150 résultats en français
Commentaires de Domizio Calderini sur les œuvres de Juvénal, de Stace, d'Ovide et de Properce
Inspiré par l'humanisme italien et par son tuteur et collectionneur de livres, János Vitéz, l'archevêque de Strigonie, Matthias Corvin Ier de Hongrie (1443-1490) se passionna pour les livres et le savoir. Proclamé roi de Hongrie en 1458 alors qu'il est âgé de 14 ans, Matthias est grandement acclamé pour ses victoires contre les Turcs ottomans et pour son mécénat de l'enseignement et des sciences. Il créa la Bibliotheca Corviniana, l'une des plus illustres bibliothèques d'Europe de son temps. Après sa mort, et notamment ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit, aujourd'hui conservé à la bibliothèque laurentienne des Médicis, à Florence, entra en la possession des Médicis au plus tard en 1588. Sahagún commença ...
Carnet d'esquisses siennois de Sangallo
Cet ouvrage, appelé le carnet d'esquisses siennois, du célèbre architecte et ingénieur Giuliano da Sangallo était à l'origine conservé à la bibliothèque de l'érudit de Sienne Giovanni Antonio Pecci. Il fut acquis en 1784 par le bibliothécaire Giuseppe Ciaccheri, collectionneur dévoué et passionné, qui enrichit la bibliothèque municipale des Intronati de Sienne d'œuvres d'art de qualité exceptionnelle. Avec le codex Barberiniano de la Bibliothèque apostolique vaticane, ce carnet d'esquisses témoigne de la production prolifique de dessins de l'architecte et constitue une source précieuse ...
La défaite de Montaperti
Ce manuscrit contient un récit illustré des événements de la célèbre bataille de Montaperti du 4 septembre 1260, mentionnée par Dante dans La Divine Comédie. La bataille s'acheva avec la victoire de la faction armée des gibelins, soutenant l'empereur du Saint Empire romain et menée par Sienne, sur les guelfes, appuyant le pape et menée par Florence. Le manuscrit fut entièrement réalisé et illustré par Niccolò di Giovanni di Francesco di Ventura de Sienne, qui le signa et mentionna qu'il termina le texte le 1er décembre ...
Antiphonaire
Cet antiphonaire (livre contenant les parties de chœur du Saint-Office) fut transféré de son emplacement d'origine, le monastère augustin Saint-Sauveur de Lecceto près de Sienne, à la bibliothèque municipale des Intronati de Sienne en 1811. En vertu de sa fonction liturgique spécifique, l'antiphonaire, conçu pour être utilisé par la communauté monastique, contient les services diurnes et nocturnes. Il fut enluminé en 1442 dans le cadre d'un vaste programme artistique au sein du monastère encouragé par les prieurs Bartolomeo Tolomei et Girolamo Buonsignori. En 1446, une bulle du ...
Ouvrages mineurs de Dante Alighieri
Ce petit manuscrit, datant de la fin du XVe siècle et écrit en caractères de la Renaissance, contient des poèmes extraits de Rime (Rimes) du grand poète italien Dante Alighieri (1265–1321). Il s'agit d'ouvrages mineurs se distinguant de Vita nuova (La nouvelle vie) de Dante, son livre de sonnets racontant le début de sa romance avec Béatrice, et de La divina commedia (La divine comédie), son chef-d'œuvre allégorique universel. Sur la couverture, une note du XVe siècle, désormais presque totalement effacée, indique : « Di Cosimo ...
Recueil de discours et d'épîtres en latin d'humanistes de la Renaissance
Ce manuscrit, datant de la fin du XVe siècle, appartint au siennois Alessandro Tegliacci, comme indiqué dans une note écrite sur la première page par un propriétaire ultérieur inconnu : « Dedit mihi Alex(ande)r Tegliaccius die(?) 8 decembris 1581 atque sua humanitate donavit » (Alessandro Tegliacci m'a gentiment offert ce cadeau le 8 décembre 1581). Cette feuille est également décorée des armoiries de la famille Tegliacci. Alessandro fut peut-être l'érudit que Cosme II appela pour être le professeur de sciences humaines du studio (université) de Sienne en 1609 ...
