56 résultats en français
Les îles et le continent des Indes occidentales
Joan Vinckeboons (1617-1670) était un cartographe et graveur néerlandais issu d'une famille d'artistes d'origine flamande. Employé de la Compagnie néerlandaise des Indes occidentales, il a produit pendant plus de 30 ans des cartes destinées à la marine militaire et marchande néerlandaise. Il a travaillé avec Joan Blaeu, l'un des plus importants éditeurs de cartes et d'atlas de l'époque. Vinckeboons a dressé une série de 200 cartes manuscrites qui ont été reproduites dans plusieurs atlas, dont le célèbre Atlas Maior de Blaeu. Cette carte, datant ...
Carte de la baie de Santiago
Joan Vinckeboons (1617-1670) était un cartographe et graveur néerlandais issu d'une famille d'artistes d'origine flamande. Employé de la Compagnie néerlandaise des Indes occidentales, il a produit pendant plus de 30 ans des cartes destinées à la marine militaire et marchande néerlandaise. Il a travaillé avec Joan Blaeu, l'un des plus importants éditeurs de cartes et d'atlas de l'époque. Vinckeboons a dressé une série de 200 cartes manuscrites qui ont été reproduites dans plusieurs atlas, dont le célèbre Atlas Maior de Blaeu. Cette carte, datant ...
Carte de la côte atlantique de l'Amérique du Nord de la baie de Chesapeake à la Floride
Joan Vinckeboons (1617-1670) était un cartographe et graveur néerlandais issu d'une famille d'artistes d'origine flamande. Employé de la Compagnie néerlandaise des Indes occidentales, il a produit pendant plus de 30 ans des cartes destinées à la marine militaire et marchande néerlandaise. Il a travaillé avec Joan Blaeu, l'un des plus importants éditeurs de cartes et d'atlas de l'époque. Vinckeboons a dressé une série de 200 cartes manuscrites qui ont été reproduites dans plusieurs atlas, dont le célèbre Atlas Maior de Blaeu. Cette carte, datant ...
Carte de la péninsule de la Floride
Joan Vinckeboons (1617-1670) était un cartographe et graveur néerlandais issu d'une famille d'artistes d'origine flamande. Employé de la Compagnie néerlandaise des Indes occidentales, il a produit pendant plus de 30 ans des cartes destinées à la marine militaire et marchande néerlandaise. Il a travaillé avec Joan Blaeu, l'un des plus importants éditeurs de cartes et d'atlas de l'époque. Vinckeboons a dressé une série de 200 cartes manuscrites qui ont été reproduites dans plusieurs atlas, dont le célèbre Atlas Maior de Blaeu. Cette carte de ...
Java et l'Australie
Cette carte manuscrite de Java et de la pointe nord de l'Australie est une copie d'une œuvre antérieure du cartographe malaisien-portugais Emanuel Godinho de Eredia (1563-1623). Au XVIe siècle, le Portugal a mené plusieurs expéditions pour explorer les îles au sud de la Malaisie ; il est possible que certaines connaissances sur la géographie de l'Australie aient été acquises à partir de ces missions. Certains chercheurs ont supposé que les Malais avaient quelques connaissances sur l'Australie, et qu'Eredia en avait profité d'une certaine façon. La ...
Carte du Groenland
Cette carte du Groenland fut produite par Hans Poulsen Egede (1686–1758), pasteur et missionnaire luthérien norvégien, surnommé « l'apôtre du Groenland ». Egede effectua deux voyages d'exploration de la côte ouest du Groenland, en 1723 et en 1724, avec pour missions de cartographier le littoral et d'obtenir des informations sur les anciennes colonies scandinaves de l'île. Egede vécut et travailla au Groenland de 1721 à 1736. À son retour au Danemark, il fit réaliser cette carte et publia un livre intitulé Omstændelig og udførlig relation, angaaende den ...
