Description

  • Shem’un al-Turani est né en 1670 près du Tour Abdin, en Turquie actuelle. Il étudia dans la région du Tour Abdin et devint moine à 20 ans. Il fut nommé maphrien (historiquement le prélat second du patriarche dans la hiérarchie de l'Église syriaque orthodoxe) en 1710 et prit le nom de Basileios. Le maphrien Basileios Shem’un devint martyr en 1740. Ses œuvres, écrites en vers et en prose, sont considérées essentielles, car il fut l'un des auteurs syriaques les plus célèbres et que très peu d'ouvrages de la littérature syriaque de la période ottomane furent publiés. Son Kitāb al-ṯe’ōlōġiyyā (Livre de théologie) est divisé en 12 chapitres, comportant chacun 10 sections. Ce livre fut écrit en syriaque et peu après traduit en garshuni (c'est-à-dire en arabe avec une écriture syriaque, tandis que l'« arabe » est utilisé spécifiquement dans les manuscrits de l'œuvre). La traduction fut réalisée par Athanasius Aslan, évêque d'Amida (aujourd'hui Diyarbakir, en Turquie) et étudiant du maphrien Basileios Shem’un. Cette copie est l'un des deux premiers manuscrits de la version en garshuni.

Auteur

Traducteur

Date de création

Langue

Titre dans la langue d'origine

  • ܟܬܐܒ ܐܠܬܐܘܠܘܓܝܐ

Lieu

Période

Thème

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

  • 232 pages ; 21,5 x 16 centimètres

Collection

Institution