Traité sur la création du monde
Ce manuscrit, contenant un Tractatus de creatione mundi (Traité sur la création du monde) du Livre de la Genèse, suivi d'une narration de la Passion du Christ (feuillets 99r à 128v), constitue l'un des exemples les plus significatifs de l'enluminure siennoise de la fin du XIIIe siècle. Les images, des dessins à l'aquarelle et des enluminures proprement dites, furent réalisées par un artiste siennois extrêmement sophistiqué, qui fut considérablement influencé par les miniaturistes transalpins et actif entre 1290 environ et la décennie suivante. Dessinées d ...
Poème sur le départ des mages
Ce manuscrit du XVe siècle, écrit en caractères de la Renaissance, contient une composition poétique (De profectione Magorum adorare Christum et de innocentibus interfectis ab Herode) d'un auteur nommé « Gabriel Volaterranus ». Il s'agit, selon toute probabilité, de Gabriello Zacchi da Volterra, archiprêtre (agissant en qualité de doyen et de vicaire de l'évêque) de la cathédrale, qui provenait d'un milieu culturellement sophistiqué et qui mourut en 1467, à l'âge de 33 ans. L'auteur dédia l'ouvrage à Tommaso del Testa Piccolomini, assistant secret du ...
Dialogues des dieux
Ce manuscrit contient dix des dialogues de Lucien, rhétoricien et satiriste du IIe siècle qui écrivit en grec, dans la version latine de Livio Guidolotto (également appelé Guidalotto ou Guidalotti). Livio, érudit classique d'Urbino et assistant apostolique du pape Léon X, dédia sa traduction au pape dans une épître introductive de 1518 (« Romae, Idibus maii MDXVIII », feuillet 150v). La datation la plus tardive possible du manuscrit peut ainsi être établie en 1521, année du décès de Léon. La décoration du codex fait apparaître l'emblème de Jean de ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Introduction, index et Livre I : les dieux
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Conformément à la typologie des premiers ouvrages médiévaux, Sahagún organisa sa recherche selon les ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre II : les cérémonies
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre II aborde les fêtes et les sacrifices honorant les dieux, pratiqués selon ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre III : l'origine des dieux
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre III traite de l'origine des dieux, en particulier de Tezcatlipoca et ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre IV : l'art divinatoire
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre IV traite de l'art divinatoire, ou de l'astrologie judiciaire telle ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre V : présages et superstitions
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre V aborde les présages, les augures et les superstitions. Comme dans le ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre VI : rhétorique et philosophie morale
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre VI aborde la rhétorique et la philosophie morale. Il contient les textes ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre VII : le Soleil, la Lune et les étoiles, et la ligature des années
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre VII aborde le Soleil, la Lune et les étoiles. Il contient une ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre VIII : les rois et les dignitaires
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre VIII aborde les rois et les dignitaires, les formes de gouvernement, l ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre IX : les marchands
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre IX aborde les marchands, les fonctionnaires responsables de l'or et des ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre X : le peuple, ses vertus et ses vices, et autres nations
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre X traite de la société aztèque, couvrant des sujets tels que les ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre XI : les choses naturelles
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre XI, le plus long du codex, est un traité sur l'histoire ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre XII : la conquête du Mexique
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre XII retrace la conquête espagnole du Mexique, qui se déroula entre 1519 ...
Histoire de Byzance
Ce manuscrit grec sur parchemin, réalisé du XIIe au XIIIe siècle, compte parmi les codex les plus précieux de la Bibliothèque nationale d'Espagne pour la richesse de ses enluminures. Cet ouvrage de Johannes Scylitza (actif en 1081) est une histoire des empereurs byzantins de 811 à 1057, abordant les événements qui se déroulèrent entre la proclamation de Michel Ier Rhangabé en 811 et le règne de Michel VI de 1056 à 1057. Le manuscrit contient 577 miniatures de la main de différents artistes. La plupart des ...
