Mariage houtsoule

Description

Ce dessin à l'encre d'un mariage houtsoule de la fin du XIXe siècle est l'œuvre de Thaddäus Rybkowski (1848–1926), un artiste polonais dont les travaux comportent des scènes de la vie rurale en Galicie et en Pologne. Né en Pologne russe, Rybkowski fit ses études à l'École des beaux-arts de Cracovie. Plus tard, il vint à Vienne où il étudia dans l'atelier du professeur Leopold Löffler-Radymno. Les Houtsoules forment un groupe ethnoculturel semi-nomade qui habita pendant des siècles la région des Carpates. La langue houtsoule est considérée comme un dialecte de l'ukrainien, fortement influencé par le polonais et le roumain. Les dessins de Rybkowski reflètent de nombreux aspects de la culture houtsoule traditionnelle, célèbre pour ses mariages élaborés et pittoresques, ainsi que pour ses vêtements, ses arts et son artisanat de facture raffinée. Ce dessin fait partie des illustrations originales du Kronprinzenwerk (Le travail du prince de la Couronne), nom abrégé d'une encyclopédie illustrée en 24 volumes de tous les pays de la Couronne et des peuples de la monarchie austro-hongroise. Elle fut publiée entre 1886 et 1902 sous le titre Die österreichisch-ungarische Monarchie in Wort und Bild (La monarchie austro-hongroise en mots et en images) à la fois en allemand et en hongrois. Le projet fut lancé par Rodolphe, prince de la Couronne d'Autriche, qui le supervisa jusqu'à sa mort en 1889. Il reflète sa foi dans le libéralisme, la science et le progrès. La conception de Rodolphe consistait à décrire sans partialité et de manière aussi égalitaire que possible l'ensemble des peuples et des groupes ethnographiques de la monarchie.

Date de création

Date du sujet

Titre dans la langue d'origine

Huzulen-Hochzeit

Type d'élément

Description matérielle

Dessin à l'encre de Chine

Notes

  • Les dessins originaux qui servirent de base aux illustrations de la partie autrichienne (« cisleithanienne ») du « Kronprinzenwerk » furent intégrés en tant que collection spéciale dans la bibliothèque privée de la famille Habsbourg après la publication du dernier volume de l'encyclopédie à Vienne en 1902. La collection est conservée comme un trésor au Département des images d'archives de la Bibliothèque nationale d'Autriche. Elle est constituée de 2548 dessins au pinceau, à la plume et au crayon, réalisés par plus de 200 artistes. Les images de paysages, de monuments et de sujets folkloriques et économiques des régions allant du Tyrol à la Bucovine présentent un grand intérêt scientifique et artistique. Elles constituent une source exceptionnelle pour l'histoire culturelle des pays de la Couronne et de leurs peuples à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, et sont la dernière autoreprésentation détaillée en images de l'empire multiethnique avant son effondrement.

Dernière mise à jour : 17 décembre 2013