Concordance des évangiles

Description

Cette concordance des évangiles de 1635, en arménien, fut écrite, enluminée et reliée au monastère Saint-Sauveur à Nor Djougha (aujourd'hui appelée Djoulfa), le quartier arménien d'Ispahan (en actuel Iran). Ispahan était à l'époque la capitale de la Perse séfévide. Le livre est finement enluminé avec quatre portraits d'évangélistes, des vignettes, des en-têtes et des initiales décorées qui sont soit zoomorphes soit anthropomorphes dans leur forme. Les miniatures des sept premières pages sont des ajouts postérieurs par une main différente. Le manuscrit est l'un des joyaux de la collection de 128 manuscrits arméniens de la Bibliothèque d'État de Berlin - Fondation du patrimoine culturel prussien, à Berlin.

Dernière mise à jour : 31 janvier 2014