Description

  • La première impression du Nouveau Testament en syriaque parut grâce au patronage de Ferdinand Ier, à qui la longue préface du livre est dédiée. Johann Albrecht Widmanstetter (1506-1557) et Moïse de Mardin, dont l'écriture sert de base aux caractères syriaques du livre, furent les instigateurs de cet ouvrage. Cette écriture syriaque fut réalisée par Kaspar Kraft, sous la direction de l'orientaliste français Guillaume Postel (1510-1581). Cette édition du Nouveau Testament comporte Jacques, 1 Pierre et 1 Jean, mais pas les autres épîtres généraux ni la révélation. Plusieurs gravures sur bois avec des motifs des Habsbourg, ainsi que des inscriptions en syriaque et en latin ornementent le livre. En outre, face au début de l'évangile de Jean, l'ouvrage contient une gravure unique de la Crucifixion et des Sephiroth de la Kabbale. La table en syriaque et en latin des lectures du lectionnaire à la fin de l'ouvrage révèle son objectif liturgique.

Contributeur

Créateur

Date de création

Informations d'édition

  • Michael Zimmermann

Langue

Titre dans la langue d'origine

  • ܟܬܒܐ ܕܐܘܢܓܠܝܘܢ ܩܕܝܫܐ ܕܡܪܢ ܘܐܠܗܢ ܝܫܘܥ ܡܫܝܚܐ

Lieu

Période

Thème

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

  • 330 feuillets : illustrations ; 21 centimètres

Collection

Institution