La Bible de Séville
La Biblia hispalense (La Bible de Séville), également appelée le codex Toletanus, est un manuscrit de la première moitié du Xe siècle, écrit en latin et en minuscules wisigothiques par au moins quatre copistes. Les titres apparaissent également en hébreu et les marges contiennent des notes en arabe. Le manuscrit est composé de brochures de huit feuilles chacune, sur parchemin, où le texte est organisé en trois colonnes contenant entre 63 et 65 lignes. Il comporte les textes du Nouveau et de l'Ancien Testament, avec une préface, des ...
Beatus de Liébana : le codex de Ferdinand Ier et doña Sancha
En l'an 776 environ, un moine nommé Beato ou Beatus, vraisemblablement l'abbé du monastère de Santo Toribio de Liébana, écrivit une œuvre intitulée Comentarios al Apocalipsis (Commentaire de l'Apocalypse), qui eut un succès extraordinaire au cours des siècles suivants. Grâce à son grand savoir, Beatus associa à son texte, tel un résumé, de nombreux commentaires sur le sujet de l'apocalypse d'auteurs comme saint Irénée de Lyon, saint Grégoire le Grand, saint Isidore de Séville et Ticonius, érudit du IVe siècle. Le genre littéraire apocalyptique ...
Code en sept parties
Ce manuscrit enluminé de Siete partidas (Code en sept parties), sur parchemin dans une écriture gothique, fut réalisé entre le XIIIe et le XVe siècle. Ce codex est important pour plusieurs raisons. Écrit dans un seul scriptorium (excepté pour la première Partida, qui fut ajoutée au XVe siècle), il inclut les Partidas complètes avec leurs ornements, ainsi que des indices bibliographiques faisant la lumière sur leur origine. Cette législation fut ordonnée et initiée par Alphonse X, puis complétée par des réformes ultérieures. Il s'agit du système ...
Ménée de juin à août avec synaxaire
Ce manuscrit sur parchemin du ménée de juin à août avec synaxaire (recueil de courtes biographies des saints) remonte à la seconde moitié du XIIIe siècle. Il tire toute son importance du fait qu'il est le premier manuscrit connu incluant le service du saint Ioakim Osogovski (Joachim d'Osogovo), ermite et fondateur du monastère appelé Sarandapor. Sa mémoire, célébrée le 16 août, fut populaire en Bulgarie et dansd'autres régions des Balkans au cours du Moyen Âge et pendant la période du Renouveau national bulgare des XVIIIe ...
À propos des substances médicales
Ce précieux codex, appelé le Dioscurides Neapolitanus, contient l'ouvrage de Pedanius Dioscoride, médecin grec né à Anazarbe près de Tarse, en Cilicie (Turquie actuelle), qui vécut au premier siècle après J.-C. pendant le règne de l'empereur Néron. Dioscoride écrivit le traité Perì üles iatrichès, plus connu en latin sous le nom De materia medica (À propos des substances médicales), en cinq livres. Considéré comme le manuel médical et la pharmacopée les plus importants de l'Antiquité grecque et romaine, ce traité fut très apprécié au Moyen Âge ...
Sur les plantes
Historia Plantarum ( Sur les plantes) est une encyclopédie de sciences naturelles dans laquelle les animaux, les plantes et les minéraux sont illustrés et décrits en fonction de leurs propriétés médicinales, comme dans la tradition médiévale des tacuina medievali (manuels de santé médiévale) et desquels le codex tire son nom le plus courant Tacuinum sanitatis. Cette œuvre fut d'abord compilée sous le nom de Taqwim al-Sihhah (L'entretien de la santé) par le médecin bagdadi du XIe siècle Ibn Buṭlān dont une des sources grecques principales était Dioscoride, médecin du ...
