L'Arrière-saison

Description

Adalbert Stifter (1805-1866) fut l'un des plus grands stylistes de littérature allemande. Il a commencé sa carrière dans l'esprit du Biedermeier autrichien en écrivant des récits pour un public de lecteurs bourgeois. Le thème de ces histoires, qui apparurent d'abord dans des revues populaires et des almanachs, a souvent été l'humanisation de l'élémentaire. Stifter révisa plus tard en profondeur ces œuvres, ce qui conduisit à leur publication dans son Studien de 1844-50 et Bunte Steine de 1853. Après les bouleversements révolutionnaires de 1848, Stifter prit ses distances avec les tendances contemporaines. Der Nachsommer (L'Arrière-saison), la première grande œuvre de sa période ultérieure, dépeint un monde idyllique où les traditions de l'antiquité classique sont liées au romantisme médiéval au sein d'une utopie qui est une antithèse de la civilisation urbaine de l'époque de Stifter. La bibliothèque d'État de Bavière a acquis en 1964 les manuscrits perdus depuis longtemps de Der Nachsommer, de Bunte Steine, et des sept récits des Studien. Les manuscrits offrent de nouvelles perspectives de l'œuvre de Stifter en tant que styliste, et leur réapparition conduisit à la publication d'une nouvelle édition complète historico-critique de ses œuvres.

Langue

Titre dans la langue d'origine

Der Nachsommer

Type d'élément

Description matérielle

53 pages, papier ; 34 pages, papier ; 30 pages, papier ; 21,6 x 14,2 centimètres

Notes

  • Cote de la Bibliothèque d’État de Bavière : Cgm 8072(1, Cgm 8072(2, Cgm 8072(3, Cgm 8072(4

Dernière mise à jour : 15 novembre 2013