Description

  • Les dix-neuf Lords, l'organe dirigeant de la Compagnie hollandaise des Indes occidentales, ont établi le patroon system (système de clientélisme) comme moyen d'encourager la colonisation de la Nouvelle-Néerlande, la colonie hollandaise en Amérique du Nord qui couvrait une partie des états actuels de New York, du New Jersey, du Connecticut et du Delaware. Les "patroons" étaient de riches propriétaires Hollandais qui reçurent de vastes étendues de terres, les pouvoirs de gouvernement local, et une participation dans le commerce des fourrures en échange de l'établissement de colons dans la Nouvelle-Néerlande. En juin 1629, la Compagnie des Indes occidentales publia la Charte des libertés et exemptions, qui déclarait "patroons" (barons) de la Nouvelle-Néerlande tous ceux "s'engageront, en l'espace de quatre ans.... à implanter une colonie de cinquante âmes de plus de quinze ans. " Les barons avaient le droit d'étendre leurs colonies de "quatre miles le long des rives ou le long d'une rive d'un fleuve navigable (ou deux miles le long des deux rives d'un fleuve), et aussi loin dans le pays que la situation des occupants le permettra." La seigneurie la plus prospère fut Rensselaerswyck, qui fut octroyée au diamantaire d'Amsterdam Kiliaen Van Rensselaer en 1629, et qui finit par s'étendre sur plus d'un million d'acres (400 000 hectares) dans la région actuelle d'Albany, New York. Cette brochure, publiée à Amsterdam en 1630, contient le texte de la Charte des libertés et exemptions.

Auteur

Date de création

Informations d'édition

  • Marten Iansz Brant, à Madrid, en Espagne

Langue

Titre dans la langue d'origine

  • Vryheden By de Vergaderinghe van de Negenthiene vande Geoctroyeerde West-Indische Compagnie vergunt aen allen den ghenen die eenighe Colonien in Nieu-Nederlandt sullen planten

Lieu

Période

Thème

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

  • Pamphlet, papier imprimé, 15 x 20 centimètres

Collection

Institution