Description

  • Cette gouache fut réalisée par un artiste indien inconnu entre le milieu et la fin du XVIIIe siècle, mais elle représente un événement antérieur : le siège de la cité de Golconde, au centre-sud de l'Inde, par le dernier grand empereur moghol, Aurangzeb (qui régna de 1658 à 1707). Golconde fut rendue célèbre par sa forteresse, ses palais, ses usines, son ingénieux système d'approvisionnement d'eau ainsi que par sa légendaire richesse qu'elle devait à sa mine de diamant. Aurangzeb était sunnite, tandis que les dirigeants du Deccan étaient chiites et acceptaient la souveraineté du shah de Perse et résistaient à l'expansionnisme moghol. Sous le commandement de l'empereur lui-même, la cité fut assiégée pendant huit mois. Elle tomba en octobre 1687, à la suite d'une corruption. Au premier plan de la peinture, l'empereur, âgé, est assis sur un palanquin entouré de serviteurs, supervisant la cavalerie et l'artillerie attaquant la ville fortifiée, en arrière-plan. Une brèche a été faite dans les murs en grès que les troupes mogholes traversent. Le tableau provient de la collection militaire Anne S.K. Brown de la Bibliothèque de l'Université Brown.

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

  • Emperor Aurangzeb at the Siege of Golconda, 1687

Lieu

Période

Thème

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

  • 1 gouache ; 23,4 x 32 centimètres

Collection

Institution