Brève description de Kiev

Description

Écrivain, professeur et historien, Maksim Fedorovich Berlinskii est né en 1764 dans le village de Nova Sloboda, près de Poutyvl dans l'oblast de Koursk, en Russie (actuellement l'oblast de Soumy, en Ukraine). Fils de prêtre orthodoxe, Berlinskii fut un élève du séminaire théologique de Kiev (anciennement appelé Académie Mohyla de Kiev), avant d'étudier au séminaire pour les maîtres de Saint-Pétersbourg. En 1788, il rejoignit le lycée séculaire de Kiev, où il enseigna pendant 46 ans. C'est à cette époque que Berlinskii produisit de nombreux livres et articles sur l'histoire, l'archéologie et la topographie ukrainiennes et russes. En 1814, Berlinskii rencontra le ministre des Affaires étrangères, le comte Nikolaï Petrovitch Roumiantsev (1754–1826), un historien passionné de Kiev et de l'Ukraine. Grâce au soutien financier de Rumyantsev, Berlinskii réalisa Plan drevnego Kieva s obiasneniiami o ego drevnostiakh (Plan de l'ancienne Kiev avec les explications de ses antiquités) en 1814 et l'ouvrage Kratkoe opisanie Kieva (Brève description de Kiev) présenté ici. Publié par le ministère de l'Éducation à Saint-Pétersbourg en 1820, il est considéré comme le premier ouvrage savant sur l'histoire de Kiev et comme la première longue description détaillée des anciennes églises de Kiev. Le texte débute par une présentation de l'histoire de la ville de ses débuts à 1800, puis il inclut les descriptions de nombreuses églises, y compris la cathédrale Saint-Nicolas, l'église Saint-Basile, l'église Saint-Ilya, la cathédrale Sainte-Sophie et la cathédrale Saint-Georges. Ces dernières sont indiquées sur une carte détaillée, avec d'autres églises, monastères et couvents, tels que la laure des Grottes de Kiev et le couvent de Sainte-Irène, ainsi que le fleuve Dniepr et autres sites historiques comme la Porte dorée de Kiev. Cet ouvrage contient deux autres lithographies.

Dernière mise à jour : 12 juillet 2012