Voyages en Arabie
L'ouvrage Voyages en Arabie, destiné au grand public, présente les voyageurs européens les plus importants en Arabie aux XVIIIe et XIXe siècles. Paru pour la première fois en 1872, ce livre fut compilé et écrit par Bayard Taylor (1825–1878), poète, traducteur et écrivain voyageur américain. L'ouvrage présenté ici est une édition légèrement révisée et mise à jour, publiée en 1892. À la suite des courts chapitres d'introduction sur la géographie de l'Arabie et les anciens voyageurs en Arabie, d'autres chapitres sont consacrés ...
Entrée en Arabie : un récit sur le développement du savoir en Occident concernant la péninsule arabique
David George Hogarth (1862–1927), érudit et archéologue britannique, travailla entre 1887 et 1907 sur des fouilles à Chypre, en Grèce et dans des pays du Moyen-Orient. En 1904, il publia Entrée en Arabie, ouvrage qui, comme le sous-titre l'indique, tentait de rapporter en détail le développement du savoir en Occident concernant la péninsule arabique, plutôt que de dresser un compte-rendu personnel de ses voyages dans la région. Le livre comporte deux parties. « Les pionniers » analyse la géographie historique de la région à partir de l'époque de Claude ...
Découvertes et acquisitions dans le Pacifique
En préparation à la conférence de paix qui devait suivre la Première Guerre mondiale, au printemps 1917, le ministère des Affaires étrangères britannique établit une section spéciale chargée de préparer les informations de synthèse utiles aux délégués britanniques. Découvertes et acquisitions dans le Pacifique est le numéro 139 d'une série de plus de 160 études produites par cette section, dont la plupart furent publiées après la conclusion de la conférence de paix de Paris en 1919. L'étude présentée ici, essentiellement historique, comporte trois parties : « La grande époque des ...
Carte des nouvelles découvertes dans l’océan de l’Est
Cette carte russe de 1781 décrit des parties de l'est de la Sibérie et le nord-ouest de l’Amérique du Nord, y compris des endroits atteints par les Russes Mikhail Gvozdev et Ivan Sind, l’explorateur et capitaine britannique James Cook et d'autres. En 1732, l'expédition dirigée par Gvozdev et le navigateur Ivan Fedorov traversa le détroit de Béring entre l'Asie et l'Amérique et découvrit les îles Diomède avant d’atteindre l'Alaska aux alentours du cap Prince-de-Galles. Cette expédition débarqua sur le rivage de ...
Carte présentant les découvertes des navigateurs russes dans l'océan Pacifique, ainsi que celles du capitaine Cook
Cette carte de 1787 montre les itinéraires suivis par les principaux explorateurs russes dans le Pacifique Nord : Béring, Chirikov, Krenitsyn, Shpanberg, Walton, Shelting et Petushkov. Elle montre aussi le parcours suivi par le capitaine britannique James Cook entre 1778 et 1779. L'itinéraire de chaque voyage est représenté de façon très détaillée, en indiquant la position des navires chaque jour. Cette carte comprend aussi les frontières administratives, les centres de population, les habitations des Tchouktches et les barrières de glace. La carte en cartouche représente l'île de Kodiak, en ...
Cours des rivières, et fleuves, courant à l'ouest du nord du Lac Supérieur
La carte manuscrite présentée ici représente le cours des rivières et des fleuves s'écoulant à l'ouest du nord du lac Supérieur. Son auteur, anonyme, la dressa « suivant la carte faite par l'indien Ochagac et autres ». Ochagac décrivit l'étendue d'eau comme « mauvaise à boire » et avec des « flux et reflux », poussant le cartographe inconnu français à tirer la conclusion selon laquelle le grand « fleuve de l'Ouest » se jetait dans la « mer du Sud » (océan Pacifique). La carte localise différentes nations amérindiennes, notamment les Sioux et ...
Carte des nouvelles découvertes au nord de la mer du Sud, tant à l'est de la Sibérie et du Kamtchatka, qu'à l'ouest de la Nouvelle–France
Carte des nouvelles découvertes au nord de la mer du Sud, tant à l'est de la Sibérie et du Kamtchatka, qu'à l'ouest de la Nouvelle–France fut dressée en 1750 par Philippe Buache (1700−1773), gendre de l'éminent cartographe français Guillaume de L'Isle (1675−1726), et Joseph–Nicolas de L'Isle (1688−1768), frère de Guillaume de L'Isle. Sur la carte, centrée sur l'océan Pacifique Nord appelé ici « partie septentrionale de la mer du Sud », une vaste « baie ou mer de l'Ouest ...
