Description

  • Dimitrie Cantemir (1673–1723), prince de Moldavie, était philosophe, historien, compositeur et homme de lettres. Son père était un mercenaire d'origine paysanne qui gravit les échelons jusqu'à devenir le voïvode (prince) de Bogdan, nom turc de la Moldavie. Pendant son enfance, Cantemir étudia le grec, le latin et le slave, en autres matières. À l'âge de 14 ans, il devint l'otage des Ottomans à Constantinople (l'actuelle Istanbul) à la place de son frère, en gage de la loyauté de son père envers la Sublime Porte. Il y poursuivit son éducation et apprit le turc, l'arabe, le perse, le tatar, le français et l'italien, ainsi que la philosophie, la géographie, l'histoire et la musique. Après la mort de son père en mars 1693, Cantemir fut proclamé voïvode de Moldavie, mais la Sublime Porte lui refusa l'accès à la couronne et il reprit ses études à Constantinople. En novembre 1710, Cantemir eut finalement accès au trône de Moldavie depuis lequel il instaura des politiques de réforme et de progrès social. Il établit une alliance avec le tsar Pierre 1er (Pierre le Grand) et se joignit à la Russie dans sa campagne contre les Ottomans, dans le but de garantir l'indépendance de la Moldavie et de s'assurer la protection de la Russie contre les Turcs. La défaite de l'armée russo-moldave en juillet 1711 à Stănileşti contraint Cantemir à fuir et à se réfugier en Russie, où il passa le reste de sa vie. Cantemir rédigea des livres d'histoire, de géographie, de philosophie et de linguistique, principalement en latin. Il termina la rédaction du Divanul sau Gâlceava înţeleptului cu lumea sau Giudeţul sufletului cu trupul (Le divan ou la dispute du sage avec le monde ou le jugement de l’âme avec le corps), un ouvrage de logique et de philosophie écrit en roumain, à la fin de l'année 1697. Le livre fut imprimé l'année suivante, accompagné d'une traduction en grec d'Eremiah Cacavela, au monastère des Trois Saints Hiérarques à Iaşi (également appelée Jassy). Il s'agit de l'un des deux seuls ouvrages de Cantemir publiés de son vivant, et de la première impression en langue roumaine, tout auteur confondu. Le livre est imprimé en alphabet grec.

Auteur

Imprimeur

Traducteur

Date de création

Informations d'édition

  • Monastère des Trois Saints Hiérarques, Iaşi

Langue

Titre dans la langue d'origine

  • Divanul sau Gâlceava înţeleptului cu lumea sau Giudeţul sufletului cu trupul

Lieu

Période

Thème

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

  • 9 pages non numérotées, 138 [-144] pages : illustrées ; feuillet (30 x 21 centimètres) ; 37 lignes par page (23 x 14 centimètres)

Notes

  • Copie 001 : Numéro d'inventaire 491 ; page 5 manquante ; reliure en cuir avec ornements dorés ; notes rédigées à la main au verso de la page 144. Texte parallèle en deux colonnes, roumain-grec. Gravures sur bois : armoiries de Moldavie ; l'âme et le corps, d'après un dessin de Cantemir, au verso de la page 9.

Institution