Description

  • Le Seokbosangjeol (L'histoire de la vie et les sermons de Bouddha extraits des textes sacrés bouddhistes) a été compilé par le prince Suyang, fils du roi Sejong et de la reine Soheon, au cours de la 29e année du règne du roi Sejong (1447). Il a été écrit en style de prose coréenne, non seulement afin de prier pour le repos de la mère du prince, mais également pour que le peuple apprenne les doctrines bouddhistes plus facilement. Son contenu révèle la vie de Bouddha et ses principaux sermons, choisis parmi les sûtras chinois tels que le Sûtra du Lotus, le Sûtra de Ksitigarbha, le Sûtra d'Amitabha, et le Sûtra de la Médecine. Le livre a été publié en utilisant des caractères mobiles en métal appelés gabinja. Les gabinja sont considérés comme les caractères d'imprimerie les plus remarquables de toute la période de la dynastie Joseon. Les caractères utilisés pour imprimer le Seokbosangjeol sont les premiers fabriqués après l'invention de l'écriture avec l'alphabet original coréen Hangeul. Certains éléments de l'ouvrage manquent toujours, mais il s'agit d'un chef-d'œuvre extrêmement rare et important, en particulier pour les domaines de recherche de la linguistique du XVe siècle et de l'histoire de l'imprimerie.

Auteur

Date de création

Informations d'édition

  • Seoul

Langue

Titre dans la langue d'origine

  • 釋譜詳節

Lieu

Période

Thème

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

  • 4 volumes ; 30 x 23,7 centimètres ; caractères mobiles en métal

Notes

  • Le volume affiché est le numéro 19.

Institution