Carte de l'océan, où sont tracées les différentes routes des navigateurs autour du monde
Cette carte, intitulée Carte de l'océan, où sont tracées les différentes routes des navigateurs autour du monde, fut dressée par le cartographe français Jean–Nicolas Buache (1741−1825) afin de préparer le voyage autour du monde de l'explorateur français Jean–François de Galaup, comte de La Pérouse (1741−1788), puis de cartographier les découvertes effectuées durant le périple. En 1783, le gouvernement français décida d'envoyer une expédition dans le Pacifique pour terminer les travaux entrepris par l'explorateur britannique James Cook, particulièrement pour cartographier la mer de ...
Carte de la nouvelle découverte que les RR. Pères jésuites ont faite en l'année 1672 et continuée par le R. Père Jacques Marquette, de la mesme compagnie, accompagné de quelques François en l'année 1673, qu'on pourra nommer la Manitounie
De mai à juillet 1673, le cartographe et explorateur français Louis Jolliet (1645−1700) et le père Jacques Marquette (1637−1675), prêtre jésuite, furent les premiers Européens à descendre le Mississippi depuis la région des Grands Lacs, jusqu'à sa confluence avec l'Arkansas. Leur objectif consistait à localiser un passage vers l'océan Pacifique. Toutefois, ils s'aperçurent rapidement que le Mississippi s'écoulait au sud, en direction du golfe du Mexique, et non pas à l'ouest, vers le Pacifique. Ils interrompirent leur voyage dans l'actuel Arkansas ...
Carte de l'Amérique septentrionale et partie de la méridionale, depuis l'embouchûre de la rivière St. Laurens jusqu'à l'isle de Cayenne, avec les nouvelles découvertes de la rivière Mississipi ou Colbert
Attribuée à l'abbé Claude Bernou et datée de 1681, cette très belle carte murale de l'Amérique septentrionale et du golfe du Mexique fait partie de la collection du Service hydrographique de la Marine conservée à la Bibliothèque nationale de France. Cette collection fut créée lorsque Jean–Baptiste Colbert (1619−1683), ministre des finances sous le roi Louis XIV, décida de rassembler les connaissances sur les côtes du monde entier. La carte montre bon nombre des découvertes réalisées par les expéditions françaises dans la vallée du Mississippi de 1672 ...
Carte de la Louisiane, vue de la Nouvelle–Orléans
De Beauvilliers, ingénieur royal français, dressa en 1720 cette carte représentant l'ensemble du réseau hydrographique du fleuve Mississippi, du Pays des Illinois à La Nouvelle–Orléans et au golfe du Mexique, ainsi que les régions à l'ouest de ce cours d'eau, s'étendant à travers l'actuel Texas et au Nouveau–Mexique. La carte, réalisée à Paris, repose sur les observations issues du journal de Bénard de La Harpe (1683–1765), « commandant sur la rivière Rouge ». De la Harpe, officier, marchand et explorateur français, explora la majeure ...
« Naufragés » par Alvar Nuñez Cabeza de Vaca, et description du voyage qu'il fit à travers la Floride avec Panfilo de Narváez
Alvar Nuñez Cabeza de Vaca (1490-1560) était commandant en second d'une expédition dirigée par Panfilo de Narváez (1478-1528) qui quitta l'Espagne en juin 1527 avec cinq navires et 600 hommes avec pour mission d'établir une colonie en Floride. L'expédition essuya des tempêtes, des désertions, des maladies et d'autres difficultés dans les Caraïbes. Entre le 5 et le 6 novembre 1528, 80 survivants de l'expédition firent naufrage sur l'île de Galveston, au Texas, ou dans les environs. Après avoir vécu parmi les Amérindiens locaux ...
