Description

  • Le Grand Camée de France, le plus grand que l’antiquité nous ait légué, est composé de 24 figures réparties en trois registres. La signification générale et les visées politiques de cette œuvre de commande sont claires : son but est d’affirmer la continuité et la légitimité dynastique des empereurs Julio-Claudiens dans l’Empire romain (Auguste, Tibère, Caligula, Claude Ier et Néron). Dans la partie supérieure, prennent place les morts, tandis que le registre médian est occupé par le monde des vivants. Au registre inférieur, il y a des captifs parthes et germains. Au registre supérieur, on reconnaît l'empereur Auguste, la tête voilée et ceinte d'une couronne radiée. Il est entouré de Germanicus, monté sur un cheval ailé, et du fils de l’empereur Tibère, Julius Caesar Drusus. La figure flottante vêtue à l'orientale, portant un globe dans ses mains, pourrait être Énée. Le centre de la gemme est réservé à Tibère trônant avec sa mère Livie. Il préside une cérémonie solennelle que l'on suppose être la désignation de Néron (debout en armes devant lui) comme Prince de la jeunesse en 23 après J.-C. Ce camée en sardonyx fut sculpté autour de cette date.

Date de création

Informations d'édition

  • Rome

Lieu

Période

Thème

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

  • 1 camée en sardonyx à cinq couches ; H. max. 31 ; L. max. 26, 5 cm.

Notes

  • i

Institution