Le système mailo au Buganda : étude de cas préliminaire du régime foncier africain

Description

L'unité de base du système mailo est un mile carré, d'où la dérivation de mailo, qui équivaut également à 640 acres. Ce terme est utilisé en Ouganda pour décrire un système foncier entré en vigueur au moment de la signature en 1900 d'un accord entre le royaume du Buganda et le protectorat ougandais administré par la couronne anglaise. Le Buganda longe la rive nord-ouest du lac Victoria, dans la partie centre-sud de l'actuel Ouganda. Ce travail a été réalisé par Henry W. West, commissaire adjoint aux terres et aux études au début des années 1960 et principal expert du système mailo en Ouganda après son indépendance. Le livre retrace les racines du régime foncier coutumier dans la région avant l'influence britannique et explique les origines du peuple baganda et comment la terre est devenue une question sensible, suite à la non-prise en compte des droits d'occupation paysanne dans l'accord de 1900. L'utilisation et le contrôle traditionnels des terres sont abordés en détail, avec les obutaka (droits de clan) exercés par chaque chef de clan, ainsi que l'évolution du système dans les années après sa formation, jusqu'en 1927. West examine les droits relatifs du kabaka (roi) et des obutongole (chefs) et définit les cas dans lesquels des droits héréditaires existaient. Ce texte aborde d'autres sujets tels que l'enregistrement foncier, le règlement de titre, le droit du logement locatif et la planification dans les zones rurales. Des informations statistiques couvrent l'utilisation des terres, l'information sur la population par tribu, sexe et densité, et la répartition des groupes ethniques.

Date de création

Informations d'édition

Imprimeur du Gouvernement, Entebbe (Ouganda)

Langue

Titre dans la langue d'origine

The Mailo System in Buganda: A Preliminary Case Study in African Land Tenure

Type d'élément

Description matérielle

xi, 179 pages

Notes

  • Document tiré des archives de l'Uganda Society et numérisé à la Bibliothèque nationale d'Ouganda avec la collaboration de la Carnegie Corporation de New York.

Dernière mise à jour : 10 janvier 2014