Ste. Augustine : zone (sous le 30ème degré de latitude) reliée à la Floride, mais la côte est plus basse et de ce fait ressemble à une île
Cette carte est la première gravure représentant une ville ou un territoire des États-Unis d'aujourd'hui. Elle illustre une dorade, l'un des sujets d'histoire naturelle dessinés par John White, gouverneur de la première colonie anglo-américaine en Amérique, dans la région de Hatteras, qui faisait alors partie de la Virginie (maintenant la Caroline du Nord). Au cours de son invasion des Indes Occidentales, Sir Francis Drake rapatria les colons de Virginie en Europe. Durant le voyage retour, l'auteur de cette carte de vue put copier le poisson ...
Un journal du dernier voyage du capitaine Cook vers l'océan Pacifique et en quête d'un passage du Nord-Ouest entre l'Asie et l'Amérique, réalisé dans les années 1776, 1777, 1778 et 1779
L'explorateur et aventurier américain John Ledyard est né à Groton, dans le Connecticut, en 1751. Après avoir étudié brièvement au Collège de Dartmouth, il prit la mer comme simple matelot. Il fut forcé de s'engager dans la marine britannique et de juin 1776 à octobre 1780, il fut fusilier marin pendant le troisième voyage du capitaine Cook vers le Pacifique. Ce livre raconte ses observations de l'Alaska, du Kamchatka, du sud de la Chine et des îles du Pacifique Sud. Ledyard conçut par la suite un plan ...
Explorations en Afrique, par le Dr. David Livingstone, et d'autres, compte rendu complet de l'expédition de Stanley-Livingstone pour la recherche, sous le patronage du New York Herald, du Dr. Livingstone et de M. Stanley
David Livingstone (1813-73) était un missionnaire écossais et médecin qui a exploré une bonne partie de l'intérieur du continent Africain. Au cours d'une expédition remarquable en 1853-56, il est devenu le premier Européen à traverser le continent africain. Il a débuté par le fleuve Zambèze, puis a parcouru le nord et l'ouest de l'Angola pour parvenir jusqu'à l'Atlantique, à Luanda. À son retour, il a suivi le Zambèze jusqu'à son embouchure sur l'Océan Indien dans l'actuel Mozambique. La plus célèbre expédition ...
Le dernier journal de David Livingstone, en Afrique centrale. De dix-huit cent soixante-cinq à sa mort. Suivi du récit de ses derniers moments rédigé d'après le rapport de ses fidèles serviteurs Chouma et Souzi, par Horace Waller, membre de la Société Générale de Géographie de Londres, recteur de Twywell, Northhampton
David Livingstone (1813-73) était un missionnaire écossais et médecin qui explora une grande partie de l'intérieur du continent africain. La plus célèbre expédition de Livingstone fut en 1866–73, quand il traversa une grande partie de l'Afrique centrale pour tenter de trouver la source du Nil. Ce livre contient le journal quotidien que Livingstone tenait sur cette expédition, depuis sa première entrée le 28 janvier 1866, quand il arriva à Zanzibar (dans l'actuelle Tanzanie), jusqu'à sa dernière le 27 avril 1873, quatre jours avant de mourir ...
Cette carte fut dressée lors de l'expéditon sibérienne sous le commandement du capitaine de la marine Béring, entre Toboslk et la pointe de la Tchoukotka
Vitus Jonassen Béring (1681–1741) est né au Danemark, mais il a passé la plus grande partie de sa vie d'adulte dans la marine russe. En 1725, le Tsar Pierre Ier (Pierre le Grand) ordonna à Béring d'entreprendre une expédition afin de découvrir le point où la Sibérie était reliée à l'Amérique. Au cours de ce voyage, connu plus tard sous le nom de première expédition du Kamtchatka (1725-1730), Béring se rendit par voie de terre de Saint-Pétersbourg à Tobolsk, puis jusqu'à la péninsule du ...
