Mishné Torah

Description

Ce document est largement considéré comme le plus splendide des manuscrits existants de la Mishné Torah, le code systématique de la loi juive rédigé par le philosophe juif du 12ème siècle, théologien et médecin, Moïse ben Maïmon, plus connu sous le nom de Maïmonide.  Le manuscrit a été réalisé par un copiste d'Espagne, qui commissionna un artiste pour illustrer l'ouvrage ainsi que l'espace libre dans les marges de dessins, de planches décoratives et d'enluminures. Les illustrations ont été réalisées en Italie, peut-être dans les ateliers de Mateo De Ser Cambio à Pérouse, vers 1400. Certains en-têtes et signes textuels de séparation ornementaux ont été effectuées en Espagne. Beaucoup de changements textuels importants dans les marges du manuscrit correspondent à ceux trouvés dans la version de l'ouvrage relue par Maïmonide lui-même. Maïmonide est né à Cordoue, en Espagne, en 1135. En 1160, il déménage avec sa famille à Fès, au Maroc, pour échapper aux persécutions religieuses, et finit par s'établir au Caire, où il devient le médecin personnel du sultan et de sa famille. Il a également été à la tête de la communauté juive du Caire, où il est mort en 1204. Ses ouvrages sur la théologie, le droit, la philosophie et la médecine, la plupart écrits en arabe et traduits en hébreu, en latin ainsi que dans d'autres langues, ont eu une large influence dans les mondes juif et non juif.

Langue

Titre dans la langue d'origine

משנה תורה

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

463 pages : 586 x 495 millimètres, parchemin

Notes

  • À la fin du manuscrit se trouvent trois actes de vente manuscrits qui précisent l'emplacement du manuscrit: 1) Écrit en Avignon: "vendredi 9 Iyar de l'année 5111" (1351). Vendeur : Don Luz [Louis] Shemuel de la Guardia, du nord de l'Espagne. Acheteur : Don Menashe Jacob Navarre, d'Avignon. Par l'intermédiaire de : Elijah ben Joseph connu sous le nom d'Eliot Joseph Delahaye. 2) Rédigé à Arles le "Rosh Chodesh Adar II de l'année 5133" (1373). Vendeur : Don Abram Vidal de Bourrienne, d'Arles. Acheteur: Judah. 3) Rédigé à Ferrare le "vendredi, 6ème jour de Kislev, le 18 novembre de l'année 5308" (1547). Vendeur : Abraham ben Menahem Finzi, de Rovigo. Acheteurs : les frères Don Jacob et Don Judah, fils de Don Shemuel [Samuel] Abravanel [Abrabanel, Abarbanel]. Ce manuscrit passa par différents propriétaires juifs à Francfort-sur-le-Main à partir de 1880, et fut acheté par la Bibliothèque nationale universitaire juive en 1966.

Dernière mise à jour : 29 septembre 2014