Comprendre la vérité, numéro 10, 2 février 1918

Description

Têgeyştinî Rastî (Comprendre la vérité) était un bi-hebdomadaire publié par le commandement de l'armée britannique en Irak entre 1918 et 1919. À l'époque, la Grande-Bretagne était en guerre contre l'Empire ottoman qui contrôlait l'Irak depuis le XVIe siècle. Quand les forces britanniques commencèrent à progresser au nord, en direction de la région du Kurdistan irakien au printemps 1918, le journal devint l'organe de l'Empire britannique, faisant la propagande des positions Britanniques lorsqu'il traitait de questions politiques, sociales et culturelles. Le journal était vendu au prix d'un anna, ou quatre fulûs, un prix modique à l'époque. Le siège du journal était situé à Bagdad, dans l'actuelle rue Nahr, dans le même immeuble que le journal Jareedet Al-Arab. L'ours du journal ne faisait aucune mention des noms des propriétaires, du rédacteur en chef ou du comité de rédaction, et aucun article n'était signé. On sait cependant que le commandant Soane en était le rédacteur en chef et qu'il préparait la publication de tout le journal. Soane maîtrisait le kurde et était assisté dans son travail par le poète et célèbre littéraire Shukri Fadhli. Média conçu comme le bras de la propagande dans le but de mobiliser les Kurdes contre les Turcs ottomans, Têgeyştinî Rastî attaquait l'Empire ottoman dans ses articles et sujets d'actualité. Il encensait l'Islam et exaltait les sentiments nationaux kurdes pour gagner les cœurs et les esprits du peuple Kurde. Il alla jusqu'à publier le nom de plusieurs officiers britanniques qui s'étaient convertis à l'Islam et avaient adopté un nom islamique. Le journal pris une position hostile à la Révolution d'octobre en Russie. Il essaya de faire appel aux chefs de tribus, anciens, et autres meneurs d'opinion qui avaient de l'influence au sein de la communauté kurde. Il présentait l'armée britannique comme libérant les Kurdes du joug ottoman. Il promouvait la littérature kurde et la poésie d'Al-Haj Qadir Al-Koobi et de Nali Rimhawi Ka, et fut le premier journal kurde à écrire sur l'histoire et les origines du peuple kurde.

Date de création

Informations d'édition

Ambassade de Grande-Bretagne, Bagdad (Irak)

Langue

Titre dans la langue d'origine

تی گه یشتن راستی

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

2 pages ; 36 x 24 centimètres

Notes

  • Le journal fut publié entre le 1er janvier 1918 et le 27 janvier 1919, c'est-à-dire sur une période d'un an et 26 jours. Au total, 67 numéros sont parus, bien que le dernier numéro porte le numéro 65. Cela est dû à une erreur dans les numéros 20 et 21. La première et la deuxième page, ainsi que la moitié de la troisième page du numéro 20 se répétèrent, et le même problème se produisit lors de la parution du numéro 21. Ces deux numéros auraient dû porter les numéros 22 et 23. Lors de sa création, le journal se composait de deux pages, puis de quatre, à partir du numéro 20. Il devint ensuite hebdomadaire et parut le lundi. Le journal est en très bon état.

Dernière mise à jour : 8 juillet 2014