Les muscles de la jambe gauche, vus de face, et les os et muscles de la jambe droite, vus de profil, et entre eux, une rotule. Dessin de Michelangelo Buonarroti, vers 1515-1520.

Description

Ces dessins de jambe humaine sont dûs à l'artiste Michelangelo Buonarroti (1475-1564), dont les études d'anatomie sont attestées par ses premiers biographes, Vasari (1550) et Condivi (1553). On dit que Michel-Ange disséqua son premier cadavre à Florence vers 1495, après avoir été chargé de sculpter un crucifix en bois pour l'église de Santo Spirito. Le prieur de l'église mit à sa disposition des locaux dans lesquels il put, grâce à la dissection, travailler à rendre de façon convaincante les muscles du Christ mourant. La dernière dissection qu'on l'a vu pratiquer eut lieu à Rome en 1548. De telles études étaient particulièrement adaptées à son thème de prédilection, le nu masculin et la distorsion de mouvement. Le dessin de gauche est une vue frontale ou antérieure d'une cuisse et d'une jambe gauches, sur laquelle les contours de chacun des muscles principaux sont dessinés, puis hachurés en diagonale pour souligner leur forme. La forme bombée et fuselée des muscles est clairement mise en valeur par le dessin, tout comme leur entremêlement compact. Le dessin de droite représente une vue latérale de la même structure après que les muscles aient été retirés de la partie avant du membre. Cette œuvre a été offerte à la Bibliothèque Wellcome en 1980, en mémoire du Dr Robert Heller et de Mme Anne Heller.

Titre dans la langue d'origine

The muscles of the left leg, seen from the front, and the bones and muscles of the right leg seen in right profile, and between them, a patella. Drawing by Michelangelo Buonarroti, ca. 1515-1520.

Lieu

Type d'élément

Description matérielle

1 dessin : craie rouge ; feuille de papier 27,3 x 20,2 cm

Notes

  • L'attribution à Michel Ange est inscrite au verso à l'encre brune.

Dernière mise à jour : 29 septembre 2014