Quelque chose pour l'inculte

Description

Plus célèbre pour être le père du révolutionnaire bulgare Khristo Botev, Botio Petkov (1815–1869) était un professeur accompli et un écrivain à part entière. Ivan Vazov et Nikola Nachov compteront parmi ses plus illustres étudiants. Né dans la ville de Karlavo, Petkov étudia lui-même auprès d'un professeur célèbre : Raino Popovich. Petkov écrivit pour l'un des premiers journaux bulgares, le Tsarigradski vestnik (le héraut de Constantinople), et publia plusieurs traductions du bulgare vers le russe, dont ce livre. Petkov termina sa traduction lorsqu'il était étudiant au séminaire à Odessa, une ville russe (aujourd'hui ukrainienne) qui comptait une importante communauté de Bulgares vivant en dehors des limites de l'Empire ottoman. Cette brochure de 1843 est un tract religieux protestant, l'un des premiers éléments de ce genre à être publié par les missionnaires américains en Bulgarie. L'éditeur, les presses A. Damian à Smyrne (aujourd'hui en Turquie), produisait principalement des œuvres religieuses comme celle-ci.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

A. Damianova, Smyrne

Langue

Titre dans la langue d'origine

Нещо за безграмотны те человѣцы

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

32 pages ; 14 centimètres

Notes

  • Le livre fut imprimé en slavon d'église.

Dernière mise à jour : 29 novembre 2012