Caractéristiques de l'Antarctique français, autrement nommé Amérique, et de plusieurs terres et îles découvertes de notre temps
André Thevet (1516/17-92) était un moine franciscain qui voyagea beaucoup et qui, à travers ses écrits, a contribué à la création de la cosmographie - la géographie était appelée ainsi à l'époque - en tant que science au 16ème siècle en France. Après avoir effectué des voyages en Afrique et au Moyen-Orient dans les années 1540, il fut nommé aumônier de l'expédition de Nicolas Durand de Villegagnon, qui quitta Le Havre en mai 1555 pour établir une colonie au Brésil. L'expédition arriva près de l'actuelle Rio de ...
Concernant des îles découvertes: lettre de Christophe Colomb, à qui notre ère est fortement redevable, concernant des îles récemment découvertes dans l'océan Indien
Ce petit ouvrage, publié en 1493, est une édition latine d'une lettre de Christophe Colomb annonçant ses découvertes de l'année précédente. Il a vraisemblablement été publié à Basel, en Suisse par Jakob Wolff, un imprimeur réputé qui fut actif à Basel de 1488 à 1518. L'ouvrage contient certaines des premières images destinées à montrer le Nouveau monde, notamment l'une d'entre elles montrant Colomb accostant sur une terre et établissant un premier contact avec le peuple indigène, et une autre dépeignant la construction d'une ville ...
Sur le Nouveau Monde ou paysage récemment découvert par l'illustre roi du Portugal via les meilleurs pilotes et experts marins du monde.
Cet ouvrage est la seule copie connue d'une traduction hollandaise d'une lettre d'Amerigo Vespucci (1454-1512) à Lorenzo de Medicis (1463-1503), décrivant le troisième voyage de Vespucci vers l'Amérique, entrepris en 1501-02 au service du Roi du Portugal. L'ouvrage fut publié à Anvers vers 1507 par le fameux imprimeur flamand Joes van Doesborgh. Le livre est une traduction du texte latin, publié à Paris en 1503, sous le titre Mundus novus (Nouveau monde), qui était lui-même une traduction de l'original en italien de Vespucci. Dans ...
Concernant les Sauvages, ou, le voyage de Samuel Champlain, de Brouage, fait en Nouvelle-France en 1603 ...
Ce livre est un récit du premier voyage de Champlain vers la Nouvelle-France, ou Canada, en 1603. Amyar de Chastes, le gouverneur de Dieppe, reçut du Roi Henri IV de France l'octroi d'une terre au Canada, et demanda à Champlain de l'accompagner pour un voyage d'exploration du territoire. L'expédition quitta Honfleur le 15 mars 1603 et atteint Tadoussac après une traversée atlantique de 40 jours. Champlain fit d'abord l'exploration de quelques 50-60 kilomètres en amont du Fleuve Saguenay. Il poursuivit ensuite en amont ...
Manuscrit Colomb
Dans ce manuscrit, portant la mention Cadix, Espagne, 20 novembre 1493, Christophe Colomb décrit les nouvelles terres qu'il a découvertes, appelées par lui Indes Orientales. Le manuscrit est écrit sur du papier de lin et porte un filigrane. En 1978, l'éminent historien Edmundo O'Gorman a authentifié le document et validé son acquisition par CONDUMEX.
Carte de Clark 1810
Lorsque les États-Unis ont acheté la Louisiane à la France en avril 1803, l'étendue et la nature des terres étaient inconnues. Le 14 mai 1804, les capitaines Meriwether Lewis et William Clark ont entrepris une expédition pour explorer ce nouveau territoire, qui devait bouleverser les conceptions des Américains sur leur pays. Clark était le cartographe principal de l'expédition. Leur voyage aller-retour de St-Louis à l'Océan Pacifique a duré trois ans. Une fois de retour, Clark a décidé de compiler une carte complète de l'ouest américain, en ...
Kusae, sur la base de cartes marines britanniques et allemandes / par E. Sarfert
Cette carte de l'île volcanique de Kosrae dans le Pacifique occidental est d'Ernst Gotthilf Sarfert, un ethnographe allemand qui participa à l'expédition allemande de la mer du Sud de 1908 à 1910 et qui passa quatre mois sur Kosrae, en 1909, à étudier l'île et ses habitants. Kosrae comprend l'un des quatre États des États fédérés de Micronésie, les autres étant Pohnpei, également une île volcanique unique ; Truk, un groupe de 14 îles volcaniques ; et Yap, un groupe de quatre îles et 13 atolls coralliens ...
