Description

  • Le Siku quanshu (Bibliothèque complète en quatre sections), compilée durant la période Qianlong de la dynastie des Qing, est la plus grande collection de textes de la Chine pré-moderne. Elle occupe une place importante dans l'histoire des textes culturels et de la pensée universitaire en Chine. L'édition Wenjin ge est un manuscrit rédigé au cours du règne Qianlong. Elle comprend au total 36 304 tomes, répartis en 6 144 boîtes placées sur 128 étagères. Ils sont constitués de 79 309 juan (chapitres) et étaient tout d'abord conservés dans le pavillon Wenjin du Palais d'Été de Rehe (Jehol, aujourd'hui Chengde). En 1914, ils ont été versés au fonds de la Bibliothèque de la Capitale (aujourd'hui la Bibliothèque nationale de Chine). La collection complète est divisée en quatre sections: classique, anecdotes, références, et belles-lettres, chacune liée à une couleurs des quatre saisons, pour en faciliter la lecture. Les textes sur lesquels se fonde l'édition Wenjin ge sont les livres conservés à la trésorerie du palais, les livres rassemblés par le tribunal des Qing, les livres soumis depuis tous les secteurs de l'empire, et les livres reconstitués à partir de l' Encyclopédie de Yongle.L'ensemble complet des Siku quanshu de la Bibliothèque nationale de Chine conserve un riche corpus de documents littéraires et historiques, ainsi que les étagères, les caisses et les livres originaux.

Réviseur

Informations d'édition

  • Empereur Gaozong de la dynastie Qing, Aisin-Gioro Hongli, Pékin

Langue

Titre dans la langue d'origine

  • 四庫全書

Lieu

Période

Thème

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

  • Cinq volumes ; 31,6 × 20 centimètres

Institution