Description

  • Dans les années 1660, certains membres des colonies anglaises du Connecticut et du Massachusetts à l'est et au nord-est ainsi que du Maryland et de la Virginie au sud et au sud-ouest portèrent de plus en plus atteinte à la colonie hollandaise de la Nouvelle-Néerlande, qui était située dans des parties des états actuels de New York, du New Jersey, du Delaware et du Connecticut. Cette remontrance, ou plainte, publiée à Schiedam en 1663, était un appel lancé par les directeurs de la Compagnie des Indes occidentales aux États généraux, l'organe dirigeant des Provinces Unies des Pays-Bas, sollicitant une protection accrue contre les incursions des Anglais. La plainte a été rédigée et signée par Michiel ten Hove (1640-1689), un avocat de la Compagnie des Indes occidentales. En août 1664, les Anglais envoyèrent une flottille de quatre engins de guerre à la Nouvelle-Amsterdam (aujourd'hui New York) pour arracher le contrôle de la colonie aux Hollandais.

Auteur

Date de création

Informations d'édition

  • Pieter Sanders, Schiedam

Langue

Titre dans la langue d'origine

  • Remonstrantie, Vande Bewinthebberen der Nederlantsche West-Indische Compagnie, aende d'Heeren Staten Generael over verscheyde specien van Tyrannye, ende gewelt, door de Engelsche in Nieuw-Nederlant

Lieu

Période

Thème

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

  • Pamphlet, papier imprimé, 23 x 35 centimètres

Collection

Institution