Description

  • Hieroglyphica, par l'humaniste italien Pierio Valeriano (1477-1560), également connu sous son nom latinisé de Pierius Valerianus, est la première étude moderne des hiéroglyphes égyptiens. Initialement publié en 1556 à Bâle, en Suisse, ce livre devint très populaire en Europe. Il fut réimprimé au cours des XVIe et XVIIe siècles, et traduit du latin original en français et en italien. Cette édition latine fut publiée en 1602 à Lyon, en France. Valeriano fonda en partie son livre sur l'ouvrage Hieroglyphica d'Horapollon qui aurait été un prêtre égyptien et dont le travail survécut dans une traduction grecque du Ve siècle découverte sur l'île d'Andros en 1419. Hieroglyphica est souvent considéré comme un dictionnaire des symboles de la Renaissance. Valeriano rassembla une grande variété de passages d'auteurs anciens et réunit des symboles égyptiens, grecs, romains et médiévaux, en les accompagnant de commentaires et de nombreuses illustrations. L'œuvre est dédiée au duc de Florence, Cosme de Médicis (1519-1574).

Nom associé

Auteur

Date de création

Informations d'édition

  • Paul Frellon, Lyon

Langue

Titre dans la langue d'origine

  • Hieroglyphica, seu de sacris Aegyptiorum, aliarumque gentium literis commentarii

Lieu

Période

Thème

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

  • 644 pages

Institution