Articles à propos du transfert de la Nouvelle-Néerlande le 27 août, Old Style, Anno 1664

Description

Le 27 août 1664, une flotte de quatre navires de guerre britanniques sous le commandement du colonel Richard Nicolls entra dans le port de la Nouvelle-Amsterdam (aujourd'hui New York) et exigea de Peter Stuyvesant, directeur général de la colonie hollandaise de Nouvelle-Néerlande, la remise de la colonie aux Britanniques. Stuyvesant, battu, n'eut d'autre choix que d'obtempérer, et sous la domination anglaise Nicolls devint le premier gouverneur de la province renommée de New York. Ce document énonce les articles de la capitulation selon lesquels la colonie fut cédée et qui établirent les droits des colons hollandais sous la domination anglaise. Parmi les 24 articles se trouvent des dispositions qui garantissaient certains droits permanents, notamment la liberté de conscience dans le culte divin et la morale religieuse, la possession de droits de propriété et le droit des Hollandais de suivre leurs propres coutumes en matière de succession. La capture anglaise de la Nouvelle-Néerlande fut l'une des raisons pour lesquelles la Deuxième guerre anglo-hollandaise de 1665-67 eut lieu, et il fallut attendre le traité de Westminster en 1674 pour que le gouvernement des Pays-Bas reconnaisse officiellement le transfert de la colonie aux Anglais.

Dernière mise à jour : 22 septembre 2014