Description

  • Ce manuscrit enluminé est un wird (prière) appelé « Miftāḥ al-najāḥ al-mukanná bi-al-wasīlah ilá kull ḥizb wa-falāḥ », attribué à ‘Alī ibn Abī Ṭālib, le quatrième calife de l'Islam. Selon le colophon, cet ouvrage fut achevé par Shaykh Kamāl ibn ‘Abd al-Ḥaqq al-Sabzawārī, le calligraphe et l'enlumineur, à Astarabad (aujourd'hui Gorgan, en Iran) en 941 A.H. (1534 apr. J.-C.). Le texte, divisé en cinq parties, est calligraphié en nashki vocalisé à l'encre noire et en thoulouth vocalisé à l'encre dorée bordée de noir. Des rosettes enluminées avec des points de couleur servent de marques de versets. Le colophon décoré (feuillet 8b) est écrit en caractères tawqi’ et riqâ’ à l'encre dorée. Des impressions ultérieures du sceau de legs (waqf) du vizir al-Shahīd ‘Alī Pāshā, datant de 1130 A.H. (1717 apr. J.-C.), apparaissent sur les feuillets 2a, 2b et 3a. La reliure en cuir brun comportant des médaillons lobés, des disques et des doublures (revêtements ornementaux à l'intérieur de la couverture du livre) dorés avec une décoration en filigranes date de la même époque que le manuscrit. Le manuscrit appartient au Walters Art Museum et porte la référence Walters W. 579.

Auteur

Calligraphe

Date de création

Langue

Titre dans la langue d'origine

  • مفتاح النجاح المكنى بالوسيلة الى كل حزب وفلاح

Lieu

Période

Thème

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

  • Foliotage : i + 9 + i. Dimensions : 16,5 centimètres de largeur sur 23,5 centimètres de hauteur. Traits des cadres en bleu foncé, noir, doré, vert clair et rouge.

Institution