Description

  • Die Zauberflöte (la Flûte enchantée) est parmi les 22 opéras les plus connus écrits par le compositeur autrichien Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791). Mozart composa l'opéra pendant le printemps et l'été 1791, à l'exception de l'ouverture et de la Marche des prêtres au début de l'Acte II. Ces parties furent terminées seulement quelques jours avant la première le 30 septembre de cette même année. On peut voir ici la partition manuscrite originale de Mozart. Pendant la phase initiale de composition, Mozart écrivait normalement seulement la partie mélodique et la ligne de basse, ainsi que plusieurs figures structurellement importantes dans les portées du milieu. Ce n'est que par la suite qu'il ajoutait le reste des instruments, dans certains cas à l'aide d'une encre de couleur différente. Plusieurs couleurs d'encre sont visibles sur les nombreuses pages de la partition et leurs différences donnent un aperçu du processus de composition de Mozart. Le dernier opéra de Mozart, la Flûte enchantée était controversé en raison de ce qu'il révélait au sujet de la franc-maçonnerie ; le compositeur Mozart et le librettiste Emanuel Schikaneder étaient maçons. L'opéra est une allégorie relative à la lutte entre la Reine de la nuit, qui représente les ténèbres et la répression de la connaissance, et Sarastro, un monarque éclairé bienveillant dont le règne est basé sur la sagesse et la raison. Tamino et Papageno luttent par essais et erreurs entre ces forces opposées pour trouver un paradis sur Terre et l'amour durable. La fable est à la fois profonde et fantastique, et c'est l'un des principaux opéras au monde.

Compositeur

Date de création

Langue

Titre dans la langue d'origine

  • Die Zauberflöte

Lieu

Période

Thème

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

  • Partition : 224 pages

Notes

  • KV 620 ; partition manuscrite originale

Institution