Une Femme laissant tomber sa tasse à thé d'horreur en découvrant le contenu monstrueux d'une goutte d'eau grossie de la Tamise révélant l'impureté de l'eau potable à Londres.

Description

Cette caricature de 1828 montre une femme regardant dans un microscope pour observer les monstres nageant dans une goutte d'eau de Londres. Dans les années 1820, une grande partie de l'eau potable de Londres venait de la Tamise, qui était fortement polluée par les égouts de la ville qui s'y déversaient. Une Commission sur l'approvisionnement en eau de Londres qui fut nommée pour enquêter sur cette situation publia un rapport en 1828, résultant en diverses améliorations. Les cinq compagnies d'eau qui desservaient la rive nord du fleuve améliorèrent la qualité de leur eau par la construction de réservoirs ainsi que l'adoption d'autres mesures. Toutefois, la population de Southwark (sur la rive sud du fleuve) continua à recevoir de l'eau contaminée. Les problèmes ne furent résolus que dans les années 1860, lorsque le système d'égout actuel de Londres fut installé par le Metropolitan Board of Works (MBW) et son ingénieur, Joseph Bazalgette. Entre l'apparition de cette caricature et l'achèvement des égouts MBW, Londres a subi deux épidémies de choléra : en 1832 (partie de la pandémie mondiale du choléra) et en 1854. Observer une goutte d'eau au microscope était un divertissement populaire offert par des forains qui portaient les microscopes dans des caisses sur leur dos. Dans cette caricature, le personnage de forain dans l'extrémité inférieure gauche lève son chapeau devant une pompe à eau et dit : "Content de vous voir, j'espère vous retrouver dans toutes les paroisses de Londres." Le lettrage en haut indique : "Microcosme. Dédié aux compagnies d'eau de Londres 1 - Apporter toute chose monstrueuse, toute chose prodigieuse, 2 - hydres et gorgones, et affreuses chimères. Vide Milton." Ce dernier est une référence au Paradis perdu de Milton.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

T. McLean, Londres

Langue

Titre dans la langue d'origine

A woman dropping her tea-cup in horror upon discovering the monstrous contents of a magnified drop of Thames water revealing the impurity of London drinking water

Type d'élément

Description matérielle

1 épreuve : gravure, avec aquarelle ; image 22 x 34 centimètres

Dernière mise à jour : 3 juillet 2014