Description

  • Neofit Rilski (1793–1881), célèbre réformateur de l'éducation, grammairien et prêtre, fut le premier à traduire le Nouveau Testament en bulgare moderne. La traduction de Rilski fut capitale pour l'éducation religieuse, la plupart des bulgares étant en effet incapables de comprendre les traductions existantes de la Bible en slavon d'église. Financée par la Société biblique britannique et étrangère protestante, et approuvée par le dirigeant de l'Église bulgare orthodoxe, Hilarion, métropolite de Tŭrnovo, la traduction marqua une étape décisive dans le Renouveau national bulgare et pour les efforts des Bulgares visant à acquérir leur autonomie religieuse vis-à-vis des Grecs. La seconde édition montrée ici date de 1850 et fut réimprimée à partir de la première édition de 1840.

Bailleur de fonds

Traducteur

Date de création

Informations d'édition

  • A. Damianova, Smyrne

Langue

Titre dans la langue d'origine

  • Новый Завѣтъ Господа Нашегѡ Іис/о/уса Хрїста

Lieu

Période

Thème

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

  • 516 pages ; 20 centimètres

Notes

  • Le livre fut imprimé en slavon d'église.

Institution