Plan de Sainte Augustine, 1589
Ce plan gravé à la main ou vue aérienne par Baptista Boazio décrit l'attaque de Sir Francis Drake contre Saint Augustine les 28 et 29 mai, 1586. Boazio, un Italien qui travailla à Londres environ entre 1585 et 1603, dessina des cartes pour illustrer les compte-rendus de campagnes et d'expéditions anglaises. Il prépara une série de cartes marquant la route de Drake pour l'ouvrage de Walter Bigges sur l'expédition de Drake aux Antilles, d'abord publié en 1588 et suivi d'éditions ultérieures. Cette carte met ...
Carte géographique du royaume du Chili
Cette carte du père jésuite chilien Alonso de Ovalle (1601-1651) apparaît dans son ouvrage Histórica Relación del Reyno de Chile (Relation historique du royaume du Chili), considéré comme la première histoire du pays. La carte est le résultat d'un important travail de description commencé au cours du premier voyage d'Ovalle vers l'Europe, en tant que « procureur » du Chili, en 1641. À l'époque, les jésuites avaient besoin de soutien pour leur œuvre missionnaire au sud du Chili, et Ovalle fut chargé de recruter de l'aide et ...
Description de la nouvelle route au sud du détroit de Magellan découverte et établie en l'an 1616 par le néerlandais Willem Schouten de Hoorn
En juin 1615, les navigateurs néerlandais Jacob Le Maire (env. 1585–1616) et Willem Corneliszoon Schouten (env. 1567–1625) prirent le large à bord de deux navires, le Eendracht et le Hoorn, depuis le port néerlandais de Texel. Leur objectif était de trouver une nouvelle route vers les îles Moluques, principale source européenne de poivre au sein du lucratif commerce des épices avec les Indes orientales, et ce faisant, d'éviter le monopole commercial de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales. Ils naviguèrent au sud du détroit de Magellan et ...
Carte du détroit de Magellan créée au cours de l'expédition de Schouten et Le Maire, 1616
En juin 1615, les navigateurs néerlandais Jacob Le Maire (env. 1585–1616) et Willem Corneliszoon Schouten (env. 1567–1625) prirent le large à bord de deux navires, le Eendracht et le Hoorn, depuis le port néerlandais de Texel, dans le but de trouver une nouvelle route vers les Indes orientales. Ils arrivèrent en vue des côtes d'Amérique du Sud au début du mois de décembre, à Port Desire (aujourd'hui Puerto Deseado, en Argentine). Ce tirage presque contemporain montre les marins de l'Eendracht et du Hoorn en train ...
La première carte du détroit de Magellan, 1520
La première circumnavigation du globe fut le voyage effectué en 1519–1522 par le navigateur portugais Ferdinand Magellan (1480–1521), entrepris au service de l'Espagne. Le seul témoignage direct du voyage est le journal d'un érudit de la noblesse vénitienne, Antonio Pigafetta (env. 1480–1534). Il existe quatre versions manuscrites du journal de Pigafetta, trois en français et une en italien. Pigafetta est aussi à l'origine de 23 superbes cartes couleur dessinées à la main, dont un jeu complet accompagne chacun des manuscrits. La carte de Pigafetta ...
Une carte de Magellan par la route de Terre de Feu
Cette carte de « Magellanica », la terre située au sud du détroit de Magellan, est l'œuvre de Willem Janszoon Blaeu, un cartographe et éditeur de cartes néerlandais majeur, également fondateur d'une famille de cartographes remarquables, dont ses fils Joan et Cornelis. Né aux Pays-Bas en 1571, Blaeu étudia au Danemark entre 1594 et 1596 auprès de l'astronome Tycho Brahe, où il apprit à fabriquer des globes et des instruments. De retour à Amsterdam, il fonda l'entreprise de cartes familiale. En 1608, il fut nommé hydrographe en chef ...
