Henry Solomon Wellcome : portrait de trois-quart. Huile de Hugh Goldwin Riviere, 1906.

Description

Henry S. Wellcome est né en 1853 dans une famille de fermiers pauvres à Almond, Wisconsin. À sa mort en 1936, fut créé le Trust Wellcome, une organisation caritative britannique. Des années plus tard, ce trust est devenu l'organisation caritative la mieux dotée au monde, avec des actifs estimés à plus de 15 milliards de livres. La prospérité de Wellcome s'explique par son succès en tant que fabricant et vendeur de médicaments. Après des études à la Faculté de pharmacie de Philadelphie, il se rendit en Angleterre en 1880 pour y rejoindre S. Mainville Burroughs, un camarade de faculté, avec lequel il fonda une société pharmaceutique nommée Burroughs, Wellcome & Co. À la mort de Burroughs en 1895, Wellcome devient le seul propriétaire de la société. Il fit usage de sa fortune pour soutenir de nombreux projets caritatifs, notamment des bibliothèques, des laboratoires et des musées. Sa propre collection historique forme le noyau actuel de la Bibliothèque Wellcome, à Londres ; en 1932, il fit construire le Wellcome Buidlding, sur Euston road, pour abriter sa collection. Wellcome a légué son entreprise au Trust qui porte son nom. Ce dernier en est resté propriétaire jusqu'en 1986, date à laquelle l'organisation a progressivement vendu des parts de l'entreprise afin de diversifier et de stabiliser ses actifs. Le testament de Wellcome a été l'acte fondateur du Trust Wellcome.

Dernière mise à jour : 29 septembre 2014