Codex grec de l'abbaye de Grottaferrata
Saint Nil le Jeune (910–1005 env.) naquit à Rossano (en Calabre, dans le sud de l'Italie) dans une riche famille de notables. La Calabre était à cette époque une région de l'Empire byzantin, et les membres de la famille de Nil occupaient de hauts postes auprès des souverains. Dès son jeune âge, Nil s'illustra par sa soif de lectures et de connaissances. Plus tard, il fonda des bibliothèques consacrées à la production de manuscrits et à l'enseignement de la calligraphie. Nil devint moine à 30 ...
La cité de Dieu
Ce codex de De civitate dei (La cité de Dieu) de saint Augustin fait partie de la collection Plutei de la Bibliothèque Laurentienne des Médicis à Florence. Il est relié de cuir marocain rouge, et arbore les armoiries des Médicis au centre et dans chaque angle de la couverture. Il contient une page illustrée (recto du feuillet 11) et plusieurs lettrines enluminées (par exemple, au recto du feuillet 31). Saint Augustin d'Hippone (354–430) écrivit plus de 100 ouvrages, dont Confessiones (Confessions) et De civitate dei (La cité de ...
Sur les vierges et autres œuvres
Ce codex de De virginibus seu potius opera varia (Sur les vierges et autres œuvres) de saint Ambroise (340−397 env.) fait partie de la collection Plutei de la Bibliothèque Laurentienne des Médicis à Florence. Le livre, relié du cuir rouge caractéristique des Médicis, contient sur la première page une splendide enluminure (recto du feuillet 1) exécutée par Matteo da Milano (actif de 1492 à 1523 env.). Sur la dernière page, le colophon indique que le manuscrit fut copié par « Martinus Antonius » et qu'il fut achevé aux « ides d ...
La Bible. Premier volume de la Bible
Ce codex est le premier volume d'une bible en trois volumes commandée en Italie par le roi Matthias Corvin de Hongrie (1443–1490) pour sa bibliothèque. Les manuscrits furent copiés par Antonio Sinibaldi ou par son élève Alessandro Verazzano, probablement en 1489−1490. Les enluminures ont été attribuées à Attavante Attavanti. Aucun des trois volumes ne fut achevé, du moins en ce qui concerne les enluminures. À la mort de Matthias Corvin, Laurent de Médicis, également appelé Laurent le Magnifique, intégra les livres à la collection des Médicis. Ce ...
La Bible. Deuxième volume de la Bible
Ce codex est le deuxième volume d'une bible en trois volumes commandée en Italie par le roi Matthias Corvin de Hongrie (1443–1490) pour sa bibliothèque. Les manuscrits furent copiés par Antonio Sinibaldi ou par son élève Alessandro Verazzano, probablement en 1489−1490. Aucun des trois volumes ne fut achevé, du moins en ce qui concerne les enluminures. À la mort de Matthias Corvin, Laurent de Médicis, également appelé Laurent le Magnifique, intégra les livres à la collection des Médicis. Ce volume contient les apocryphes, traduits en latin par ...
Psaumes de David. Troisième volume de la Bible
Ce codex est le troisième volume d'une bible en trois volumes commandée en Italie par le roi Matthias Corvin de Hongrie (1443–1490) pour sa bibliothèque. Les manuscrits furent copiés par Antonio Sinibaldi ou par son élève Alessandro Verazzano, probablement en 1489−1490. Aucun des trois volumes ne fut achevé, du moins en ce qui concerne les enluminures. À la mort de Matthias Corvin, Laurent de Médicis, également appelé Laurent le Magnifique, intégra les livres à la collection des Médicis. Ce volume, appelé Psautier corvinien, contient le Nouveau Testament ...