Carte intégrale de l'île de Cuba
Joan Vinckeboons (1617-1670) était un cartographe et graveur néerlandais issu d'une famille d'artistes d'origine flamande. Employé de la Compagnie néerlandaise des Indes occidentales, il a produit pendant plus de 30 ans des cartes destinées à la marine militaire et marchande néerlandaise. Il a travaillé avec Joan Blaeu, l'un des plus importants éditeurs de cartes et d'atlas de l'époque. Vinckeboons a dressé une série de 200 cartes manuscrites qui ont été reproduites dans plusieurs atlas, dont le célèbre Atlas Major de Blaeu. Cette carte de ...
Carte des îles d'Hispaniola et de Porto Rico
Joan Vinckeboons (1617-1670) était un cartographe et graveur néerlandais issu d'une famille d'artistes d'origine flamande. Employé de la Compagnie néerlandaise des Indes occidentales, il a produit pendant plus de 30 ans des cartes destinées à la marine militaire et marchande néerlandaise. Il a travaillé avec Joan Blaeu, l'un des plus importants éditeurs de cartes et d'atlas de l'époque. Vinckeboons a dressé une série de 200 cartes manuscrites qui ont été reproduites dans plusieurs atlas, dont le célèbre Atlas Major de Blaeu. Cette carte datant ...
Carte d'un voyage à Musardu, la capitale des Mandingues de l'Ouest
En 1868, le Président de la République du Libéria Daniel Bashiel Warner envoya Benjamin JK Anderson, un fonctionnaire du gouvernement libérien, dans l'intérieur du pays pour négocier un traité avec le roi de Musardo. Warner avait pour objectif d'améliorer les liens avec les peuples de l'intérieur et d'essayer de les associer, économiquement et culturellement, avec les colonies côtières établies par les immigrants des États-Unis Voyageant à travers une forêt dense, Anderson prit soigneusement des notes sur les gens, les coutumes et les ressources naturelles des régions ...
Le long des régions arctiques russes : voyage d'Adolf Nordenskiöld en Europe et en Asie entre 1878 et 1880
Cet ouvrage illustré d'Eduard Andreevich Granstrem (1843-1918), écrivain russe d'histoires populaires destinées aux jeunes, retrace la première traversée réussie du passage nord-est accomplie par le géographe et explorateur arctique finlandais Nils Adolf Erik Nordenskiöld (1832–1901) à bord du bateau à vapeur Vega en 1878-1879. Un possible passage septentrional situé entre les océans Atlantique et Pacifique avait été envisagé depuis le début du XVIe siècle, mais Nordenskiöld fut le premier navigateur à entièrement parcourir la voie navigable du côté septentrional de l'Europe et de l'Asie. En ...
Un Nouveau Monde inconnu ou une description de l'Amérique et de la terre du Sud
Cette œuvre monumentale de l'écrivain néerlandais Arnoldus Montanus (1625 ?-83) reflète la fascination de l'Europe du 17ème siècle pour le Nouveau Monde. Montanus était un pasteur et ministre protestant directeur de l'école latine dans la ville de Schoonhoven. Il a écrit des livres sur l'histoire de l'église, de théologie, d'histoire des Pays-Bas, ainsi que sur les peuples et cultures des Amériques et de l'Australie. (La “Terre du Sud“ dans le titre de son livre fait référence à l'Australie, que l'on venait ...
Éloge de son Altesse Sérénissime Ferdinand, Roi d'Espagne, «Baetic» et dirigeant de Grenade, Besieger, Victor et de ayant triomphé: dans la découverte d'îles de l'Océan Indien
Ce livre est une compilation de deux textes, tous deux relatifs aux événements de la mémorable année 1492. Le premier est un drame en latin par un auteur italien, Carlo Verardi (Carolus Verardus), écrit en une combinaison de vers et de prose, qui relate la campagne militaire sous le règne du roi Ferdinand et de la reine Isabelle pour capturer Grenade, le dernier territoire maure sur la péninsule ibérique. L'annexion de la Grenade marqua la fin de huit siècles de domination musulmane en Espagne et au Portugal et conclut ...