Rouleau d'imposition

Description

La Matrícula de tributos (Liste des tributs) consigne en écriture pictographique les tributs versés par les villes soumises à Mexico-Tenochtitlan, le centre de la Triple Alliance entre Mexico, Tetzcoco et Tacuba au cours de la période précédant la conquête du Mexique par les Espagnols. Cette liste fut très probablement copiée ou élaborée à partir d'un original préhispanique aux alentours de 1522-30, sur ordre du conquérant Hernán Cortés, qui souhaitait en savoir plus sur l'organisation économique de l'empire de l'alliance. Chaque page de l’ouvrage représente l'une des 16 provinces tributaires. La ville principale de chaque province apparaît en premier, en bas à gauche de la page, suivie vers le haut par les communes ou altepetl soumises à cette dernière. Chaque altepetl est représentée par son glyphe toponymique. Lorsque la marge de gauche est pleine, la marge de droite prend la suite et finalement la rangée supérieure. Dans ce cadre de glyphes toponymiques, les articles payés par la région sont représentés visuellement, en rangées, et la quantité prévue de chaque article est enregistrée, en utilisant le système arithmétique nahuatl. Avec ses centaines de glyphes toponymiques et ce registre détaillé des tributs, la Matrícula de tributos est un document précieux pour l'étude de la géographie politique et de l'économie du Mexique à l’époque de la conquête, des noms de lieu en nahuatl, du système de numérotation nahuatl et de la richesse économique de l'empire.

Dernière mise à jour : 2 juillet 2014