Description

  • Cet ouvrage est un original arabe du Moreh Nevukhim, la synthèse magistrale de Maïmonide de la philosophie aristotélicienne et de la foi juive traditionnelle. Connu en français comme Le guide des Égarés, l'ouvrage a été composé à l'origine en arabe et a été traduit en hébreu par Samuel ibn Tibbon en 1204. Moïse ben Maïmon, plus connu comme Maïmonide, était un théologien juif, philosophe et médecin. Il est né à Cordoue, en Espagne, en 1135. En 1160, il déménage avec sa famille à Fès, au Maroc, pour échapper aux persécutions religieuses, et finit par s'établir au Caire, où il devient le médecin personnel du sultan et de sa famille. Il a également été à la tête de la communauté juive du Caire, où il est mort en 1204. Ses ouvrages sur la théologie, le droit, la philosophie et la médecine, la plupart écrits en arabe et traduits en hébreu, en latin ainsi que dans d'autres langues, ont eu une large influence dans les mondes juif et non juif.

Auteur

Langue

Titre dans la langue d'origine

  • דלאלה אל חאירין

Lieu

Période

Thème

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

  • 298 pages ; 352 x 234 millimètres

Institution