Description

  • Sous l'influence de l'humanisme italien et de son tuteur collectionneur de livres János Vitéz, l'archevêque d'Esztergom, Matthias Corvinus de Hongrie (1443-1490) développa une passion pour les livres et l'étude. Élu roi de Hongrie en 1458 à l'âge de 14 ans, Matthias fut acclamé pour ses batailles contre les Turcs ottomans et son patronage de l'étude et de la science. Il créa la Bibliotheca Corviniana, à son époque une des plus belles bibliothèques d'Europe. Après sa mort, et particulièrement après la conquête de Buda par les Turcs en 1541, la bibliothèque fut dispersée et une grande partie de la collection fut détruite, les ouvrages survivants s'éparpillant dans toute l'Europe. Ce codex, l'un des huit manuscrits issus à l'origine de la Bibliothèque Corvinus et conservés de nos jours à la Bibliothèque d'État de Bavière, contient un texte qui raconte, sous la forme d'une lettre, l'histoire légendaire des origines de la traduction grecque du Pentateuque. Rédigé par Aristée, le pseudonyme d'un Juif anonyme d'Alexandrie, le texte a été traduit par Mattia Palmieri (1423-1583), humaniste, homme politique et secrétaire du Saint-Siège, qui a également composé une préface adressée au pape Paul II. Le manuscrit porte les armoiries de Matthias Corvinus et le portrait de Ptolémée II, qui aurait commandé la traduction du Pentateuque en grec. La collection de la Bibliotheca Corviniana a été inscrite au registre Mémoire du monde de l'UNESCO en 2005.

Auteur

Traducteur

Date de création

Informations d'édition

  • Buda

Langue

Titre dans la langue d'origine

  • Epistula ad Philocratem (Lateinische Ãœbersetzung des Mattia Palmieri)

Lieu

Période

Thème

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

  • II + 81 + I feuillets, vélin : illustrations ; 17,2 x 12,5 centimètres

Notes

  • Cote de la Bibliothèque d’État de Bavière : Clm 627

Collection

Institution