Description

  • Joseph Simon Assemani (1687–1768), connu pour ses catalogues de manuscrits orientaux au Vatican et son travail encyclopédique sur la littérature syriaque (et arabe chrétienne) Bibliotheca Orientalis, est, selon les mots du grand orientaliste allemand Georg Graf, « à jamais la fierté de la nation maronite ». Ce volume, rédigé en Garshuni (langue arabe écrite à l'aide de l'alphabet syriaque), contient un manuscrit de l'œuvre philosophique d'Assemani intitulée Le livre des sciences naturelles (Kitāb al-Ṭabī‘īyāt), divisé en 30 chapitres (maqālāt). L'ouvrage est numéroté par pages (pas par feuillets), mais seuls figurent les nombres impairs. Cette copie du livre fut effectuée par un moine nommé Yuwāṣaf (Joasaph, 1690–1737) du village de Baskinta au Liban, dépendant du monastère Saints Pierre et Marcellin à Rome.

Auteur

Scribe

Date de création

Langue

Titre dans la langue d'origine

  • كتاب الطبيعيات

Lieu

Période

Thème

Type d'élément

Description matérielle

  • 527 pages ; 21,7 x 16,1 centimètres

Collection

Institution