Feuillet d'un psautier bénédictin

Description

Le Psalterium Benedictinum cum canticis et hymnis (Psautier bénédictin avec cantiques et hymnes) de 1459 fut le troisième grand projet réalisé à Mayence, berceau de l'imprimerie, et le premier exemplaire d'un livre imprimé bénédictin. Après l'impression de la célèbre Bible de Johann Gutenberg en 1455 environ, son principal créancier, Johannes Fust (1400−1466), intenta un procès pour récupérer son investissement. Suite au jugement, il reçut l'imprimerie de Gutenberg et ses équipements. Par la suite, Fust et Pierre Schoeffer de Mayence s'associèrent pour imprimer un psautier organisé pour l'office divin romain en 1457, puis un second réorganisé pour une utilisation monastique et commandé par les Bénédictins de Mayence. Les moines de Mayence étaient affiliés à la congrégation de Bursfeld, illustrant le renouveau monastique du nord de l'Allemagne à la veille de la Réforme. Bien que les moines bénédictins soient souvent considérés comme des copistes de manuscrits, ils adoptèrent avec enthousiasme la nouvelle technologie de l'impression. Ce feuillet contenant les psaumes 63(64) et 64(65) fut réutilisé ultérieurement dans une reliure de livre.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Johannes Fust

Langue

Titre dans la langue d'origine

Psalterium Benedictinum cum canticis et hymnis

Type d'élément

Description matérielle

Feuillet 40, verso ; 41,7 x 28 centimètres

Dernière mise à jour : 14 novembre 2013