L' histoire de Bologne en quatre livres. Poèmes à Galeatius Marescottus

Description

Sous l'influence de l'humanisme italien et de son tuteur collectionneur de livres János Vitéz, l'archevêque d'Esztergom, Matthias Corvinus de Hongrie (1443-1490) développa une passion pour les livres et l'étude. Élu roi de Hongrie en 1458 à l'âge de 14 ans, Matthias fut acclamé pour ses batailles contre les Turcs ottomans et son patronage de l'étude et de la science. Il créa la Bibliotheca Corviniana, à son époque une des plus belles bibliothèques d'Europe. Après sa mort, et particulièrement après la conquête de Buda par les Turcs en 1541, la bibliothèque fut dispersée et une grande partie de la collection fut détruite, les ouvrages survivants s'éparpillant dans toute l'Europe. Ce codex, l'un des huit manuscrits issus à l'origine de la Bibliothèque Corvinus et conservés de nos jours à la Bibliothèque d'État de Bavière, contient un texte composé à Ferrara, Italie en 1460. Sa reliure, faite à Buda, où le roi avait mis en place son propre atelier, est décoré des armes royales. La reliure reflète un mélange de style gothique local et d'éléments d'inspiration orientale de la Renaissance italienne, basée sur des modèles orientaux que l'on pense originaires d'Afrique du Nord, en particulier d'Égypte. Le volume est censé avoir été présenté par Georg Hörmann, qui était au service de la famille Fugger, à Johann Jacob Fugger, dont la bibliothèque rejoignit la bibliothèque de la cour de Munich des ducs de Bavière en 1571. La collection de la Bibliotheca Corviniana a été inscrite au registre Mémoire du monde de l'UNESCO en 2005.

Date de création

Informations d'édition

Ferrare, Italie

Langue

Titre dans la langue d'origine

Historiae Bononiensis libri IV. Carmina ad Galeatium Marescottum

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

64 feuillets, vélin : illustrations ; 24,6 x 17,4 centimètres

Notes

  • Cote de la Bibliothèque d’État de Bavière : Clm 341

Dernière mise à jour : 3 juillet 2014