Travaux de Galileo Galilée, partie 3, tome 15, Astronomie : l'Essayeur

Description

Il Saggiatore (L'Essayeur) par Galileo Galilée (1564-1642) est l'ouvrage final le plus important dans la polémique concernant les caractéristiques des comètes impliquant le scientifique et mathématicien italien dans les années 1618-23. Trois comètes apparurent dans le ciel d'Europe en 1618, donnant lieu à un débat sur la nature de ces corps célestes. En 1619, le prêtre jésuite Orazio Grassi publia un traité sur les comètes sous un pseudonyme. L'interprétation de Grassi fut ensuite critiquée dans Discorso delle comete (Discours sur les comètes), un ouvrage publié par Mario Guiducci mais attribué à Galilée. Il Saggiatore est adressé à Virginio Cesarini, un jeune homme qui avait assisté à la conférence de Galilée à Rome. Partant de la polémique de Grassi sur la nature des corps célestes, Galilée applique une démarche scientifique générale à l'étude des phénomènes célestes, apportant ainsi une défense indirecte de la révolution copernicienne, héliocentrique, contre le système de Ptolémée, géocentrique. Galilée soutenait que le livre de la nature était écrit en termes mathématiques et ne pouvait donc être déchiffré que par ceux qui connaissaient les mathématiques. Il Saggiatore a été publié à Rome en 1623 sous les auspices de l'Académie Lincean, et dédié au pape Urbain VIII. L'édition romaine a été confiée à Tommaso Stigliani, qui fit un travail médiocre résultant en de nombreuses erreurs typographiques. Tous les exemplaires de la première édition d'Il Saggiatore portent ainsi les corrections nécessaires pour donner au texte le sens original de Galilée. Cette copie montre des notes en marge de la main même de Galilée.

Dernière mise à jour : 17 octobre 2011