Description

  • Le 3 juin 1621, les États généraux, l'organe dirigeant des Provinces Unies des Pays-Bas, publièrent une charte en faveur d'un groupe de marchands hollandais pour établir la Compagnie hollandaise des Indes occidentales. Similaire à la Compagnie hollandaise des Indes orientales, qui avait été fondée en 1602 pour promouvoir le commerce avec l'Asie, il fut accordé à la Compagnie des Indes Occidentales un monopole de 24 ans sur l'ensemble du commerce des marchands et habitants hollandais dans une région qui comprenait les Amériques et l'Afrique de l'Ouest. Le texte de la charte, publiée dans cette brochure de 1623, contenait 45 articles qui reflètent le haut niveau d'organisation des entreprises des Pays-Bas du début du 17ème siècle. L'article 18 établit les dix-neuf Lords en tant qu'organe directeur de la compagnie et fixe le nombre de représentants dont chaque province disposerait au sein de cette assemblée. À son apogée, la Compagnie des Indes occidentales contrôlait des colonies dans les Caraïbes, au Brésil et au Suriname, ainsi que la colonie de la Nouvelle-Néerlande située dans une partie des États américains actuels de New York, du New Jersey, du Connecticut et du Delaware, et elle participait à la traite d'esclaves africains. Initialement rentable, elle connut des temps difficiles car elle dut céder beaucoup de ses territoires aux rivaux portugais, français et britanniques. En 1674, la Compagnie hollandaise des Indes occidentales cessa d'exister.

Créateur

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

  • Hillebrant Jacobsz van Wouw, 's Gravenhaghe

Langue

Titre dans la langue d'origine

  • Octroy, By de Hooghe Mogende Heeren Staten Generael, verleent aende West-Indische Compagnie, in date den derden Junij 1621

Lieu

Période

Thème

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

  • Brochure, papier imprimé, 14 x 19,5 centimètres

Collection

Institution