Les fêtes maronites

Description

Ce livre de prières maronite fut copié en 1888 par le prétendu « scribe misérable et paresseux » Yūsuf Dib. Le texte est en partie en syriaque, et en partie en garshuni (arabe écrit en caractères syriaques). Au lieu de la rubrication (signaler les titres et les mots importants à l'encre rouge), l'encre violette est utilisée à ces fins. Le manuscrit offre un parfait exemple de texte écrit avec application et préservé avec soin. L'Église maronite est une Église catholique orientale en communion avec le Saint-Siège de Rome. Basée au Liban, l'église tire son nom de Saint Maron (mort en 410), un moine syrien dont les disciples construisirent un monastère en son honneur, qui devint le cœur de l'Église maronite.

Dernière mise à jour : 11 janvier 2012