Dictionnaire géorgien et italien

Description

Publié à Rome en 1629, ce dictionnaire géorgien-italien a été le premier livre imprimé en géorgien à l'aide de caractères mobiles. Le dictionnaire a été compilé par un Italien, Stefano Paolini, avec l'aide de Niceforo Irbachi Giorgiano, l'ambassadeur de Géorgie à Rome. Il compte 3084 mots, imprimés sur trois colonnes : les mots géorgiens dans la colonne de gauche ; les translittérations italiennes (avec les marques d'accent) dans la colonne du milieu ; et une explication de la signification de chaque mot, en italien, dans la colonne de droite. L'alphabet géorgien et les équivalents latins de chacune de ses lettres apparaissent aux pages 1-2. Le dictionnaire a été publié par la Congrégation Sacrée de la Propagande, créée à Rome au début du 17ème siècle dans le but de propager le catholicisme dans les pays non-catholiques. À partir de 1628, la congrégation a envoyé des missionnaires en Géorgie, et le dictionnaire a été conçu pour être utilisé par les missionnaires qui avaient besoin d'apprendre le géorgien. Le christianisme a commencé à se répandre en Géorgie au cours des premiers siècles du premier millénaire après J.-C ; l'Église orthodoxe géorgienne, qui en résulte, fut fondée au quatrième siècle après J.-C., et a été en communion avec les Églises orthodoxes depuis la première décennie du 7ème siècle, mais elle n'a jamais été soumise à l'autorité de l'Église catholique romaine.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Sagra Congregatione de Propaganda Fide, Rome

Titre dans la langue d'origine

Dittionario giorgiano e italiano

Type d'élément

Description matérielle

[8], 128, [42] pages : illustrées (gravures sur bois) ; 23 centimètres

Dernière mise à jour : 20 janvier 2012