Cinq livres des sentences
Ce codex, qui fait partie de la collection Plutei de la Bibliothèque Laurentienne des Médicis à Florence, est un recueil de textes sur l'Église chrétienne en Espagne wisigothique. Le colophon indique que le volume fut à l'origine réalisé pour le roi Matthias Corvin de Hongrie (1443–1490). Le livre contient Sententiarum libri V (Cinq livres des sentences) de Taio Samuel (mort en 683), suivi d'un recueil d'écrits des Pères de l'Église, choisis par Isidore de Séville, ainsi que d'une lettre de Quiricius, évêque de ...
Sept livres des Saturnales
Ce codex, qui fait partie de la collection Plutei de la Bibliothèque Laurentienne des Médicis à Florence, contient le texte complet de Saturnales de Macrobe, auteur latin du IVe siècle. L'ouvrage est constitué d'une série de dialogues entre des hommes lettrés lors d'un banquet imaginaire au cours duquel ils discutent des antiquités, de l'histoire, de la littérature, de la mythologie, etc. Le manuscrit semble avoir été copié par un scribe de l'entourage de copistes de Bernardo Nuzzi, à Florence. Il organise les sept livres ...
Histoire de Rome
Historia d'Appien d'Alexandrie (90−160 env.) est un récit de l'histoire de Rome, de la République (509−27 av. J.-C. env.) au IIe siècle apr. J.-C. Le codex présenté ici, qui fait partie de la collection Plutei de la Bibliothèque Laurentienne des Médicis à Florence, est une traduction du grec d'origine en latin effectuée par Pier Candido Decembrio (1399−1477) sur demande du pape Nicolas V (1397−1455). Dans le colophon (recto du feuillet 151), le copiste, Carolus Hylarii Fatarius, indique que le ...
Trois livres de la vie
Marsile Ficin (1433−1499), médecin, prêtre, théologien et philosophe de la Renaissance italienne, est connu pour ses traductions et ses exégèses des œuvres de Platon. Theologia Platonica (Théologie platonicienne, 1469−1474) et Liber de Christiana religione (Livre de la religion chrétienne, 1474) comptent parmi ses écrits les plus importants. Le codex présenté ici, qui fait partie de la collection Plutei de la Bibliothèque Laurentienne des Médicis à Florence, est un ouvrage ultérieur de Ficin intitulé De triplici vita (Trois livres de la vie, 1489). Le colophon au verso du feuillet ...
Traité de la médecine
Aulus Cornelius Celsus, auteur médical romain du Ier siècle, écrivit De medicina (Traité de la médecine), qui est considéré comme le traité médical le plus important de la fin de l'antiquité. L'organisation de l'ouvrage est semblable à celle d'une encyclopédie, suivant le modèle de division tripartite de la médecine de l'époque établi par Hippocrate et Asclépiade, notamment l'alimentation, la pharmacologie et la chirurgie. Le contenu montre un niveau de connaissances médicales remarquable pour cette période. Ce codex, qui fait partie de la collection ...
Le codex de Dresde
Des quatre manuscrits mayas encore existants aujourd'hui, le codex de Dresde, qui est conservé dans les collections de la Bibliothèque nationale et universitaire de Saxe, est le plus ancien et le mieux préservé. Le manuscrit fut acheté en tant que « livre mexicain » pour la bibliothèque de la cour de Dresde en 1739 à Vienne. En 1853, on détermina qu'il s'agissait d'un manuscrit maya. Plié à l'origine en accordéon, il est composé de 39 feuillets, écrits au recto et au verso, d'environ 358 centimètres de ...
Le lectionnaire (Évangile d'Orcha)
Cet Évangile, probablement produit à Polotsk (aujourd'hui en Biélorussie) pendant la seconde moitié du XIIIe siècle, est l'un des plus anciens manuscrits biélorusses décorés et écrits en alphabet cyrillique slavon. Il contient deux miniatures multicolores avec dorures représentant les évangélistes Luc (verso du feuillet 42) et Matthieu (verso du feuillet 123). Les miniatures témoignent de l'influence du début du style byzantin paléologien (associé à la fin de la dynastie byzantine, règne : 1259–1453) sur l'art ancien biélorusse. Les images sont dessinées de façon éclatante avec ...