Description

  • « En Ouganda pour le Christ » est une biographie du révérend John Samuel Callis (1870-1897), l'un des premiers missionnaires chrétiens en Ouganda. Né en Angleterre, Callis fut diplômé de St Catharine's College, à Cambridge. Bouleversé par la mort de sa sœur aînée, il décida de consacrer sa vie à l'Église. Après avoir étudié la théologie et travaillé auprès des pauvres à Londres, il fut ordonné prêtre anglican le 28 mai 1893. Il servit trois ans comme vicaire en dehors de Londres, puis proposa à la Church Missionary Society de rejoindre leur mission en Ouganda. Il partit pour l'Afrique le 3 septembre 1896 et arriva à Frere Town (près de l'actuelle ville de Mombasa, au Kenya) le 1er octobre. Après un voyage de 11 semaines à travers les terres, Callis arriva à Mengo, près de Kampala. Il servit ensuite à Toro, à environ 320 km à l'intérieur des terres, la mission la plus éloignée des côtes de la Church Missionary Society à cette époque. Le livre retrace le travail de Callis et son amitié avec David (Daudi) Kasagama de Toro qui régna en tant qu'Omukama (roi) Kyebambe VI de 1891 jusqu'à sa mort en 1928 et devint chrétien en mars 1896. Cependant, après seulement trois mois en Ouganda, Callis contracta une fièvre et mourut le 24 avril 1897. Le livre comprend des photographies et des informations sur les Batoro, le peuple de langue bantoue de Toro, l'un des quatre royaumes traditionnels situés sur le territoire de l'actuel Ouganda.

Auteur

Date de création

Informations d'édition

  • Hodder & Stoughton, Londres

Langue

Titre dans la langue d'origine

  • In Uganda for Christ: The Life Story of the Rev. John Samuel Callis B.A., of the Church Missionary Society

Lieu

Période

Thème

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

  • vii, 196 pages : illustrations ; 20 centimètres

Notes

  • Document tiré de la Bibliothèque universitaire de Ndejje et numérisé à la Bibliothèque nationale d'Ouganda avec la collaboration de la Carnegie Corporation de New York.

Institution