une ...
Teotleco, retour des dieux, douzième mois du calendrier solaire aztèque
Le codex Tovar, attribué à Jean de Tovar, jésuite mexicain du XVIe siècle, contient des informations détaillées sur les rites et les cérémonies des Aztèques (également connus sous le nom de Mexicas). Il est illustré de 51 aquarelles de la taille d'une page. Fortement influencées par les manuscrits pictographiques de la période précontact, ces peintures sont d'une qualité artistique exceptionnelle. Le manuscrit est divisé en trois sections. La première section contient une histoire des voyages des Aztèques avant l'arrivée des Espagnols. La deuxième section est une ...
Quecholli, 14e mois du calendrier solaire aztèque
Le codex Tovar, attribué à Jean de Tovar, jésuite mexicain du XVIe siècle, contient des informations détaillées sur les rites et les cérémonies des Aztèques (également connus sous le nom de Mexicas). Il est illustré de 51 aquarelles de la taille d'une page. Fortement influencées par les manuscrits pictographiques de la période précontact, ces peintures sont d'une qualité artistique exceptionnelle. Le manuscrit est divisé en trois sections. La première section contient une histoire des voyages des Aztèques avant l'arrivée des Espagnols. La deuxième section est une ...