Description

  • Ce texte grec sur papyrus, écrit vers 200 av. J.-C. à Hermopolis, en Égypte, est composé de sept lignes d'écriture contenant des morceaux des vers 338 à 344 du premier chœur d'Oreste. Composée en 408 av. J.-C. par l'auteur tragique grec Euripide (480 av. J.-C. – 406 av. J.-C. environ), la pièce raconte l'histoire d'Oreste qui tua sa mère Clytemnestre pour venger la mort de son père Agamemnon et qui est persécuté par les Furies pour ce crime. En plus d'un passage de chant pour chœur (stasimon), le fragment comporte des symboles vocaux et instrumentaux écrits au-dessus des lignes des paroles. Il ne reste qu'un nombre relativement restreint de textes grecs comme celui-ci comportant des notations musicales. Bien qu'on ignore encore beaucoup de la musique des Grecs antiques, les spécialistes ont essayé de reconstruire, à partir de notations de ce type, la façon dont le chœur chantait et jouait. Le papyrus, récupéré dans un cartonnage de momie à la fin du XIXe siècle, appartient à la collection de papyrus de la Bibliothèque nationale d'Autriche qui fut rassemblée au XIXe siècle par l'archiduc Rainer. En 1899, il en fit cadeau à l'empereur François Joseph Ier qui intégra la collection à la Hofbibliothek (bibliothèque impériale) de Vienne. La collection de papyrus (collection Erzherzog Rainer) est l'une des plus grandes collections de ce type au monde. Elle a été inscrite au registre « Mémoire du monde » de l'UNESCO en 2001.

Auteur

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

  • Euripides, Orestes 338-44

Lieu

Période

Thème

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

  • Fragment de papyrus : 9,2 x 8,5 centimètres

Notes

  • Numéro d'inventaire P. Vindob. G 2315

Collection

Institution