Les Classiques en pierre de Xiping

Description

Ces gravures des sept classiques confucéens étaient placées à l'extérieur de la porte de l'Université nationale, située sur le côté sud de Loyang, la capitale, à l'époque de la dynastie des Han orientaux. Elles ont été réalisées entre 175 et 183, après que Cai Yong et un groupe de lettrés ont obtenu de l'empereur que les classiques de Confucius soient gravés dans la pierre, ceci afin d'empêcher qu'ils soient modifiés pour soutenir des points de vue particuliers. Ils sont également appelés les "Classiques en pierre de Han"  et "Classiques en pierre à calligraphie unique"."Les sept classiques - Le Livre des Mutations, Le Canon de l'Histoire, Le Canon des Poèmes, Le Livre des Rites, Les Annales des Printemps et des Automnes, la Tradition de Gongyang,et Les Analectes ont été copiés et gravés dans la calligraphie cléricale standard de la période Han. Chaque classique se fonde sur le texte d'une école de transmission et de commentaires, et des notes listent les différences dans les textes des écoles. Ce sont les premiers livres de l'histoire chinoise à être gravés dans la pierre ; on peut ainsi les considérer comme des «éditions».Ils sont issus des collections de la Bibliothèque nationale de Chine, qui compte plus de 230 000 estampages sur différents matériaux (carapaces de tortue, bronze, pierre), tous d'une grande valeur pour les spécialistes de la Chine tant ils nous apportent d'enseignements sur l'histoire, la géographie, la politique, l'économie, la science militaire, le folklore, la littérature, l'art, la science et la technologie, l'architecture, et bien d'autres sujets.

Dernière mise à jour : 8 juillet 2014