Description

  • Cette photographie du grand voyageur écossais, géographe et photographe John Thomson (1837-1921) montre une jeune femme de l'ethnie mandchoue dans sa robe de mariée. Elle est vêtue d'un costume richement brodé et d'une grandes coiffe florale avec des glands. Son visage est poudré de blanc. En tant qu'ethnographe, Thomson a pris de nombreuses photographies de mariées dans des costumes somptueux, mais il a aussi exprimé une vision sombre quand à la vie future des épouses, qu'il comparait à l'esclavage. "Aucune jeune fille mandchoue ne peut être fiancée avant l'âge de quatorze ans. Habituellement une femme d'âge mûr est employée comme intermédiaire pour organiser un mariage, et quatre règles principales existent pour guider la matrone. En premier la dame doit être aimable. Deuxièmement, elle doit être une femme peu loquace. Troisièmement, elle doit être dure à la tâche, enfin elle ne doit pas être trop exigeante et bien-sûr être modérément belle." Thomson écrit également que l'épouse "est même susceptible d'être battue par sa belle mère, ainsi que par son mari, si elle néglige de s'acquitter de ses fonctions de bonne à tout faire." La collection de Thomson qui compte plus de 600 négatifs sur verre, pris entre 1868 et 1872, a été acquise par Henry S. Wellcome en 1921.

Photographe

Date de création

Langue

Titre dans la langue d'origine

  • China: A Manchu Bride

Lieu

Période

Thème

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

  • 1 photographie : verre photonégatif, collodion humide

Institution