Description

  • Muḥammad Ḥusain Āzād (également appelé Ehsan Azad, 1834–1910 env.) fut un poète ourdou renommé et un écrivain à la prose vivante, particulièrement dans ses écrits historiques. Il naquit à Delhi, où son père, Muhammad Baqir, dirigea le premier journal ourdou Delhi Urdu Akhbar. La participation de Muhammad Baqir à la révolte de 1857 (également connue sous le nom de révolte des Cipayes) mena à son exécution par les Britanniques. Plusieurs années plus tard, Āzād s'installa à Lahore, où il enseigna l'arabe à l'université publique, et par la suite, l'ourdou et le persan à l'université orientale. Il écrivit près de 20 livres, dont certains furent publiés à titre posthume. Cet ouvrage inclut plusieurs de ses récits allégoriques sur la société de son époque et des leçons de morale pour les jeunes. En outre, il aborde et promeut l'éducation des femmes. Āzād déclara qu'il avait découvert le manuscrit de cet ouvrage dans un vieux sac appartenant à son père, mais le livre semble avoir été écrit par Āzād à l'époque où il s'établit à Lahore.

Auteur

Date de création

Informations d'édition

  • Islamia Steem Press, Lahore, au Pakistan

Langue

Titre dans la langue d'origine

  • نصیحت کا کرن پھول

Lieu

Période

Thème

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

  • 109 pages ; 18 x 12,4 centimètres

Institution